Arrivée à Stockholm le 20 septembre

Arrived in Stockholm on the 20 of September

Suède / Sweden

Jour 1.

 

Yehaaa, je suis à Stockholm.

Je prends donc mon petit déjeuner avec les deux autres Allemands qui profitent du bed and breakfast, je parle un peu avec eux et me mets en route pour trouver un autre hôtel, avec un prix raisonnable.

Je vais voir l'auberge de jeunesse juste à côté où j'ai essayé d'aller la nuit précédente, mais qui semblait fermée... Il se trouve qu'il y a une sonnette et qu'il faut l'utiliser... c'est malin ! 

En tous les cas, une chambre pour 4 à 150€ ne m'intéresse pas et il m'indique un autre hôtel, moins cher et avec sûrement des chambres de libres.

Je me retrouve donc au "Best hostel old town" qui se trouve être tout à fait correct et à un prix raisonnable. Pc en libre service, petit déjeuner compris, cuisine, dortoirs, salles de séjour et même des pâtes gratuites à volonté... légèrement mieux que le bed and breakfast hors de prix, sans le breakfast, de Odense...

 

Je m'installe et pars faire un tour en ville pour, entre autres, trouver quelque chose à manger. La ville semble sympa et, en sortant du magasin, j'ai pris exactement la mauvaise direction (ce qui m'a permis de visiter un peu ^.^).

Je rentre, me fais à manger, rencontre quelques personnes et sors finalement avec un Anglais, un Américain et un Mexicain pour aller voir un concert d'un groupe dans un bar...

Le bar se trouve être une discothèque, bon, ok, pourquoi pas ? ... on a bu un verre en attendant le début, la salle de concert est ouverte, les gars du groupe arrivent et... lancent des trucs dans la foule (sweat shirt, lunettes de ski, casquettes etc.) avant de s'éclipser. S'en est suivi une vidéo de ski durant bien 45 min...

En ayant raz le bol, je m'en vais et retourne à l'auberge où j'arrive vers minuit et où je passe une bonne heure à parler avec un de mes voisins de chambre, Scott, un Australien qui parle trop vite pour moi (ça m'entraîne) et joue de la guitare. 

Lit -> dodo

Day 1.

 

Yehaaa I am in Stockholm.

 

So I took my breakfast with two other Germans who also profit of the bed and breakfast, I speak a bit with them and go out to find another hotel with a reasonable price.

 

I go to see the hostel right next to where I tried to go last night, but seemed closed ... It is that there is a bell and it must be used ... this is clever!

 

In all cases, a room for 4 persons and for 150€ does not interest me and the man tells me to another hostel, with certainly cheaper rooms available.

 

I go tothe "Best hostel old town" which happens to be quite correct and with reasonable prices. Free access to computers, breakfast, kitchen, dormitories, living rooms and even free pastas... a bit better than the bed and breakfast overpriced, without breakfast in Odense ...

 

 

 

I take place and go out for a ride into town for, and also find something to eat. The city seems nice and exiting the store, I took exactly the wrong direction (which permit me to visit a bit ^. ^).

 

I get back home, I'm dining, meeting a few people and go with an Englishman, an American and a Mexican to a concert of a group in a bar ...

 

The bar is to be a nightclub, ok, why not? ... we had a drink while waiting for the start, the concert hall opens, the guys in the band arrive and ... throw stuff into the crowd (sweatshirt, ski glasses, caps etc..) before disappearing. Then was shown a video of good skiing during 45 min ...

 

Having fed up, I go back to the inn where I arrived around midnight and I spent a good hour talking with one of my roommates, Scott, an Australian who speaks too fast for me (it trains me) and plays guitar.

 

Bed -> Sleeping

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 2.

 

Petit déjeuner gratuit, c'est cool. Je recroise les gars de la veille, on parle un peu, eux sortent et moi, je mange. Un peu plus tard, je croise Fernando, le Mexicain, qui prend son petit déjeuner (vers midi), on parle et on décide d'aller voir si on peut trouver des billets de ferry (désolé, je ne m'essaye pas au bateau stop pour l'instant, un autre jour, sûrement).

Là où sur Internet le billet coûtait 140 €, je l'ai payé environ 40 €... y'a une petite arnaque dans l'air !

Fernando veut aller au musée d'art moderne pour voir ce qui s'y passe. Je ne suis pas grand fan d'art moderne, mais après tout, pourquoi pas, on sait jamais...

Nous marchons dans la rue, croisons des choses étranges (voir photos) et arrivons sur l'île et dans le musée.

Une fois de plus, il faut payer et nous avons accès à deux expositions, une sur Picasso par Duchamp (aie aie aie !). Mon avis personnel est que c'est juste franchement moche et dénué d'intérêt. L'art moderne semble être l'excuse pour pouvoir faire n'importe quoi. Je n'ai même pas pensé à prendre des photos...

L'autre exposition, l'exposition permanente, était plus intéressante. C'est pas encore ça, mais pourquoi pas, ça ressemble au moins un peu à quelque chose...

 

Day 2.

 

Free breakfast is nice. I recrosses the guys from yesterday, we talk a bit and they leave while I go to eat. A bit later, I meet Fernando, the Mexican, who takes his breakfast (around noon), we talk and we decided to go see if we find tickets for the ferry (sorry, I did not try the boat stop for now, another day, surely).

 

Where on the Internet ticket cost 140 €, I paid about 40 € ... there's a small rip in the air!

 

Fernando wants to go to the Museum of Modern Art to see what happens there. I am not a big fan of modern art, but after all, why not, you never know ...

 

We walk in the street, crossed strange things (see photos) and arrive on the island and in the museum.

 

Once again, you have to pay and we have access to two exhibitions, one on Picasso by Duchamp (aie aie aie!). My personal opinion is that this is just downright ugly and uninteresting. Modern art seems to be the excuse to do anything. I did not even think to take pictures ...

 

The other exhibition, the permanent exhibition was interesting. It is not that, but why not, it looks like at least at something ...

 

Nous sommes ensuite retournés à l'hôtel sans nous presser.

J'ai retrouvé notre Anglais et notre Américain et nous avons rejoint deux Suisses-Allemands. Une fois que tout le monde eut fini de manger, et que Fernando ait réapparu, nous avons commencé à nous motiver pour sortir. Une invitée de dernière minute, une Indienne, s'est intégrée au groupe et nous sommes sortis dans l'optique de boire un coup dans un bar sympa.

Le premier bar était trop petit et bruyant, nous sommes allés dans un autre, un peu du type Pub irlandais.

La soirée était sympa ... mais lorsque les autres se sont mis à parler de football (mon sport préféré...), je suis allé parler avec deux Suédoises.

Apparemment, les Suédois ont encore des fêtes traditionnelles pour le solstice d'été... Si je suis toujours sur la route à ce moment là, j'essayerai d'aller voir ce que ça peut être.

Une soirée sympa, en somme.

 

 

We then returned to the hotel without hurrying.

I found our English and our American and we joined two Swiss-Germans guys. Once everyone had finished eating, and Fernando has returned, we started to motivate us to get out. A last minute guest, an Indian girl, joined the group and we went out with the idea of having a drink in a nice bar.

The first bar was too small and noisy, we went to another, looking like an Irish Pub .

The evening was cool ... when others began to talk about football (my favorite sport ...), I went to talk with two Swedes.

Apparently, the Swedes still have traditional festivals for the summer solstice ... If I'm still on the road at that time, I will try to go and see what it can be.

A nice evening, in fact.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Yannick (vendredi, 05 octobre 2012 14:36)

    Mdr la première photo avec le sosi de Yoda ;-)
    Sympas à lire tes aventures en tout cas ^^ t'as la foi !

Jour 3.

 

Oh mon dieu ! Du soleil ! Par contre, il fait plus froid... on peut pas avoir des températures correctes (soit 13 degrés) et du soleil en même temps apparemment.

Je sors donc faire un tour et acheter un couteau suisse, petit objet qui risque de me sauver la vie lorsque je serai dans l'Europe de l'est.

Par la suite, je vais au musée en plein air appelé Skansen. Sur le chemin, je croise ces obélisques qui donnent des informations sur la pureté de l'eau et de l'air de Stockholm.

Je continue de marcher et arrive au fameux musée en plein air (je vous laisse deviner si c'était payant ou non...). Je passe donc les barrières et vais me promener au hasard.

Ils ont un zoo avec pas mal d'animaux... Personnellement, je n'apprécie pas l'idée d'emprisonner les animaux, hormis pour certaines espèces qui seraient éteintes s'ils ne les avaient pas sauvées de cette manière.

Les ours bruns, par exemple, avaient l'air vraiment déprimés  :-(

Hormis ça, il y a aussi une petite ville avec des magasins et des personnes relatant les coutumes suédoises, ateliers de mécanique, souffleurs de verre, cuisines etc.

J'ai pu assister à des danses folkloriques Suédoises avec les personnes habillées de façon traditionnelle.

Et je suis ensuite reparti.

Day 3.

Oh my god! The sun! But , it gets colder ... apparently, we can not have correct temperatures (13 degrees) and sun at the same time

I go out to give a look around and buy a Swiss Army knife, small object that may save my life when I will be in Eastern Europe.

Subsequently, I go to open-air museum called Skansen. On the way, I met these obelisks which provide information on the purity of the water and air of Stockholm.

I continued walking and arrived at the famous open air museum (I let you guess if it was free or not ...). I therefore pass the barriers and go for a random walk .

They have a zoo with lots of animals ... Personally, I do not like the idea of jailing animals, except for some species become extinct if they had not been saved by this way.

Brown bears, for example, looked really depressed :-(

Apart from that, there is also a small town with shops and people telling Swedish customs, mechanical workshops, glassblowers, kitchens etc..

I have seen typical dances with Swedish people dressed in traditional ways.

And then I'm gone away.

Je rentre donc à l'hôtel, me fais à manger, ne vois personne...

Apparemment les gens ont tous déserté l'hôtel. Bon, je prends mes jambes et vais trouver un petit bar où boire une bière et lire un peu, après tout, pourquoi pas ? 

Étant fatigué, je décide, après avoir passé un peu de temps à lire, de rentrer à l'hôtel.

J'entre dans ma chambre et tombe sur deux Slovaques, un homme et une femme. On parle un peu et ils en viennent à me proposer de sortir boire une bière...

Puisqu'ils me prennent par les sentiments... on sort.

On décide d'aller vers la partie Nord de la ville et il se trouve que les rues sont absolument désertes. 

On retourne donc sur notre île et trouvons un petit bar avec de la musique live (15 personnes au total, serveurs compris). On passe donc une petite soirée bien sympa, peut être que je les reverrai quand j'irai en Slovaquie. On verra bien, mais en tous les cas, ils m'ont conseillé des endroits à aller voir dans leur pays et j'essayerai d'en voir autant que possible.

So I returned to the hotel to cook something to eat, do not see anyone ...

Apparently people have all deserted the hostel. Well, I take my legs and go to find a small bar where to drink a beer and read a bit, after all, why not?

Being tired, I decided, after a little time to read, to go back to the hotel.

I go into my room and find in two Slovaks, a man and a woman. We talk a bit and they ask me to come out to drink a beer ...

They take me through feelings ... we leave.

We decided to go to the northern part of the city and it turns out that the streets are absolutely deserted.

So we return to our island and find a small bar with live music (15 people in total, including the waiters). So we pass a very nice evening, maybe I will see them again when I will go in Slovakia. We'll see, but in all cases, they advised me places to go in their country and I will try to see as much as possible.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 4.

 

  Ne sachant pas trop quoi faire, je décide, après le petit déjeuner, de sortir me balader histoire de découvrir la ville et peut-être voir des coins sympas où aller.

    J'ai donc marché, marché, marché. La ville est plutôt jolie pour sa partie Nord (elle est constituée de trois parties: la vieille ville sur une île au centre, une grande île au sud et le continent au Nord), mais il n'y a là que des magasins, ce qui explique la raison pour laquelle tout était fermé lorsqu'on a essayé de sortir la veille.

  À un moment, je décide d'aller sur la gauche, vers l'Est, j'achète une pomme et je tombe sur le fleuve (la ville est construite sur une sorte de delta d'un fleuve) que je suis, direction l'hôtel.

À défaut d'hôtel, je trouve l'Hôtel de ville qui est plutôt joli et je reste là, à lire un peu. Après quoi, retour à l'auberge.

 

Day 4.

Not knowing what to do, I decided, after breakfast, to go out to have a walk to discover the city and perhaps see nice places to go.

So I walked, walked, walked. The town is quit beautiful for its northern part (it consists of three parts: the old town on an island in the center, a large island to the south and the mainland to the north), but there are only stores, that explains why everything was closed when we tried to go out yesterday.

At one point, I decided to go to the left, to the east, I buy an apple and I came on the river (the city is built on a sort of a river delta) wich I follow, to the hostel.

Failing hostel, I find the City Hall which is quite nice and I stay there to read a bit. Afterwards, back to the hostel.

  Je croise les deux Suisse-Allemands (Chris et Reno) qui viennent s'installer dans le même dortoir que moi, ainsi qu'une fille Finlandaise, Anu, qui attend une amie Française, Cécile, qui est arrivée un peu plus tard. Nous décidons tous les 5 de partir pour boire un verre, sommes rejoints par un autre Suisse-Allemand, ami de Chris et Reno et nous passons une bonne soirée qui se finit assez tard.

 

 

I meet the two Swiss-Germans (Chris and Reno) who move in the same dorm as me, and a Finnish girl, Anu, waiting for a French friend, Cécile, who arrived a bit later. We decide to go out, us 5, for a drink, and are joined by another Swiss-German, a friend of Chris and Reno and we spend a nice evening that ended quite late.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5.

 

  Je me réveille juste assez tard pour rater le petit-déjeuner, ce qui a été le cas pour les 4 autres aussi. Nous sortons donc pour aller manger quelque chose et l'idée principale est de louer des vélos pour pouvoir faire un tour.

  Nous mangeons dans un petit resto, allons louer des vélos et partons visiter l'île à l'Est de la vieille ville. Paysages sympas, discussions etc. balade à vélo quoi !

 

  Le soir, tout le monde semble fatigué et donc personne n'est motivé pour sortir. Nous avons passé la soirée ensemble à l'hôtel ainsi qu'avec Stuart, un Anglais qui reste à l'auberge en attendant de savoir s'il va travailler en Angleterre ou en Suède. Il connaît énormément de choses sur les différentes cultures, une personne très intéressante.

Day 5.

   I wake up just late enough to miss the breakfast, which was the case for the other 4 too. So we go out to eat something and the main idea is to be able to rent bikes for a ride.

   We eat in a small restaurant, go to rent bikes and go to visit the island in the east of the old town. Nice landscapes, discussions etc.. A bike ride!

   In the evening, everyone seems tired and so nobody is motivated to go out. We spent the night together at the hotel as well as Stuart, an Englishman who is waiting at the inn to know if he will work whether in England or Sweden. He knows a lot about different cultures, very interesting person.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 6.

 

  Les amis Suisses-Allemands voulaient visiter le musée nommé Tekniska, nous nous y rendons donc, marchons, marchons et marchons avant d'y arriver.

    Il y avait une exposition des 100 inventions les plus importantes, que nous avons pris le temps de visiter, puis une aire avec des sortes de jeux pour tester les réflexes, la hauteur de saut et autres capacités.

    Les gars devant prendre leur bateau pour aller à Tallinn (en Estonie), on a été obligés d'abréger la visite. Avec les filles, nous avons parcouru rapidement le reste du musée qui semblait intéressant, une mine avec l'explication des différentes méthodes de minage et convoyage ainsi que leur évolution (de la pioche à l'excavatrice géante), ensuite, une aire dédiée au magnétisme, d'après ce que j'ai pu voir et sûrement d'autres choses qui nous ont échappé.

  Nous nous mettons donc en route vers l'hôtel et l'idée de remplir nos estomacs nous vient en chemin. Je les convaincs donc d'aller au restaurant végétarien que j'avais visité deux jours plus tôt et nous y allons donc. D'après le silence au début du repas, ça a plu à tout le monde  :)

  Par la suite, nous rentrons à l'hôtel, disons au revoir à nos amis Suisses et j'abandonne les filles qui planifient d'aller dormir chez une amie d'Anu, ce qui, étrangement, reviendra moins cher que l'hôtel.

  Je sors pour visiter le musée Fotografiska, qui est intéressant même si, en fin de compte, ce n'est pas ce que j'attendais et qu'il est un peu petit.

  Je vais ensuite me balader au hasard dans la ville et finis par aller lire tranquillement dans un bar avec une petite bière (oui, encore une bière).

  Je rentre ensuite à l'hôtel où je croise Stuart, qui parle beaucoup, et passe donc un bon bout de ma soirée à parler avec lui, principalement d'électronique, puces et processeurs. J'ai encore beaucoup, beaucoup de choses à apprendre. On s'est arrêté quand mon cerveau commençait à couler par mes oreilles.

  Ensuite, le traitement habituel, lit => dodo.

Day 6.

The Swiss-German friends wanted to visit the museum named Tekniska, so we go there, walk, walk and walk before arriving.

There was an exhibition of the 100 most important inventions that we took time to visit, and an area with a variety of games to test reflexes, jumping height and other capabilities.

The guys have to take their boat to Tallinn (Estonia), so we were forced to shorten the visit. With the girls, we walked quickly the rest of the museum wich looked interesting, a mine with an explanation of the different methods of mining and conveying as well as their evolution (from the deck to the giant excavator), then an area dedicated to magnetism, from what I've seen and probably other things that we have missed.

We go back to the hostel and the idea of filling our stomachs comes along the way. So I convince them all to go to the vegetarian restaurant I had visited two days earlier and we're going. According to the silence at the beginning of the meal, it has pleased everyone :)

Thereafter, we returned to the hostel, say goodbye to our Swiss friends and I quit the girls who plan to go to sleep in a friend of Anu appartment, which, strangely, is cheaper than the hotel.

I go to visit the museum Fotografiska, which is interesting even if, ultimately, it is not what I expected and it is a bit small.

Then I go randomly wandering around the city and end up going to read in a bar with a beer (yes, even a beer).

I then returned to the hotel where I meet Stuart, who talks a lot, and spends so a good part of my evening talking with him, mainly electronics, chips and processors. I still have many, many things to learn. We stopped when my brain began to flow through my ears.

Then the usual treatment, bed => sleep.

Maquette du Vasa
Maquette du Vasa

  Jour 7.

 

      Jour du départ en Ferry, je comptais aller visiter le musée sur le fameux bateau Vasa, fleuron de l'armée Suédoise à l'époque, mais qui a coulé lors de sa première mise à l'eau...

  Je n'ai finalement pas eu le temps de faire tout ça, car une lessive interminable a pris tout mon temps et il a fallu par la suite que je refasse intégralement mon sac avant de partir (la routine quoi !).

J'ai donc quitté l'auberge vers 4h20 avec pour objectif d'arriver au port pour au plus tard 5h45, heure du départ du ferry.

J'ai donc traversé la moitié de la ville, à pieds et je suis arrivé avec un quart d'heure d'avance. Tout va bien, mais c'est quand même stressant d'être contraint d'arriver à un endroit à une heure précise. Je préfère faire du Stop, au moins je pars quand je veux (par contre je ne sais pas quand j'arrive  :p )

 

Day 7.

Ferry departure day, I planned to visit the museum about the famous Vasa ship, flagship of the Swedish army at the time, but which sank during its first launch ...

I did not finally had time to do all that, because an endless laundry took my time and had to I completely redo my bag before leaving ( the routine!).

So I left the inn around 4:20 with a view to arriving at the harbour no later than 5:45 to time of departure of the ferry.

So I crossed half the city on foot and I arrived fifteen minutes early. Everything is fine, but it's still stressful to be forced to get to a place at a specific time. I prefer to make the hitchhicking, at least I go when I want (but I do not know when I arrive: p)

Trajet depuis Stockholm vers Tallin / Journey From Stockholm to Tallin

Je me retrouve donc bloqué sur un ferry pour 14 h... Super ! ...

Je prends donc place dans ma cabine où le seul endroit où j'ai pu mettre mon sac était en dessous du lit rabattable, étant donné qu'il n'y a pas d'emplacement dédié au stockage des affaires.

Douche puis visite des lieux.

Comme le montre la carte du ferry il y a un étage dédié au shopping, avec un supermarché soi-disant sans taxes (tout était quand même plus cher qu'à la normale...), un magasin de produits de beauté et d'autres trucs genre échange de monnaie afin d'arnaquer autant que possible les gens.

À l'étage du dessus, il y a une boite de nuit où je n'ai même pas pensé à mettre les pieds, un restaurant nommé Pizzeria à la carte (où il n'y avait pas de pizza... et, vu les prix, j'ai préféré ne pas manger), un restaurant buffet où j'ai pas mis les pieds et un fast food que j'ai évité... Autant dire que j'étais tout à fait dans mon élément. Le seul endroit supportable était le bar où un guitariste (que j'ai profondément haï plus tard) faisait des reprises de morceaux de musiques bien connus. J'ai donc dégainé mon livre et me suis mis à lire tranquillement sur place après être allé faire un tour sur le pont histoire de voir Stockholm depuis la mer.

Au bout d'un moment, un bonhomme arrive et commence à faire un jeu de dégustation. Je pars donc à un endroit où je peux lire tranquillement... 10 min plus tard, le bruit d'une bagarre éclate et des agents de sécurité accourent... Décidément, on PEUT MÊME PLUS BOUQUINER TRANQUILLE ???

Retour au bar où le bonhomme et le guitariste ont disparu. Enfin tranquille !

10 min plus tard, le bonhomme réapparaît et propose un blind test (reconnaître les musiques et déduire les artistes etc.). J'aime bien les 70ies, mais je n'ai pas été capable de trouver un seul nom et d'ailleurs c'était la première fois que j'entendais ces musiques. (Ça me donne des musiques à écouter, c'est pas si mal).

En revanche, c'était lui qui chantait et il se débrouillait très bien, même lors de LA chanson française qu'il a chantée avec un très gros accent Suédois ou Estonien, j'en sais rien.

Peu après, je décide d'aller me coucher et de passer une bonne nuit.

ECHEC CRITIQUE, le guitariste semble être revenu pendant que j'allais à ma cabine qui se trouvait à proximité du bar et il chantait et grattait sa guitare tellement fort que le sol tremblait...

J'ai béni le moment où il l'a fermée et éteint son ampli. Super nuit...

Arrivée à Tallin vers 10 h.

I find myself stuck on a ferry for 14 h ... Super! ...

So I take place in my cabin where the only place where I could put my bag was under the bed , given that there is no dedicated location for storage .

Shower and visit of the place.

As the ferry map shows there is a floor dedicated to shopping, a supermarket supposedly without taxes (everything was still more expensive than normal ...) ,cosmetics store and other stuff like currency exchange to scam people as much as possible.

On the floor above, there is a nightclub where I did not even think to set foot, a restaurant called ''Pizzeria à la carte'' (when there was no pizza ... and, given the price, I preferred not to eat), a buffet restaurant where I have not set foot in and a fast food restaurant that I avoided ... Suffice to say that I was totally in my element. The only place bearable was the bar where a guitarist (I deeply hated later) did covers of well-known pieces of music. So I pulled my book and put myself on the spot to read quietly after going for a walk on the bridge just to see Stockholm from the sea.

 

After a moment, a man arrives and begins to make a game of tasting. So I go to a place where I can read quietly ... 10 minutes later, the sound of a fight broke out and security guards rush ... So, we CAN'T EVEN MORE READ A BOOK QUIETLY???

Back at the bar where the man and guitarist disappeared. Finally quiet!

10 minutes later, the man returns and proposes a blind test (recognizing music and deduce the artists etc.).. I like the 70ies, but I have not been able to find one name and also it was the first time I heard this musics. (It gives me music to listen to, it's not so bad).

However, he was singing and he was doing very well, even when THE French song he sang with a huge accent of Swedish or Estonian, I don't know.

Shortly after, I decided to go to bed and get a good night.

CRITICAL FAILURE, the guitarist seems to be back as I went to my cabin that was near the bar and he scratched his guitar and sang so loud that the ground shook ...

I blessed the time when he closed out his amp. Great night ...

Arrival in Tallinn about 10 h.


Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté. 

Winston Churchil

 

 

The pessimist sees difficulty in every opportunity. The optimist sees the opportunity in every difficulty. 

Winston Churchil

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com