Arrivé à Kiev le 10 Octobre.

Arrived at Kiev on the 10 of October.

Ukraine

Organisation du voyage :

Ce voyage a été organisé principalement par Edmundas Incius, tête de la communauté de Pagegiai.

Les participants étaient les personnes les plus actives de leur communauté et / ou ont créé le projet ensemble.

 

Objectif : 

Permettre le rapprochement entre la Lituanie et l'Ukraine au travers de groupes de personnes et grâce à l'histoire.

 

Événement historique :

L'événement historique choisi est la défaite de la horde dorée, gouvernée par le fils aîné de Gengis Khan. Cette bataille, la bataille de Blue Waters, a été un tournant pour la horde dorée car, après cela, son empire n'a fait que diminuer et elle n'a jamais été capable de reprendre les territoires perdus.

Et en effet, 650 ans auparavant, la Lituanie s'étendait jusqu'en Ukraine et Algirdas, le commandant de l'armée Lituanienne a permis ce tournant de l'histoire et de prendre Kiev.

 

Création du projet : 

Le projet a été créé un an auparavant (octobre 2011). En janvier 2012, des personnes de l'institut d'archéologie et d'histoire de Kiev sont venues en Lituanie, à Vilnius, pour un meeting avec Edmundas, un éditeur, un parlementaire et différentes autres personnes.

Ils ont, par la suite, invité les Lituaniens à venir en Ukraine pour visiter leur pays et principalement leur capitale.

La communauté de Pagegiai a demandé des fonds au ministère de l'agriculture. 8 a 9 mois plus tard, le trajet a commencé.

 

Lieux à visiter :

Kiev, la capitale Ukrainienne

La vieille ville

La cathédrale de St Sophia

Les ruines du château de Kiev

Le monastère de Pecherskaie Lavra

 

Travel arrangements:

This trip was organized mainly by Edmundas Incius, head of the community Pagegiai.

The participants were the most active persons in their community and / or created the project together.


Objective:

Enable a connexion between Lithuania and Ukraine through groups of people and by history.

 

Historic event:

The selected historical event is the defeat of the Golden Horde, ruled by the eldest son of Genghis Khan.

This battle, the Battle of Blue Waters, was a turning point for the Golden Horde, because after this, his empire has only decrease and was never able to regain the lost territories.

Indeed, 650 years ago, Lithuania extended to Ukraine and Algirdas, the Lithuanian army commander has allowed this turning point in history and also to take Kiev.


Project creation:

The project was created a year ago (October 2011). In January 2012, people from the Institute of Archaeology and History of Kiev came to Lithuania, in Vilnius, for a meeting with Edmundas, an editor, a parliamentarian and various others people.

They subsequently invited the Lithuanians to come to Ukraine to visit their country and primarily their capital.

The Pagegiai community requested funds to the Ministry of Agriculture. 8 to 9 months later, the journey began.

 

Places to visit:

Kiev, the capital of Ukraine

The old town

Cathedral of St Sophia

The ruins of the castle of Kiev

Pecherskaie Lavra Monastery

Quelques informations sur l'Ukraine (Sorties de Wikipedia)

Some information on Ukraine (outputs Wikipedia)

 

Langue officielle

Official language

Ukrainien

Ukrainian

Capitale

Capital

Kiev
50°28' N 30°29' E

Plus grande ville

Largest city

Kiev

Forme de l’État

Form of the State

Régime semi-présidentiel

Semi-presidential system

 - Président de la république

 - President of the Republic


 - Premier ministre

 - Prime Minister

Viktor Ianoukovytch

 

 

 

 


Mykola Azarov

Superficie / surface
 - Totale / Total
Classé 46e / Ranked 46th
603 700 km2

Population
 - Totale / Total (2011)

- Densité / Density

Classé 26e / Ranked 26th
45 134 7071 hab. / inhab.
75,7 hab./km2
Indépendance
 - Date
de l'URSS / From USSR
24 août 1991 / August 24, 1991
Monnaie / Currency Hryvnia (UAH)

Fuseau horaire

Time Zone

UTC + 2 : (EET) ;

heure d'été : UTC + 3 : (EEST)

Hymne national

National anthem

Ще не вмерла України
(Chtche ne vmerla Ukraïny)
([La gloire] ukrainienne n'est pas encore morte)
Code ISO 3166-1 UKR, UA

Domaine internet

Internet domain

.ua

 

Quelques informations sur la Lituanie :

Some information about Lithuania:

 

Langue officielle

Official language

Lituanien

Lithuanian 

Capitale / Capital Vilnius
54°41′N 25°16′E

Plus grande ville

Largest City

Vilnius

Forme de l’État

Form of the state

République parlementaire

Parliamentary republic

 - Présidente

 - President

 

 - Premier ministre

 - Prime minister

Dalia Grybauskaitė

 

 

Andrius Kubilius

Superficie / Surface
 - Totale
Classé / Ranked 120e
65 303 km2
Population
 - Totale / Total (2011)
 - Densité / Density
Classé/ Ranked 124e
3 535 5471 hab.
52,4 hab./km2
Indépendance
 - Date

De l’URSS / From USSR
11 mars 1990

March 11 1990

Monnaie / Currency Litas (LTL)
Fuseau horaire / Time zone UTC +2
Hymne national / National anthem Tautiška giesmė
Code ISO 3166-1 LTU, LT
Domaine internet / Internet domain .lt

 

 

Nous sommes donc en route vers l'Ukraine en passant par la Pologne. Le voyage est sympa, je parle principalement avec Inga, l'historienne du groupe et qui est l'une des rares personnes à parler Anglais. J'essaie de communiquer avec ceux présents, mais la barrière du langage n'est pas évidente à passer car aucun de nos mots ne se ressemblent, ni même avec l'Allemand. 

Une bouteille de vodka fait son apparition et on m'en propose. Personnellement je n'aime pas la vodka, je compare ça à de l'alcool à 90 degrés en France, mais celle-ci était bonne. Grosse surprise, et ça permet de casser la glace.

Un peu plus tard, je suis invité au milieu du bus à rejoindre quatre personnes. Ils parlent un peu Allemand et, en utilisant les mains, on arrive à communiquer. De plus, Audrius, le journaliste, est dans les environs et sait parler Anglais, ce qui permet, en cas de difficulté, de communiquer.

Un peu plus tard, je tente de dormir, car le sommeil me rattrape.

 

Vers 4h20 du matin, on arrive à la frontière. Contrôle des passeports pour sortir de Pologne, ça dure 20 min.

On fait 50 m en bus, puis... contrôle des passeports pour... entrer en Ukraine... Sérieusement?!?! Sérieusement... ça dure 30 min et j'ai le droit à un joli tampon sur la dernière page de mon passeport (ils ont du fuir le tampon du Liban au début du passeport).

Un peu plus tard, nous nous arrêtons car des personnes permettent d'échanger notre argent contre la monnaie locale, le Hryvnia. 1 euro = +/- 10 Hryvnia.

Je re-tente donc de dormir.

Je me réveille (si j'ai dormis, je sais pas trop) et découvre pour la première fois un paysage Ukrainien. 20 min plus tard, notre bus tombe en panne... Ça nous donne l'occasion de nous dégourdir les jambes car, après tout, dormir dans un bus n'est pas la meilleure expérience que j'ai eue...

Apparemment, nos chauffeurs ne sont pas juste des chauffeurs standard, mais connaissent aussi la bestiole qu'ils conduisent et, 20 min plus tard, nous repartons avec un bus qui fonctionne correctement !

 

En ce qui concerne ma première découverte de l'Ukraine, les paysages sont extrêmement ruraux : des forêts (de pins et bouleaux principalement) ou de grands champs avec des vaches. Au bout de peut-être 3 ou 4h, je me rends compte que nous n'avons pas traversé une seule ville. Quelques hameaux ou petits villages (voir des vrais villages, mais rarement).

 

We're on the way to Ukraine via Poland. The trip is nice, I mainly talk with Inga, the historian of the group who is one of the few people who speak English. I try to communicate with those present, but the language barrier is not obvious to pass because none of our words are alike, nor even with German.

A bottle of vodka made ​​its appearance and they offers me some. Personally I do not like vodka, I compare it with alcohol at 90 degrees in France, but this one was good. Big surprise, and it can break the ice.

A bit later, I was invited to join in the middle of the bus four people. They speak a bit of German and, using hands, we manages to communicate. In addition, Audrius, the journalist, is nearby and can speak English, which allows, in case of difficulty, communication.

A bit later, I try to sleep, because sleep caught me.

 

Around 4:20 am, we arrive at the border. Passport control to leave Poland, it lasts 20 min.

We go 50 m further by bus, then ... passport control ... enter Ukraine ...

Seriously?!?! Seriously ... it lasts 30 minutes and I have the right to win a nice stamp on the last page of my passport (they seemed to flee the stamp of Lebanon at the beginning of the passport).

A bit later, we stop because people can exchange our money against the local currency, the hryvnia. 1 euro = + / - 10 Hryvnia.

I then try again to sleep.

I wake up (if I slept, I don't realy know) and discovered for the first time a Ukrainian landscape. 20 minutes later, our bus breaks down ... It gives us the opportunity to stretch our legs, because after all, sleeping in a bus is not the best experience I've had ...

Apparently, our drivers are not just standard drivers, but they also know the beast they drive and, 20 minutes later, we leave with a bus that runs correctly!


Regarding my first discovery of Ukraine, landscapes are extremely rural: forests (mainly pine and birch) or large fields with cows. After maybe 3 or 4 hours, I realize that we have not gone through a single city. Hamlets and villages (or some real villages, but rarely).

Ce que je remarque, c'est que nous croisons beaucoup de petites voitures, genre Lada ou d'autres marques (Russes) que je ne connais pas, mais aussi de grosses voitures, type Audi, BMW et autres trucs très chers comme ça.

Les routes sont dans un état correct et nous croisons quelques travaux d'entretient. Le pays n'est donc pas à l'abandon.

 

En ce qui concerne la vie dans le bus, j'ai été invité par les quatre Lituaniens (ça ne sert à rien que je précise qu'ils sont Lituaniens, ils le sont tous, je suis le seul Français) du milieu du bus à boire un thé pour le petit déjeuner et à manger du pain (on doit sûrement avoir le même en France, vu la quantité de pains différents qu'on est capables de produire) avec un saucisson Lituanien (pareil qu'en France). En revanche, ils m'ont fait goûter un fromage totalement blanc que je ne connaissais pas encore, fait à base de crème de lait d'après ce qu'on m'a expliqué. Pas tellement le genre de fromage que j'apprécie, mais intéressant à connaître.

What I notice is that we pass many small cars like Lada or other brands (Russians) I do not know, but also big cars, type Audi, BMW and other expensive stuff like that.The roads are in a correct state and we meet some maintains work. So, the country is not abandoned.


Regarding life in the bus, I was invited by the four Lithuanians (it serves no purpose that I said that they were Lithuanians, they are all, I am the only French) in the middle of the bus to drink tea for breakfast and eat bread (we must surely have the same in France, given the amount of different breads that we are capable to produce) with a Lithuanian dryed sausage (like in France).

However, they made me taste a pure white cheese that I do not know yet, made ​​from milk cream from what I was told. Not really the kind of cheese I like, but interesting to know.

 

 

Retour à la route, je remarque qu'ils conduisent de façon étrange. Par exemple, la route a deux voies et ils doublent sans hésiter (un camion) alors qu'une voiture arrive en face... Le camion se décale sur la droite, la voiture en face sur la gauche, et le bus passe entre les deux... Apparemment c'est normal car ils ne l'ont pas fait qu'une fois, personne n'a klaxonné ou fait d'appels de phares.

 

Le paysage est finalement très monotone, forêts avec de grand arbres, larges étendues planes etc...

Nous arrivons à Kiev, je remarque que de grandes demeures côtoient des petites maisons tombant légèrement en ruines. Tout semble être mélangé de façon aléatoire. Un écran plasma géant est posé juste devant une bicoque semblant à l'abandon, mais d'après la voiture, des gens habitent là-dedans...

Notre bus s'arrête devant un hôtel 4 étoiles et on nous dit qu'on est arrivés... J'avais de gros doutes... J'ai bien fait, en fait, notre hôtel se trouve être un hôtel chez l'habitant. Autrement dit, une famille a installé environ 6 à 8 lits dans chacune de ses 4 chambres et les loue. C'est sûr que c'est pas un hôtel 4 étoiles, mais ça a plus de charme qu'un endroit complètement aseptisé et ça incite plus à aller vers les autres. Dans notre cas, tout le monde (sauf moi) se connaissait, donc, bon...

Ils me demandaient tout le temps si ça ne me choquait pas trop, si ça allait, etc. etc. Comment leur faire comprendre que je m'en fiche, je demande juste un lit où dormir et, en tous les cas, c'est mieux que sous la tente et la pluie :) Et la chose la plus importante est qu'ils sont sympas !

 

Back to the road, I noticed they drive in a strange way.

For example, the road has two lanes and they pass without hesitation (a truck) while a car comes in front ... The truck shifts to the right, the car in front on the left, and the bus runs between the two ...

Apparently this is normal because they have not done that once, nobody honked or makes lights calls.

 

The landscape is actually very monotonous, forests with tall trees, large flat expanses etc...

We arrived in Kiev, I noticed that large houses are side by side with small houses falling slightly in ruins. Everything seems to be mixed randomly. A plasma screen is placed in front of a shack that seemed abandoned, but according to the car, people live there ...

Our bus stops in front of a 4 star hotel and we were told we arrived ... I had big doubts ... I did well, in fact, our hotel is a hotel with the locals.

In other words, a family has installed about 6-8 beds in each of its 4 bedrooms and rent it. It is sure that this is not a 4 star hotel, but it has more charm than a place completely sanitized and it encourages more to reach out to others. In our case, everyone (except me) knew each other, so ...

They asked me all the time if it does not shock me, if it was all right, etc.. etc.. How to make them understand that I do not care, I ask just a place to sleep and, in any case, it's better than under the tent and rain :)

And the most important thing is that they are nice !

 

Par la suite, nous sommes invités à manger sur place, dans la cuisine. Nous mangeons donc un bortch, une soupe, rouge (voir photo) avec quelques petits légumes dedans. Je ne suis pas du genre à vraiment apprécier les soupes, mais ce n'était pas trop mal. Mon problème est qu'en ce moment j'ai besoin de manger BEAUCOUP et je n'avais pas envie d'en redemander 4x (voir 5).

 

Subsequently, we are invited to eat there, in the kitchen. Therefore we eat borscht, a soup, red (see photo) with some vegetables in it. I'm not one to really enjoy the soup, but it was not too bad. My problem is that right now I need to eat A LOT and I did not want to reapply 4x (maby 5).

Après ça, nous sommes sortis pour aller visiter le centre ville. Nous prenons un trolleybus, c'est un mélange entre le tramway et le bus. Comme le tramway, il fonctionne à l'électricité, avec des caténaires, mais roule sur des roues, comme un bus (j'ai oublié de prendre une photo, désolé).

Comme je l'avais remarqué avant, mais de façon beaucoup plus marquée, le neuf et le (très) ancien se côtoient, des bus neufs ou vieux, des grosses voitures type Audi Q6 ou BMW 740 au milieu des Lada et autres voitures de marques Russes inconnues... peu de voitures Françaises.

 

After that, we went to visit the city center. We take a trolleybus, it is a mix of tram and bus. Like the tram, it runs on electricity, with catenary, but rolls on wheels, like a bus (I forgot to take a picture, sorry).

As I noticed before, but much more significantly, the new and the (very) old coexist, new buses or old, big cars like Audi Q6 or BMW 740 in the middle of Lada and other Russian unknown cars brands ... few French cars.

Par la suite, nous prenons le fameux métro (et oui, ils ont un métro). Ils n'ont pas un système de tickuet comme en France mais utilisent des jetons bleu ciel qui permettent de passer les "barrières". Apparemment, ça marche. Par la suite, nous descendons dans le métro avec un escalator... qui se trouve être vraiment, vraiment, vraiment, très long !

Apparemment, le métro est un des métros les plus profonds au monde, ce qui explique l'escalator interminable qui nous emmène à environ 100 m sous le sol.

Par la suite, nous entrons dans une rame de métro très bruyante mais qui nous amène à bon port.

En tant que Français, mon gros soucis est que, sur tout ce qui est marqué, je ne connais pas la moitié des lettres et les autres ne sont pas prononcées pareil qu'en Français. Donc, pour trouver son chemin, c'est pas génial...

Subsequently, we take the famous subway (yes, they have a subway). They do not have a system of tickets like in France but use blue tokens that allow to pass the "barriers". Apparently, it works. Subsequently, we descend into the subway with an escalator ... which happens to be really, really, really, really long!

Apparently, the underground metro is one of the deepest in the world, which explains the endless escalator that takes us to about 100 m underground.

Subsequently, we are entering a very noisy  subway but that leads us at the good place.

As French, my big worry is that, on everything that is written, I do not know half of letters and others are not pronounced the same way than in French. So, to find its way, it is not great ...

Autre différence majeure avec le métro Parisien, par exemple, dans les couloirs souterrains, il y a des boutiques absolument partout vendant de tout, des fleurs, des vêtements, des cigarettes, des pâtisseries et autres.

De plus, ces galeries permettent de passer d'un côté d'une route à l'autre sans gêner ou interrompre la circulation. Ça fait bizarre de ne pas trouver de passage piéton quand on en cherche un.

Another major difference with the Parisian subway, for example, in the underground corridors, there are shops absolutely everywhere selling everything, flowers, clothing, cigarettes, pastries and other things.

In addition, these galleries allow to move from one side of a road to the other without disturbing or interrupting the flow. It's weird not find crosswalk when looking for one.

Nous découvrons donc un centre-ville d'une grande ville, un peu comparable à celles d'Europe de l'ouest par la taille des bâtiments mais l'ambiance y est vraiment différente. Je ne sais pas exactement comment expliquer ça. Tout est semblable à ce que je connais mais différent en même temps. Ils ont aussi leurs grandes places, monuments, rues goudronnées. Enfin, tout d'une ville mais toujours avec cette sorte de mélange vieux-neuf.

On remarque, par contre, qu'en centre-ville, il n'y a presque que des grosses voitures et que les petites Lada et autres ont disparu.

Nous visitons un peu les environs et allons par la suite manger quelque-part.

We discover therefore a center of a large city, somewhat comparable to those of Western Europe by the size of the buildings, but the atmosphere is really different. I do not know exactly how to explain it. Everything is similar to what I know but different at the same time. They also have large squares, monuments, paved streets. Finally, everything from a city but always with this kind of old-new mix.

We notice, otherway, that in the city center, there are almost only large cars and the small cars like Lada and others have disappeared.

We visit a few nearby and go thereafter eat somewhere.

Nous partons par la suite manger dans un restaurant. En chemin, j'échange des euros contre la monnaie locale, soit des Hryvnia. Je me retrouve donc avec une grosse liasse de billets car 1 Euro = 10 Hryvnia... ça fait étrange.

Nous allons donc dans un restaurant de type cantine où je découvre pas mal de choses que je ne connais pas et, donc, je goûte... C'est plutôt bon, il y avait de la viande avec un oeuf battu mis en omelette autour, une sorte de cordon bleu avec du poulet et de la viande pannée, enfin, je crois que c'était du panage, j'ai pas été vraiment en mesure d'identifier tout ça. Ça n'empêche pas que c'était bon !

We leave then to eat in a restaurant. Along the way, I exchange euro against the local currency, the Hryvnia . I ended up with a big wad of cash because 1 Euro = 10 Hryvnia ... it feels strange.

We will therefore in a canteen style restaurant where I discovered a lot of things I do not know, and therefore I tasted ... This is pretty good, there was meat with a beaten egg omelette set around, a sort of cordon bleu with chicken and meat breaded, I think it was some breading, I do not was really able to identify everything. It does not prevent it was good!

Nous sommes ensuite ressortis et sommes allés nous balader de façon aléatoire afin de voir un peu la ville, avant de retourner à l'hôtel et dormir gentiment. Apparemment, le réveil le lendemain sera à 7h... ça ne m'est pas arrivé depuis un bout de temps, ça.

We then went out and went to walk randomly to see the city a bit before returning to the hostel and sleep . Apparently, the wake up tomorrow will be at 7am ... it does not happen to me for a long time, that..

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    u=151807 (jeudi, 25 avril 2013 02:38)

    This article was in fact precisely what I was searching for!

Bon, fausse indication, le départ était à 7 h. J'ai sauté dans la douche puis dans mon pantalon et suis sorti rejoindre le car qui nous emmène vers l'ambassade de Lituanie en Ukraine afin de rencontrer l'Ambassadeur et lui présenter le projet.

Well, false indication, the start was at 7 am. I jumped in the shower and in my pants and went out to join the bus that takes us to the Embassy of Lithuania in Ukraine to meet the ambassador and to present the project to him.

Nous nous rendons donc à l'ambassade, les passeports sont contrôlés et nous nous installons dans une salle où l'Ambassadeur vient nous rencontrer.

Edmundas lui présente le projet qu'ils ont monté et lui donne une plaquette de présentation du projet et un livre sur leur région. Il lui présente aussi le voyage d'une dizaine de personnes ayant effectué un trajet de 2000 km à cheval vers la mer noire afin de faire revivre l'histoire de la défaite de la horde d'or face aux Lituaniens, 650 ans auparavant, lors de la bataille de Blue Waters.

L'Ambassadeur étant un Ambassadeur, il n'a pas beaucoup de temps à nous accorder, d'autant plus que la communauté de Pagegiai ne sait pas exactement ce qu'elle recherche. Il les invite donc à revenir vers lui quand ils pourront définir exactement ce qu'ils recherchent afin qu'il puisse les aider plus facilement.

En tous les cas, il connaît maintenant leur existence et ils ne sont plus juste des lettres ou une voix au téléphone.

En même temps, une caméra de télé locale était présente et a interviewé Edmundas pour un bon moment. Le tout en russe, donc j'ai eu de petits problèmes de compréhension, d'autant plus que je n'entendais rien...

So, we go to the embassy, passports are checked and we sit in a room where the Ambassador comes to meet us.

Edmundas present him the project they created and gave him a brochure presenting the project and a book about their region. He also presented the journey of ten people who made a 2000 km journey on horseback to the Black Sea in order to make revive the history of the defeat of the Golden Horde against the Lithuanians, 650 years ago, during the battle of Blue Waters.

The Ambassador being an Ambassador, he did not have much time to give us, especially because the community of Pagegiai do not know exactly what they are looking for. He invites them to come back to him when they can define exactly what they want so he will be able to help more easily.

In any case, he now knows of their existence and they are not just letters or a voice on the phone.

At the same time, a local TV camera was present and interviewed Edmundas for a long time. All in Russian, so I had little comprehension problems, especially as I did not hear anything ...

Nous nous sommes ensuite mis en route vers un musée en plein air sur l'Ukraine. Je devine ce qu'on va voir étant donné que j'ai déjà vu celui de Tallin et celui de Stockholm. Ça peut être intéressant, je vais pouvoir voir les différences et évolutions des habitats des différents pays.

Sur le trajet, nous passons le long d'immeubles énormes et en très grand nombre (voir photo de la partie en anglais). Il y avait peut-être 30 ou 40 blocs d'immeubles comme ça.

J'espère que c'est fait de façon plus intelligente qu'en France et qu'il n'y a pas trop de problèmes dedans... (sachant que 1% de la population de zones comme ça est capable de faire passer l'endroit de "endroit vivable et pas mal" au statut de "cité dangereuse").

We then went to a open air museum about Ukraine. I guess what we'll see there given that I've seen the one of Tallinn and Stockholm. It may be interestingI will be able to see the differences and changes in the habitations of different countries.

On the way we pass along huge buildings and in a large number (see picture ). There were maybe 30 or 40 blocks of buildings like this.

I hope this is done smarter than in France and there are not too many problems in ... (where 1% of the population of areas like this is able to pass the place from "livable place and not bad" to the status of "dangerous city").

Nous arrivons donc au musée en plein air, l'entrée est payée, Audrius et moi payons le droit de prendre des photos...

Et la visite commence en ... Russe.

 

Apparemment ils ont retrouvé les restes de sortes de tipi anciens faits de branches de bois recouvertes de cuir d'animaux. Ils n'avaient rien de plus vieux.

 

 

 

We then arrive at the open-air museum, admission is paid, Audrius and I pay the right to take pictures ...

And the tour begins in ... Russian.


Apparently they have found the remains of kinds of ancient tipi made ​​of branches covered with leather . They had nothing oldest.

Une maison faite avec un tronc d'arbre tordu jusqu'au sol et du chaume primitif posé au-dessus pour faire le toit.

 

 

A house made with a tree trunk twisted to the ground and primitive thatch laid over to make the roof.

Ruines d'une maison retrouvées et préservées sous un toit pour éviter l'endommagement par le temps. Plus loin, la maison a été reconstruite.

 

 

Ruins of a house founded and preserved under a roof to prevent damage by the weather. Farther, the house was rebuilt.

Système pour faire cuire la terre pour faire des objets en terre cuite (pas très bien saisi le système...).

 

 

System to cook the earth to make terracotta objects (Didn't really understood the system ...).

Une maison ancienne faite en sortes de planches épaisses plutôt primitives.

Je remarque que l'articulation de la porte n'est pas sur le côté mais presque au milieu de la porte. Pas très pratique.

 

 

An old house made ​​of a kind of thick boards rather primitive.
I note that the articulation of the door is not on the side but near the middle of the door. Not very practical.

Des statues représentant des femmes avec des colliers typiques de cette époque.

 

 

Statues of women with typical necklaces of this era.

Les maisons reconstruites en suivant les indications données par les ruines présentées peu avant.

 

 

Houses constructed by following the indications given by the ruins showed a bit before.

L'intérieur de la maison reconstruite, plutôt grande. 

Il y a des vitres en verre et Inga, l'historienne, me dit qu'à cette époque le verre était difficile à fabriquer, cher et réservé aux plus riches. Les fenêtres étaient plutôt faites avec des boyaux d'animaux tendus, ce qui est translucide et empêche le vent d'entrer. D'autre part, elle n'était pas certaine des ornements sur la maison qui sont des choses bien compliquées à faire. La maison était surtout faite pour vivre et non pour être jolie.

 

 

The interior of the house rebuilt, rather large.
There are glass windows and Inga, the historian, says that at this time the glass was difficult to manufacture, expensive and reserved for the rich people. The windows were rather made ​​with animal intestines stretched, which is translucent and prevents wind from entering. On the other hand, she was not certain about ornaments of the house wich are very complicated things to do. The house was mostly made to live and not to be pretty.

Maison typique des paysans et cosaques, faite avec de la terre et des sortes de briques car, dans le sud, il n'y a que très peu d'arbres. Donc, faire une maison avec du bois est difficile ou impossible.

 

 

Typical house of peasants and Cossacks made ​​with earth and kinds of bricks because in the south, there are very few trees. So make a home with wood is difficult or impossible.

Une église orthodoxe faite de bois.

 

 

An orthodox wooden church.

Une autre maison de cosaques, plus grande, celle-ci.

 

Another cossack house, bigger, this one.

Maison plus récente et, sûrement, de personnes plutôt aisées.

À l'intérieur, le sol est recouvert de paille, ce qui est traditionnel.

Personnellement, je me prendrais les pieds dedans sans arrêt et en mettrais partout...

La grosse marmite que vous voyez sur la 1ère photo de la galerie servait à faire les baptêmes des enfants. Dans la religion Orthodoxe, il faut immerger complètement l'enfant et, vu qu'il faisait froid dans les églises, ils faisaient ça dans la maison du prêtre qui, elle, est chauffée.

Newer home and surely of people rather rich.

Inside, the floor is covered with straw, which is traditional.

Personally, I would take feet in it constantly and would put it everywhere ...

The big pot that you see on the first picture of the gallery was used to make the baptisms of children. In Orthodoxy, it is necessary to fully immerse the child and, since it was cold in the churches, they did it in the priest's house, which is is heated.

Maison pour la guérison par l'herboriste du village. 

Les herboristes étaient considérées comme des sorcières, donc personne n'osait aller dans leur maison isolée dans la forêt et elles étaient obligées de venir jusqu'au village dans une maison spécialement faite pour ça, pour guérir les gens... Elle avait donc tout son matériel sur place.

 

La deuxième photo est une église Orthodoxe classique. Peinte en bleu car le bleu est la couleur préférée dans cette région du monde. Donc, du bleu, car du bleu.

The first picture is a house for healing by the village herbalist.

Herbalists were considered as witches, so nobody dared go to their isolated house in the woods and they were forced to come to the village in a house specially made for it to heal people ... So she had all her equipment on site.

The picture is a classic Orthodox Church. Painted in blue because blue is the favorite color in the region. So blue because blue.

Les décorations à l'intérieur sont beaucoup plus simples et moins riches que dans les Églises Catholiques, mais quand même présentes. L'essentiel y est, à savoir Jésus sur sa croix et les Saints. Pas de grosses dorures, d'énormes sculptures et des tas de trucs autour.

The decorations inside are much simpler and less rich than in Catholic Churches, but still present. The key is there so, Jesus on the cross and the Saints. No big gilt sculptures and huge piles of stuff around.

Un petit village tel qu'ils étaient à l'époque, sauf que les champs étaient couverts de tournesols et non d'herbe et de fleurs.

A small village as they were at that time, except that the fields were covered with sunflowers and not grass and flowers.

L'église sur la photo suivante est...

This is...

... un musée sur ces toiles tissées qui sont des décorations traditionnelles, principalement pour les églises. Assez inhabituel pour un petit Français.

... a museum about these woven fabrics that are traditional decorations, especially for churches. Quite unusual for a little French.

Une maison de personnes riches. À l'avant, l'entrée pour les habitants et, à droite, l'entrée pour les serviteurs.

Elle n'avait l'air de rien comme ça mais, vue de l'intérieur, elle est plutôt grande en fait !

A house of rich people. At the front, the entrance for the inhabitants and to the right, the entrance for the servants.

It did not look anything like that, but from the inside, it is quite large!

On sent bien que cette maison est plus récente que celles vues précédemment.

We clearly feel that this house is more recent than thoes seen before.

Si vous regardez bien, la statue de droite n'a pas de tête. Curieux que je suis, je demande à Inga "Pourquoi ?"

 

Je vous laisse deviner... oui, en effet, des gens sont entrés dans le musée et ont foutu le bordel et, le lendemain, la statue était dans la fontaine de la photo d'après et la tête n'a pas été retrouvée...

 

Ce n'était pas vraiment l'explication que j'attendais.

Autrement, c'est une maison de chasseurs (je n'en sais pas plus).

If you look at the last picture, the statue on the right it has no head. Curious as I am, I asked Inga "Why?"

I'll let you guess ... yes, indeed, people entered the museum and made a damn mess and the next day, the statue was in the fountain of the picture and the head has not been found anymore ...

It was not really the explanation I expected.

Otherwise, it is a house of hunters (I do not know more).

Un musée présentant pas mal de choses sur l'Ukraine.

Inga attire mon attention sur des sortes de gâteaux secs en vitrine... Je n'ai pas pris de photos car il faisait sombre et on ne voyait que les reflets.

Les gâteaux s'avèrent être de la nourriture faite à base de terres et autres cailloux concassés...

C'est là que j'ai commencé à parler avec André et Inga de l'Holodomor (en ukrainien : голодомо́р, littéralement « extermination par la faim »).

L'Holodomor est la "grande famine" (Ce n'était pas une vraie famine, j'entends par vraie famine que les récoltes ont été très mauvaises et il n'y a pas assez à manger) produite par l'union soviétique et ayant pour but d'éradiquer le peuple Ukrainien. Les Soviétiques se sont contentés de confisquer (sûrement par la force) toutes les récoltes dans l'intégralité du pays.

D'après les estimations, il y a eu entre 2,6 et 5 millions de victimes (les chiffres sont incertains car les morts n'étaient pas répertoriés comme les nazis l'ont fait) entre la fin de 1932 et le début de 1933.

Une personne ayant volé 5 graines (de riz, blé ou autre) était abattue. Certains faisaient 120 km à pieds pour avoir un sac de riz de 1 ou 1,5 kg qui permettait à leur famille de survivre un mois.

Apparemment, les gens n'étaient même pas enterrés et des cadavres de personnes mortes de faim traînaient dans les rues. Certains en arrivaient à faire du cannibalisme pour survivre etc. Je vous passe les détails.

Apparemment, d'après la façon d'en parler et le regard allant avec, l'Holodomor est encore très présent dans les coeurs et les esprits des jeunes Ukrainiens (André a environ mon âge).

Il faut aussi savoir que la Russie n'a toujours pas reconnu ce génocide et tente encore de défendre l'hypothèse que les récoltes étaient suffisamment mauvaises pour créer cette famine, même si l'ouverture des archives Soviétiques a clairement révélé la vérité de ce massacre.

Nous visiterons demain un monument dédié aux morts de l'Holodomor.

 

___________________________________________________________________

 

A museum with a lot of things about Ukraine.

Inga draws my attention to a kind of dry biscuits in the showcase ... I did not take pictures because it was dark and we saw only reflections.

Cakes turn out to be food based on earth and other stones crushed ...

This is where I started to talk with André and Inga about the Holodomor (in Ukrainian: голодомор, literally "death by starvation").

The Holodomor is the "Great Famine" (It was not a real famine I mean by real famine as harvests were very bad and there is not enough food) produced by the Soviet Union and designed to eradicate the Ukrainian people. The Soviets have simply confiscated (probably by force) all the harvests in the entire country.

According to estimates, there were between 2.6 and 5 million deaths (the number is uncertain because the deaths were not listed as the Nazis did) between late 1932 and early 1933.

 

A person who stole five seeds (rice, wheat or other) was shot. Were some people walked 120 km on foot to have a bag of rice of 1 or 1.5 kg which allowed their families to survive a month.

Apparently, people were not even buried and dead people died of hunger were ling on the streets. Some of them came to do cannibalism to survive etc. I'll spare you the details.

Apparently, according the manner of talk and gaze with it, the Holodomor is still very present in the hearts and minds of young Ukrainians (André is about my age).

You should also know that Russia has still not recognized the genocide and still try to defend the hypothesis that the harvests were bad enough to create this famine, even if the opening of Soviet archives has clearly revealed the truth of the massacre .

Tomorrow we will visit a monument dedicated to the dead of the Holodomor.

Sur ces douces paroles (ironie, grosse, grosse ironie) nous partons avec pour but d'aller manger quelque chose.

Sur le chemin, dans le bus, Edmundas remet des boites de thé à plusieurs personnes, dont moi... Je vais donc être obligé de l'envoyer en France, je voyage en Stop et ça prend trop de place pour moi. Mais c'est gentil et j'aime bien le thé dans tous les cas :)

 

Nous allons au restaurant et, à la sortie, ils décident de faire une photo tous ensemble. Vous avez donc presque toute la communauté de Pagegiai sous les yeux (il y avait deux personnes prenant des photos à côté de moi) le tout en Chacon, que je ne comprenais pas car j'ai encore des soucis avec le Lituanien.

Nous partons par la suite faire une petite visite de la ville. Ça a donné du travail à Inga car tout était expliqué en Russe... Certains des guides ou ceux qui les assistaient parlaient anglais, ce qui a permis d'éviter à Inga de passer tout son temps à traduire.

Cherchez l'erreur / Seek the mistake
Cherchez l'erreur / Seek the mistake

On those sweet words (irony, big, big irony) we leave with the goal to get something to eat.

On the road, in the bus, Edmundas gives boxes of tea to many people, including me ... I'll be forced to send it to France, I traveled by hitchhicking and it takes up too much space for me. But it is nice and I like tea in all cases :)

We went to the restaurant and at the exit, they decided to take a picture together. So you have almost the entire community of Pagegiai under the eyes (there were two people taking pictures next to me) all while singing, I did not understand because I still have trouble with the Lithuanian.

We go after that for a visit of the city. It gave work to Inga because everything was explained in Russian ... Some of the guides or those who attended them spoke English, which helped to avoid Inga spend all her time to translate.


Taras Chevtchenko, un poète Ukrainien très fameux, présent juste en face de l'université de Kiev.

 

 

Taras Shevchenko, an Ukrainian poet very famous just in front of the University of Kiev.

Cette université est l'université de Kiev (étonnant, je sais). À la base, elle était en blanc cassé, la couleur standard quoi. Elle a été peinte en rouge lorsque l'empereur de Russie a demandé de façon sévère aux étudiants d'être sages. Donc ils l'ont peinte en rouge, couleur de la révolution et du communisme contre lequel il était. Simple esprit de contradiction.

 

Je pense que tous les étudiants peuvent comprendre ça de façon simple.

This university is the University of Kiev (surprising, I know). Originally, it was white, the standard color . It was painted in red when the Emperor of Russia asked by a severe way the students to be wise. So they painted it in red, the color of revolution and communism against which he was. Mere spirit of contradiction.

I believe that all students can understand it in a simple way.

Le Monsieur barbu assis là est le premier Président d'Ukraine et il a permis l'érection du parlement (Photo suivante).

 

 

The bearded Mr. sitting there was the first President of Ukraine and allowed the erection of parliament (Next picture).

Cette basilique est la basilique St Vladimir qui a été construite en 1898. Elle est aujourd'hui le siège de l'Église Orthodoxe d'Ukraine.

Les décorations intérieures sont impressionnantes et en très grand nombre.

Une messe avait lieu.

Il n'y a qu'une photo car il faut payer pour avoir le droit de prendre des photos... Étant donné que la personne qui m'a "expliqué" ça ne parlait pas Anglais, Français ou Allemand, je croyais que je risquais une amende et non qu'il fallait payer le droit de prendre des photos...

Enfin, bref !

 

This basilica is the Basilica of St Vladimir which was built in 1898. It is now the seat of the Orthodox Church in Ukraine.

The interior decorations are impressive and in a very large number.

A Mass was held.

There is only one picture because you have to pay for the right to take pictures ... Because the person who "explained" it does not speak English, French or German, I thought I risked a fined and not had to pay the right to take pictures ...

Well, ok!

Ceci est le plus grand Opéra d'Ukraine. Les autres grands Opéras sont les Opéras de Lviv, Odessa, Chernivtsi.

Apparemment, l'Opéra est très réputé en Ukraine.

 

 

This is the greatest opera of Ukraine. Other major operas are the operas of Lviv, Odessa, Chernivtsi.
Apparently Opera is famous in Ukraine.

Ceci est un reste d'une des tours qui faisaient partie de la muraille cernant autrefois la ville.

Comme vous pouvez le remarquer, c'est fait de pierres, mais aussi de bois. Auparavant, la muraille était appelée "Golden wall" car elle était recouverte de laiton, métal de couleur jaune et donc assimilé à l'or, afin de la renforcer.

This is a remnant of one of the towers that were part of the old wall cerning the city.

As you can see, it is made ​​of stone, but also of wood. Previously, the wall was called "Golden Wall" because it was covered with brass, yellow metal and therefore equated with gold, to strengthen it.

Je vous présente "Iaroslav the wise" qui a été le roi le plus respecté et à qui le nom de "sage" a été donné par son peuple car il l'était et il a permis à la ville de devenir la plus puissante, la plus grande et la  plus riche d'Europe, mais aussi parce qu'il a permis au pays de devenir beaucoup plus grand et puissant.

 

 

I present to you "Yaroslav the wise" which was the king's most respected and that the name of "wise" was given by his people because he was wise and he permitted to the city to become the most powerful, largest and richest in Europe, but also because it has enabled the country to become much larger and powerful.

Bogdan Chmelnichoi, leader des cosaques, au milieu d'une place gigantesque (peut-être du format de la place de l'étoile à Paris)

 

 

Bogdan Chmelnichoi, leader of the Cossacks in the middle of a huge square (maybe the sise of the Place de l'Etoile in Paris)

Porte d'entrée d'un monastère qui est, en fait, un musée sur les monastères et tout ce qui va avec.

Nous n'avons pas visité celui-là, mais nous irons en visiter un autre le lendemain. En tous les cas, les bâtiments étaient vraiment beaux.

 

 

Door of a monastery which is, in fact, a museum about the monasteries and all that goes with it.

We have not visited this one, but we will visit another the next day. In all cases, the buildings were really beautiful.

Un autre monastère construit entre 1011 et 1040. Détruit plusieurs fois jusqu'à la dernière pierre et reconstruit pour la dernière fois en 1945. 

Bien sûr, comme tout le reste, ce monastère est un monastère Orthodoxe.

 

Note à tous les dictateurs et autres tarés du genre : Ça ne sert à rien de détruire un monastère, dans tous les cas, il sera reconstruit !

 

 

Another monastery built between 1011 and 1040. Destroyed several times until the last stone and rebuilt for the last time in 1945.

Of course, like everything else, this monastery is an Orthodox monastery.

Note to all dictators and other freaks like this: It is fully useless to destroy a monastery, in any case, it will be rebuilt!


Cette dame est Olga (juste Olga). Elle a dirigé la ville entre 846 et 860 et était veuve. C'est elle qui a amené le Christianisme en Ukraine après être allée à Constantinople vers la fin de sa vie.

Elle était régente car son fils était d'abord trop jeune, puis elle a continué sa régence car son fils était très militaire et souvent absent pour des combats. (Je rappelle qu'à cette époque, on se déplaçait à cheval et le pays est grand. Donc ce n'est pas évident de voyager rapidement) Elle a été reconnue comme étant Sainte car elle a été une bonne dirigeante pour le pays. C'est donc Sainte Olga.

 

 

This lady is Olga (just Olga). She led the city between 846 and 860 and was a widow. It was she who brought Christianity to Ukraine after going to Constantinople towards the end of her life.
She was regent because her son was too young at first, then she continued her regency because her son was very often absent for military combat. (I recall that at that time , we moved on horseback and the country is large. So it is not evident to travel quickly) She was recognized as Holy because she was a good leader for the country. So, this is St. Olga.

La Cathédrale St André. Jolie construction tout en haut de la ville. L'intérieur est un peu sur-décoré.

 

 

 

The St Andrew's Cathedral. Nice building at the top of the city. The interior is a bit over-decorated.

Voilà, là, je suis sur les ruines du bastion d'entrée du château fort de Kiev... Enfin, ce qu'il en reste.

Pour le bastion d'entrée, il ne reste rien du tout, juste une colline et, pour le fort, je ne sais pas, apparemment il y a un cimetière maintenant et les ruines sont inexistantes ou non visibles. Nous ne sommes pas allés voir car le sol est humide et boueux et il fait nuit. De plus, je n'avais pas mes chaussures de rando (grossière erreur !) mais juste mes petites chaussures de ville.

Sinon, la vue était sympa. Vous pouvez voir la cathédrale St André complètement éclairée de nuit et bien visible par sa position.

So, here I am over the ruins of the stronghold entrance of the castle of Kiev ... Finally, what remains.

About the bastion for entrance there is nothing left at all, just a hill, for the fort, I do not know, apparently there is a cemetery now and the ruins do not exist anymore or are not visible. We do not go to see because the ground is wet and muddy and it is night. In addition, I did not have my hiking boots (big mistake!) But just my little shoes to walk in the city.

Otherwise, the view was nice. You can see the cathedral of St. André fully illuminated at night and visible by his position.

Par la suite, nous sommes redescendus de la colline et sommes allés passer une bonne soirée dans un bar. André a chanté quelques chansons en Russe ou Ukrainien, je ne sais pas faire la différence. Belle voix ! Et les autres ont chanté en Lituanien. Une soirée sympa qui s'est finie à l'hôtel / auberge.

 

 

 

Thereafter, we went back of the hill and went to spend an evening in a bar. Andrew sang a few songs in Russian or Ukrainian, I do not know the difference. Beautiful voice! And others have sung in Lithuanian. A fun evening which has finished at the hotel / hostel.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour suivant, direction le monument sur l'holodomor,

puis vers le monastère des grottes de Laura.

 

 

The day after, we go to the monument about the Holodomor, then to the monastery The Laura caves

Le monument sur l'Holodomor.

Je suppose que vous connaissez ces murs avec les noms des victimes de guerres ou autres massacres ?

Sauf que là, c'est le nom de villages qui ont été vidés de leurs habitants, morts par la faim...

Ce lieu dégageait une énergie vraiment puissante. Quand je parlais avec des Ukrainiens, je me rendais bien compte dans leur regard et leur façon de parler que l'Holodomor est quelque chose qui les choque encore profondément.

Apparemment, lorsque les nazis sont venus envahir le pays, ils ont été accueillis comme des libérateurs. À la question "Préféraient-ils les nazis aux soviétiques ?", la réponse a été "Oui, clairement !"

Hormis ça, je pense que je vous ai déjà dit précédemment tout ce que je savais.

 

 

The monument to the Holodomor.

I guess you know these walls with the names of victims of war and other massacres?

Except that here it is the names of villages that have been emptied of their inhabitants killed by hunger ...

This place gave off a very powerful energy. When I spoke the Ukrainians, I was well aware in their eyes and the way they talk that the Holodomor is something that still deeply offends.

Apparently, when the Nazis came to invade the country, they were greeted as liberators. To the question "they preferred the Nazis to the Soviets?", The answer was "Yes, clearly!"

Apart from that, I think I've already told you
previously everything I know.

Citation de Lénine : "Le pain est tellement abondant en Ukraine que l'on est pas capables de tout transporter en une fois".

 

 

Quote from Lenin: "The bread is so abundant in Ukraine that we are not able to carry everything at once."

Nous visitons ensuite le monastère nommé "Les grottes". Construit sur une grande colline, sa partie basse est toujours utilisée mais la partie haute est ouverte aux visiteurs.

Le nom de Laura lui a été donné. Les Laura sont les monastères les plus influents du pays et il n'y en a, au total, que 3 en Ukraine.

La légende dit que celui-ci a été créé au Xème siècle par Antony, un moine venu de Macédoine et qui a commencé à créer ce monastère.

En réalité, personne ne sait comment ce monastère a été créé.

 

 

We then visit the monastery called "caves". Built on a high hill, its lower part is still used but the upper part is open to visitors.

Laura's name was given to it. Laura are the most influential monasteries in the country and there are, in total, only 3 in Ukraine.

The legend says that it was founded in the tenth century by Antony, a monk from Macedonia who began to create this monastery.

In reality, nobody knows how the monastery was established.

Cette église a été créée aux alentours de 1086, détruite en 1240 par les tartares, reconstruite ensuite grâce aux dons des ducs du pays dont l'un d'entre eux est enterré sur place.

L'église a été détruite à nouveau durant la 2ème guerre mondiale par les Soviétiques et, en 1996, la reconstruction a commencé. Les portes ont été ouvertes en 2000 et, apparemment, il y a encore des travaux à l'intérieur.

 This church was founded around 1086, destroyed by the Tartars in 1240, then rebuilt with donations from the Dukes of the country. One of them is buried there.

The church was destroyed again during the second world war by the Soviets and in 1996, reconstruction began. The doors were opened in 2000 and, apparently, there is still work inside.

Ceci était le réfectoire (oui, il manque peut-être les tables aujourd'hui) où les moines venaient manger.

 

 

This was the refectory (yes, it might be missing the tables today) where the monks were eating.

Partie consacrée à Vladimir Metropolit, tête de l'église orthodoxe Ukrainienne.

 

 

Section dedicated to Vladimir Metropolit, head of the Ukrainian Orthodox Church.

Cette sculpture représente le duc Vladimir entre un prêtre, à gauche, et un Imam et un Rabbin, à droite.

Cela représente le moment où il a eu à choisir une des trois grandes religions.

Il n'a pas choisi les Juifs car... ils ne mangent pas de porc et il aime le porc (ouai...)

Il n'a pas choisi non plus les Musulmans car... ils ne boivent pas de vin (ouai ouai !)

Donc il a choisi les Chrétiens.

 

 

This sculpture represents the Duke Vladimir between a priest, on the left, and an Imam and a Rabbi, at right.
This is the moment when he had to choose one of the three major religions.
He did not chose the Jews because ... they do not eat pork and he likes pork (yeha. ..)
He has not chosen either Muslims because ... they do not drink wine (yeah yeah!)
So he chose the Christians.

Le mur que vous pouvez voir en arrière-plan est un reste de l'ancien monastère, détruit, qui a été conservé.

 

 

The Wall as you can see in the background is a remnant of the ancient monastery, destroyed, which has been preserved.

Cette petite chose est une porte permettant de masquer l'autel qui est juste derrière. Elle n'est ouverte que lorsque l'autel est utilisé et reste fermée sinon. Ce sont les règles de l'Église Russe.

L'église étant encore en cours de restauration, il nous est impossible de la visiter.

 

 

This little thing is a door to hide the altar that is behind. It is only open when the altar is used and remains closed otherwise. These are the rules of the Russian Church.
The church is still being restored, it is impossible for us to visit it.

Encore une église (en même temps, dans un monastère, il faut s'y attendre) al'entree de l'eglise, tous les murs sont peints.

 

 

Another church (at the same time in a monastery, it is to be expected) at the entrance of the church, all the walls are painted.

Dans celle-ci, très décorée aussi, la porte que vous voyez permet de masquer les moines / prêtres lorsqu'ils travaillent.

 

 

In this one, the door you can see permit to hide the priests / monks when they are working.

Cette petite église était, en fait, une église et, en même temps, l'hôpital.

Elle date du XIIe siècle, a été détruite par le passé et reconstruite avec un style baroque.

Je n'ai pu prendre qu'une photo étant donné que c'est interdit... (franchement, s'ils veulent qu'on sache ce qui se passe chez eux et qu'on ne peut pas prendre de photos, y'a un souci ...)

Les murs intérieurs étaient entièrement peints, très joli !

This small church was, in fact, a church, and at the same time the hospital.

It dates from the twelfth century, was destroyed in the past and rebuilt with a baroque style.

I could not take a picture, because it is forbidden ... (frankly, if they want us to know what happens in their country and you can not take pictures, there's a concern ...)

The interior walls were completely painted, very nice!

Sphère de la bonne et spirituelle renaissance (je traduits ce qu'il y avait de marqué sur l'écriteau, pour une fois que c'est en Anglais...)

 

Le projet de la sphère de la bonne et spirituelle renaissance faite par l'artiste Ukrainien Oksana Mas' est simple mais unique.

 

Les sphères de Mas sont des constructions complexes faites de milliers d'oeufs de Pâques en bois peints à la main. Chaque oeuf est fait en bois de hêtre, bouilli dans l'huile et peint par 70 différentes personnes avec différentes voies de vie. Le peintre suit l'esquisse et seuls les enfants sont autorisés à peindre des motifs de leur propres invention. Après avoir été décoré, chaque oeuf est couvert avec deux couches de vernis pour le protéger de l'eau et du soleil. La sphère, créée avec des milliers d'oeufs, peut être montrée dans n'importe quel environnement.

 

Le résultat est un travail d'artiste monumental qui rend hommage au travail manuel et à l'art graphique folklorique en utilisant les traditions nationales Ukrainiennes et des motifs sacrés. Pour beaucoup de cultures, l'oeuf a été perçu comme un symbole de forte énergie qui enveloppe l'essence de la vie.

 

Oksana Mas' a été un participant de la Biennale de Venise en2011.

 

Il y en avait deux, une demi-sphère et celle ci, presque complète.

 

 

Nous sommes, par la suite, allés dans les catacombes qui parcourent intégralement le dessous du monastère. Les photos étaient interdites, donc il n'y aura que du texte.

Les catacombes sont entièrement éclairées avec des bougies / cierges que vous pouvez acheter à l'entrée, ce qui permet d'y voir.

Vous pouvez y voir des cercueils de moines et saints, avec les corps dedans.

Les visages sont cachés car c'est quelque chose de tabou. Certains ont une main qui dépasse et on peut remarquer qu'elle a été momifiée.

La momification est une momification naturelle due aux températures constantes et à l'atmosphère du lieu.

Pas mal de personnes viennent embrasser les cercueils.

Il y a environ 100 moines enterrés là-dessous et il est apparemment possible de parcourir tout le monastère par le dessous.

 

Ensuite, nous avons visité un musée ou ils exposent des objets retrouvés dans le monastère ou aux environs. Une fois de plus, pas de photos autorisées (non mais sérieusement ! Après, ils s'étonnent qu'on ne connaisse rien de l'Ukraine ???)

 

_____________

 

We, thereafter, went into the catacombs that run underneath the entire monastery. The photos were prohibited, so there will be only text.

The catacombs are fully lit with candles that you can buy at the entrance, which allows to see.
You can see the coffins of monks and saints, with the body inside.
Faces are hidden because it is something taboo. Some have a hand over and we can see it was mummified.
Mummification is a natural mummification due to constant temperatures and the atmosphere of the place.
A lot of people are embracing the coffins.
There are about 100 monks buried under there and it is apparently possible to browse the whole monastery from below.

Then we visited a museum where were exhibited objects they found in or near the monastery. Once again, no pictures allowed (but not seriously! Then they wonder why we do not know anything about Ukraine??)

Nous sommes par la suite allés manger dans un restaurant Ukrainien. Le restaurant était sympa et tout, on passe un bon moment, sauf que pour l'équivalent de 18 euro, j'ai eu un morceau de viande avec de l'omelette autour et des légumes grillés... Je vous laisse voir la photo suivante, y'avait pas plus que ça... En gros, c'était une entrée. Dommage, a casse tout d'avoir encore faim en sortant du restaurant !

We then went to a Ukrainian restaurant. The restaurant was nice and all, you have a good time, except that for the equivalent of 18 euro, I had a piece of meat with omelette around and grilled vegetables ... I let you see picture there was not more than that ... Basically, it was an entry. It is stupid, beeing still hungry while leaving the restaurant !

Nous repartons un peu plus tard pour les fameuses 20 h de bus en direction de la Lituanie et avons un peu de temps à perdre. Tout le monde se disperse et je me retrouve avec Audrius.

Nous sortons et voyons celle petite sculpture. Tout autour, sur la base, sont inscrits des noms de villes et la distance depuis cet endroit. J'ai cherché Paris et ne l'ai pas trouvé, c'est écrit en Russe (quand je vous dis que c'est pas facile de décrypter).

Nous allons ensuite faire un petit tour, croisons deux ou trois trucs sympas et retournons au métro pour retrouver le gros du groupe.

We left a bit later for the famous 20 hours of bus to Lithuania and have a bit of time to lose. Everyone dispersed and I find myself with Audrius.

We go out and see that small sculpture. All around the base are inscribed the names of cities and the distance from this place. I searched Paris and didn't found it, it is written in Russian (when I tell you that it is not easy to decrypt).

We will then take a walk, cross two or three cool stuff and go back to the subway to find the main part of the group.

Chemin de retour. Quand on revenait du musée en plein air, ils m'avaient demandé de chanter quelque chose en Français... Je ne connais pas de chansons Françaises et ça a été dur de leur faire comprendre...

Par contre, de bonne volonté, je me suis rappelé que j'avais avec moi ma balle de jonglage. Je leur dis que je veux bien leur montrer, d'autant plus qu'il fait encore un peu jour et donc pas trop froid (quand il fait froid, j'ai les bras qui tremblent et donc je ne peux pas jongler...) sauf qu'une partie du groupe était en retard et, résultat, quand tout le monde était là, j'avais froid et j'ai pas pu faire grand chose... gromph !

 

Sinon, le chemin du retour a été semblable à celui de l'aller, sympa et tout, je me balade un peu partout dans le bus et tente de parler avec qui je peux. Quelques-uns viennent parler au micro, sûrement pour remercier tout le monde et, moi, je commence à préparer un petit texte de remerciement que Audrius a été contraint de me traduire en Lituanien, mais l'écrire de façon à ce que je puisse le prononcer. Après quelques tentatives blanches pour le prononcer correctement, je prends le micro et tente de m'exprimer en Lituanien. C'est pas facile cette langue, surtout quand c'est la première fois !

Par la suite, on continue normalement. Je tente de dormir etc., puis on arrive à Kaunas où je pars avec Audrius, Inga et Gaudentas en direction de Vilnius, la capitale.

Way back. When we returned from the open air museum , they asked me to sing something in French ... I do not know any French songs and it was hard to make them understand ...
Otherway , by goodwill, I remembered that I had with me my juggling ball. I tell them that I want to show them, especially since it is still a bit day and not too cold (when it's cold, my arms are shaking and so I can not juggle ... ) except that a part of the group was late and as a result, when everyone was there, I was cold and I could not do much ... gromph!

Otherwise, the return journey was similar to the go, nice and all, I walk around the bus and tries to talk with whom I can. Some come to the microphone, surely to thank everyone and, I began to prepare a short text for thanking them that Audrius was constrained to translate in Lithuanian, but write it so that I can pronunce it. After several attempts to correctly pronounce it, I take the microphone and tried to speak in Lithuanian. That language is not easy, especially when it is the first time!
Thereafter, we continues normally. I try to sleep etc.., Then we arrived to Kaunas where I'm going with Audrius, Inga and Gaudentas towards Vilnius, the capital.

Voyage depuis Vilnius jusqu'a Riga / journey from Vilnius to Riga

Donc, Gaudentas, Inga, Audrius et moi retournons en voiture jusqu'à Vilnius. Ils me déposent près de la maison d'édition où j'avais laissé mon sac. J'appelle Tomas pour qu'il vienne m'ouvrir la porte qui se trouve être fermée.

Une petite vingtaine de minutes plus tard, il arrive avec une autre personne qui se trouve être le grand chef de la maison d'édition. On parle un peu, il me demande comment était le voyage et ce que je fais.

Par la suite, Tomas m'emmène chez Eagl, sa copine, qui a envie de voyager (l'aurais-je contaminée ? :-) et me propose donc de m'emmener directement à Riga. Je n'aurai donc pas à faire de Stop ce coup-ci.

Bon, bien sûr j'accepte. Nous allons donc chez Eagl où je peux rencontrer son petit garçon qui déborde d'énergie. Nous mangeons, je prends une douche, puis on se met en route. Elle laisse son garçon chez ses parents et on va en direction d'un supermarché où il y a un stand vendant des chocolats et autres petites choses du genre dont ils connaissent les patrons et pour lesquels c'est l'anniversaire de la création de la boutique.

Ils achètent donc des fleurs et bricolent une carte où je suis invité à signer, ainsi que la fleuriste.

On remet tout ça à la dame de la boutique et ils achètent un gâteau fait à base de deux galettes de meringue autour d'une crème remplie de plein de choses intéressantes genre raisin, noix et autres. On se remet en route et mangeons ce petit gâteau léger pendant le chemin.

Le chemin se passe bien, on parle un peu, mais je suis fatigué et j'ai donc du mal à relancer la conversation, surtout quand ils parlent en Lituanien entre eux.

Nous arrivons à Riga et ils m'emmènent jusqu'à l'auberge où j'avais fait une réservation via Internet.

La réceptionniste nous voit arriver tous les trois et n'a qu'une réservation. Tomas lui dit que c'est normal, on n'a besoin que d'un lit, ça ne pose pas de problème, et insiste deux ou trois minutes. Complètement crevé, je ne suis pas rentré dans le jeu, je cherche juste un lit où dormir !

Ils visitent les lieux, je paye et on se dit au revoir. J'espère pouvoir les revoir, en Lituanie ou en France car ils sont vraiment sympas tous les deux.

Sur ce, je vais dans mon lit et me réveille le lendemain vers 11h, ce qui fait un minimum de 11 h de sommeil.



So Gaudentas, Inga, Audrius and I drive back to Vilnius. They drop me out near the publishing house where I had left my bag. I call Tomas for him to come to open the door that is closed.

A small twenty minutes later, he comes up with another person who happens to be the great chief of the publishing house. We talk a bit, he asked me how the trip was and what I do.

Thereafter, Tomas takes me at Eagl house, his girlfriend, who wants to travel (would I have infected her? :-) And therefore propose me to bring me directly to Riga. I shall not have to do hitchhicking this time.

Well, of course I agree. We went therefore at Eagl house where I can meet her little boy who overflowing with energy. We eat, I take a shower, then we go on the road. She leaves her son with her parents and we go towards a supermarket where there is a stand selling chocolates and other small things like that from witch they know the owners and it is the anniversary of the creation of the shop .

 

So, they buy flowers and tinker a card on wich I am invited to sign, and also the florist.

We gives it all to the lady at the store and they buy a cake made ​​with two meringue patties around a cream filled with lots of interesting things like grapes, nuts and other. We went on the road again and eat this light little cake during the way.

The road goes well, we talk a bit, but I'm tired and I find it hard to restart the conversation, especially when they speak Lithuanian between them.

We arrived in Riga and they bring me to the hostel where I had made a reservation via Internet.

The receptionist sees us come all three and has a reservation for only one bed. Tomas tells her that it is normal, we need only one bed, it is not a problem, and emphasizes two or three minutes. Completely flat, I didn't entered in the game, I'm just looking for a place to sleep!

They visit the place, I pay and say goodbye. I hope to see them again, in Lithuania or in France because they are both really nice.

With that, I go in my bed and woke up the next morning around 11am, which is a minimum of 11 hours of sleep.

Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer.

Thomas Fuller

 

He that will not sail till all dangers are over must never put to sea. 

Thomas Fuller

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com