Arrivé à Varsovie, le 30 Octobre

 

Arrived at Warsaw on the 30 of October

Pologne / Poland

Jour 1

 

Absolument rien du tout !!

Étant donné que j'ai beaucoup de retard sur ce site, je passe ma journée à envoyer des images, lire quand j'envoie des galeries d'images, écrire et traduire.

J'ai pas eu le temps de finir tout ça...

Je suis allé faire des courses dans l'aprèm puis suis rentré continuer d'écrire.

J'entends des gens parler Français, mais la conversation ne se fait pas.

Un Autrichien vient squatter le Pc juste à côté de moi et parle pas mal de plein de trucs. Sympa mais étrange comme bonhomme.

Je me suis fait à manger et, pendant ce temps, un petit salopard m'a piqué mes deux tablettes de chocolat que j'avais laissées dans le sac dans mon dortoir...

Après ça, j'ai essayé de sortir le soir, sans trouver d'endroit où aller, donc retour à l'auberge où je continue d'écrire ce site.

 

Entre-temps, je me suis aussi rendu compte que ce petit salopard m'a aussi fait les poches de ma veste et m'a piqué 1 euro et 3 centimes, ainsi qu'une ancienne pièce Estonienne, l'équivalent de 7 à 10 centimes en monnaie d'autres pays et surtout la pièce ronde en cuivre du festival Folklorum...

Je jure solennellement que si j'attrape ce petit bâtard, je le bouffe et ronge ses os jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien !

 

Mon petit tour m'a quand même permis de voir un peu la ville qui semble être très grande ! Grands bâtiments partout, publicités absolument gigantesques sur les façades des immeubles, grandes avenues et même des marques françaises ou connues en France type Carrefour, Zara et autre.

Day 1

Absolutely nothing!
Because I am realy late on this website, I spend my day to send images, read when I send image galleries, writing and translating.
I had not enough time to finish it all ...
I went shopping in the afternnon and then came back to continue writing.
I hear people speak in French, but the conversation does not start.
An Austrian come to the computer right next to me and speak of a lot of stuff. Nice but strange man.

I got to eat, and during this time, a small bastard stoled me my two chocolate tablets that I had left in the bag in my dorm ...
After that, I tried to go out for the evening, and found no place to go, so back to the hostel where I continue to write this site.
Meanwhile, I also realized that this little bastard has also looked in the pockets of my jacket and stoled me 1 euro and 3 cents and an ancient Estonian coin, the equivalent from 7 to 10 cents in currency of other countries and especially the round coin of copper from the festival Folklorum ...
I solemnly swear that if I catch this little bastard, I eat him and gnaws his bones until nothing remains!

My little walk has still permited me to see a bit of the city that seems to be very large! Tall buildings everywhere, absolutely gigantic advertisements on the facades of buildings, broad avenues and even French brands or known in France like Carrefour, Zara and others.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    polonaises (dimanche, 11 novembre 2012 14:54)

    greetings from the girls from mono bar :)

Jour 2

 

Bon, aujourd'hui, sortir. Je décide donc, au hasard, d'aller vers la vieille ville.

Je me suis fait à manger... enfin, j'ai essayé car il y a aussi un petit c** qui pille le frigo, donc les trois quarts de ma nourriture a disparu ... ça commence à me chauffer les oreilles tout ça ...

  Sur ce, je rencontre les gars qui parlent Français et s'avèrent être Belges et sympas.

Je sors et me mets en route. En chemin, je tombe sur un petit parc où je vais jeter un oeil. La neige est en train de fondre, c'est sympa. Je passe à côté de la tombe du soldat inconnu où deux militos sont au garde à vous (je les trouve toujours ridicules, mais bon...) et me dirige en fin de compte vers la vieille ville qui semble être plutôt jolie. Je continue un peu ma route après ça et reviens vers l'auberge.

Les bougies déposées sur les monuments dédiés aux morts me rappellent que c'est la Toussaint et qu'à peu près tout le monde va au cimetière tout au long de la journée pour déposer des bougies sur les tombes. J'ai donc mon planning de la soirée, aller au cimetière pour voir ça car, apparemment, c'est vraiment impressionnant.

Je vous laisse regarder les photos de la fin de la galerie d'images... Le cimetière est très grand et il y a des bougies absolument partout et à perte de vue.

Par la suite, je rentre et ne ressors pas car j'ai ce site à écrire mais aussi car tout est fermé ce soir.

  Je recroise les Belges et on passe un peu de temps à parler.

Day 2

Okay, today get out. So I decided, randomly, to go to the old town.

I made something to eat ... I tried, because there is also a small fu**** who plunders the fridge, so three-quarters of my food is gone ... it starts to warm my ears that all ...

On that, I meet the guys who speak French and appear to be Belgians and nice.

I go out and put me on the road. Along the way, I came near a small park where I take a look. The snow is melting, it's nice. I pass the tomb of the Unknown Soldier where two militaries standing at attention (I always find them ridiculous, but...) and headed then to the old town which seems to be rather pretty. I continued my way a bit after that and back to the hostel.

The candles placed on the monuments dedicated to dead people remind me that it's All Saints Day and that almost everyone goes to the cemetery all along the day to place candles on the graves. So I have my schedule for the evening, go to the cemetery to see it because, apparently, it is really impressive.

I'll let you look at the pictures of the end of the images gallery... The cemetery is very large and there are candles simply everywhere and far as the eye.

Thereafter I go back to the hostel and do not come out again because I write this site but also because everything is closed tonight.

I recross the Belgians and we spend a bit of time talking.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 3

 

Aujourd'hui je décide d'aller au "Copernicus Science Center". Je ne sais pas comment traduire ça, mais je suppose que même les anglophobes comprendront.

Sur place, il y avait un peu de tout concernant les sciences. Au rez-de-chaussée, un coin concernant les instruments de musiques plutôt étranges, type harpe laser, donc sans cordes, ces espèces de tubes courbes sur l'entrée desquels on peut taper avec une Tongue pour faire des sons. Il y avait aussi une série de casse-têtes, des "jeux" d'eau sur les technologies existantes (la 5ème photo est une fontaine fonctionnant juste avec de l'eau, ingénieux !).

À l'étage, plein de jeux pour tester ses réflexes, vitesse en course à pieds, force des mains, capacité à rester pendu par le mains, mais aussi une partie qui concerne l'anatomie humaine, des explications sur le magnétisme avec du ferrofluide ou un train à suspension magnétique, une zone avec des illusions d'optique et autres choses du genre, type verre polarisé.

La dernière image est une "photo" de moi faite avec des bulles dans des tubes d'eau. Pas mal, mais peut être mieux.

Day 3

Today I decided to go to the "Copernicus Science Center." I do not know how to translate it, but I guess even anglophobish people will understand.

There, there was a bit of everything about science. On the ground floor, a corner for musical instruments rather strange, like lazer harp, so without strings, these species bent tubes on the input of which you can hit with a tongue to make sounds. There was also a series of puzzles, "games" of water on existing technologies (5th photo is a fountain running with just water, ingenious!).

Upstairs, lots of games to test your reflexes, speed running, hand strength, ability to be hanged by the hands, but also a part about human anatomy, explanations of magnetism with ferrofluid or a magnetic levitation train, a zone with optical illusions and things like that, type polarized glass.

The last image is a "photo" of me made ​​with bubbles in water pipes. Not bad, but could be better.

Sur le chemin à l'aller, je suis passé devant un petit salon de thé qui avait l'air sympa. Donc j'y suis retourné avec l'intention de boire du thé.

J'y entre, parle un peu, demande du thé, ils en ont trop pour que je puisse tout tester (peut-être 40 différents). On me dit que, sous peu, il y aura une leçon de tango qui sera donnée et on me demande si je veux participer... donc, je réponds "Oui" bien sûr.

En attendant, j'en profite pour commencer le dernier tome de la série de livres que je lis (le gros bouquin vert sur la photo). Peu après, un gars arrive et semble hésiter quand à où s'installer. Je lui fais signe qu'il peut se joindre à moi et on commence à parler. Il est sympa et deux de ses amies vont venir pour danser.

Donc, peu après, la leçon commence, mais le souci est que tout le monde est Polonais et le prof ne parle pas Anglais ... Je remercie donc la partenaire du prof d'avoir eu la patience de me traduire et m'expliquer comment ça marche. J'ai donc appris un peu le tango, c'est sympa, et la façon de se déplacer de l'aïkido et du Tai Shi que j'ai fait il y a quelques années m'ont été bien utiles. Bon, bien sûr, c'est pas encore ça, du tout, mais bon, c'est un début et, maintenant, je connais un peu ça.

 

Par la suite, je rentre à l'hôtel et retrouve les Belges que j'avais rencontrés précédemment. Ils sont avec deux Américains et on sort tous ensemble boire un coup quelque part. On est, par la suite, rejoints par l'un des réceptionnistes de l'auberge qui nous emmène à des endroits moins chers et plus agréables. Bonne soirée !

 

On the way to go there, I passed a small tea room which looked nice. So I went there with the intention of drinking tea.

I enter, talk a bit, ask for tea, they have too many different teas, so that I will never be able to test everything (maybe 40 different). I was told that there will be soon a tango lesson and they ask me if I want to participate ... So I answer "Yes" of course.

In the meantime, I take the opportunity to begin with the last volume of the series of books I read (the big green book on the picture). Shortly after, a guy comes along and seems to hesitate where to sit. I make him a sign that he can join me and we start talking. He is nice and two of his friends will come for dancing.

So, shortly after, the lesson begins, but the trouble is that everyone is Polish and the teacher does not speak English ... I thank the teacher partner for having the patience to translate and explain to me how it works. So I learned a bit of tango, it's nice, and the way to move from Aikido and Tai Shi I did a few years ago have been very useful. Well, of course, is not realy good for the moment, at all, but hey, it is a beginning, and now I know a bit about it.

Thereafter I returned to the hotel and found the Belgians I had met previously. They are with two Americans and we go out together for a drink somewhere. We are later joined by one of the receptionists of the hostel who takes us to places cheaper and more pleasant. Good evening!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 4.

 

    Bon bah pas grand chose de prévu. Principalement, envoyer le tome 3 de mon livre par la poste en France ainsi que toutes les cartes collectées aux endroits où je suis passé avant, car ça pèse son poids l'air de rien !

  Tout s'est bien passé, même si la communication se faisait en Français face à du Polonais, et je ne comprends toujours pas pourquoi les dames derrière le comptoir avaient besoin d'être à trois pour envoyer un paquet en France... Ok, c'était marqué en Français dessus, mais c'était aussi en Polonais...

  Bref, il faut aussi que je fasse une lessive. Je demande donc à l'auberge où je peux aller faire une lessive, étant donné que ce n'est apparemment pas possible ici et il m'indique une laverie dans un centre commercial. J'y vais. C'est plutôt une blanchisserie, le genre d'endroit où on amène sa veste de costume pour la laver, mais je demande si c'est possible de faire une lessive standard. On me répond que oui. Nickel !

Par contre, on me demande aussi combien j'ai de paires de chaussettes o.O

  Et oui, le pantalon, c'est 35 Zloty (1 euro = 4 Zloty), la veste aussi, la serviette juste 20 Zloty et chaque paire de chaussette ou caleçon, c'est 10 Zloty...

  Bon, trouver autre chose ! Par contre, elle me dit que les laveries automatiques n'existent pas dans ce pays...

  Je retourne donc à l'auberge, raconte ma petite histoire (on me demande si c'est une blague et... non...) et négocie pour faire une lessive sur place (le souci est que le sèche-linge est en panne, donc il me faudra attendre que ça sèche). Très bien, ça, c'est fait.

Ensuite, Pc, site.

  Je propose à l'Autrichien rencontré précédemment de sortir boire un coup mais il cherche, dans la soirée, un comptoir Western Union car quelqu'un lui a envoyé de l'argent. On va donc chercher ça et, finalement, on se sépare, moi, direction un bar qui m'a été conseillé et, lui, direction quelque part pour trouver ce comptoir Western Union. Il me dit qu'il me rejoindra là-bas.

Day 4.

Ok, so not much things planned. Mainly, sending the volume 3 of my book by mail in France as well as all the maps collected in the places I went before because that is quite heavy even if it don't look like!

Everything went well, even if the communication was in French facing Polish, and I still do not understand why the women behind the counter needed to be three to send a packet in France ... Ok, this was written in French on it, but it was also in Polish ...

Ok, I must also do a laundry. So I ask at the hostel where I can go do laundry, given that it is apparently not possible there, and he indicates to me a laundry in a shopping center. I go there, it's quite a laundry, the kind of place where you bring your suit jacket to wash it, but I ask if it's possible to make a standard laundry. I was answered, yes. Perfect !

But , the woman also ask me how many pairs of socks I have o.O

And yes, the trouses is washed for 35 zloty (1 euro = 4 Zloty), the jacket also, the towel just 20 Zloty and each pair of sock or underpants is 10 Zloty ...

Well, find something else! And with that, she told me that laundromats do not exist in this country ...

So I go back to the hostel, tells my story (He wonder if this is a joke ... But not ...) and negotiated to do a laundry there (The concern is that the tumble dryer is broken so I have to wait until that dry by itself). Very well, that is done.

Then, computer, webpage.

I suggest at the Austrian previously met to go out to have a drink, but he seeks, in the evening, a Western Union counter because someone has sent money to him. We'll then look for that and finally we split, me, towards a bar that was advised to me, and him somewhere to find the Western Union counter. He said he will join me over there.

 

  Eh bien, il n'est pas venu. Par contre, j'ai pris le temps de lire un peu, de boire une petite bière, avant de ressortir de ce "bar" qui est, en fait, plus un restaurant, pour aller trouver un bar jazz conseillé par le réceptionniste mais qui est caché quelque part, d'après ce qu'il m'a dit.

  Je marche donc, essaye de trouver l'endroit, ne trouve rien mais, en revanche, je passe devant un endroit qui semble assez paisible et où j'essaye d'entrer en même temps que deux autres personnes.

  Un videur à l'entrée, ils font demi-tour et je leur demande ce qu'il leur a dit. Apparemment, il faut payer pour entrer -_- Donc, demi-tour.

  Je parle au petit couple de Polonais et leur demande s'ils connaissent le bar jazz dans le coin. Non, connait pas, mais ils seraient intéressés pour y aller aussi. On se met donc en route pour trouver l'endroit dit, sans succès.

  Lui, vient d'une ville à l'Est de la Pologne et, elle, d'une autre à l'Ouest. Ils sont bien sympas, on va essayer de trouver un petit bar où il y a de la place et passons la soirée ensemble à parler.

  Ils me conseillent pas mal d'endroits où aller en Pologne, mais aussi en Croatie. Quand à moi, je leur conseille des endroits en France, hors de Paris, et leur donne la recette pour faire des crêpes :)

Par la suite, retour à l'auberge.

 

Well, it did not came, but with that, I took the time to read a bit and drink a small beer before going out of this "bar", which is in fact more a restaurant, to go find a jazz bar advised to me by the receptionist, but is hidden somewhere, according to what he told me.

So I walk, trying to find the place, found nothing, but instead I pass in front of a place that seems quite peaceful and I try to enter at the same time than two other people.

A bouncer at the entrance, they turned around and I asks what he told their. Apparently you have to pay to enter -_- So turn back.

I speak to the little couple of Polish and wonder if they know the jazz bar somewhere around here. No, don't know, but they would be interested to go there too. We therefore go together to find the place said, without success.

Him come from is a city in eastern Poland and her from another in the west, they are nice, we try to find a small bar or there is a bit of space and spend the whole evening to talk together .

They advise me a lot of places to go to Poland, but also in Croatia. And for myself, I recommends their places in France, out of Paris and gives the recipe for making some crepes :)

Thereafter, back to the hostel.

Jour 5

 

Les personnes de l'auberge m'ont conseillé d'aller voir le "palais sur l'eau" au Sud-est, pas trop loin de l'auberge, car, parait-il, c'est très joli. Donc, en route !

Bon, comme d'habitude, je marche. Je passe auprès de cette église avec un arc en ciel au milieu du rond-point qui est devant et continue ma route.

J'arrive au lieu dit, vois le palais qui est joli, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard (pauvre bête), canards qui étaient nombreux d'ailleurs. Je suppose que le palais a été construit directement "sur l'eau", d'où le nom, enfin, plutôt sur un terre-plein. Apparemment c'est un des plus beaux monuments d'Europe et un des symboles de la ville...

Le parc autour est bien sympathique et plein de vie. Il y avait à peu près partout des écureuils qui cherchaient des noix et assez habitués aux humains car certains viennent leur donner des noix. Donc, quand on s'approche, ils viennent voir dans nos mains si on a quelque chose d'intéressant. Quelques petites souris, des sortes de corneilles, des espèces de goélands et j'ai croisé un pic-vert et une dame qui donnait à manger aux petits oiseaux qui venaient directement chercher la nourriture dans sa main et, bien sûr, des homo-sapiens de tous âges.

Un joli coin où aller quoi !

Day 5

People from the hostel advised me to go to the "Palace on the Water" in the Southeast, not far from the hostel, because, they say, it is very nice. So, go on the way!

Well, as usual, I walk. I pass near of this church with a rainbow in the middle of the roundabout in front of it and continue my journey.

I arrive at the given place, see the palace which is nice, but it does not break three-legged duck (poor animal) (French expression), while speaking about, many ducks were there. I guess the palace was built directly "on the water", whence the name, maybe more on an earth platform. Apparently this is one of the most beautiful monuments in Europe and a symbol of the city ...

The park around there is very nice and full of life. There was almost everywhere squirrels looking for nuts and quite accustomed to humans because some of them are giving them some nuts. So when you approach, they come to see in our hands if you have something interesting. Few mouses, kinds of crows, kinds of gulls and I crossed a woodpecker and a lady who fed the birds that came directly seek food in her hand and, of course, Homo sapiens of all ages.

A nice area where to go anyway !

Par la suite, je fais quelques courses et retourne à l'auberge alors que le soleil se couche.

Je finis de mettre à jour mon site (Yehaaa !) qu'il faudra maintenant que je tienne à jour...

Lis un peu, vais me faire à manger et tombe sur une Australienne qui est dans mon dortoir. Elle est occupée et moi aussi. Quelques minutes plus tard, un gars arrive et parle avec elle. Apparemment il est Australien aussi, sauf que, quand je l'avais croisé pour la première fois, lui et son pote, je me demandais quelle langue ils pouvaient bien parler... Croate ? Slovaque ? Non, Anglais... Autant dire que l'accent Australien est vraiment compliqué à comprendre...

Sur ce, je mange et pense sortir, mais me fais capturer par mon livre. Quand je finis mon chapitre, les deux Australiens ainsi que trois Australiennes descendent et je me joins à eux. Ils vont manger un bout et, pendant ce temps là, je bois une bière. Ils sont sympas mais j'ai vraiment des soucis pour comprendre quand ils parlent... Un bon entrainement quoi !

Par la suite, ils rentrent à l'auberge et personne ne semble motivé pour sortir... Je sors donc seul pour trouver un coin sympa et finis dans un petit bar où je lis tranquillement et ne rencontre personne. Je rentre donc ensuite à l'auberge tranquillement. Pas grand chose de passionnant en fin de compte !

After that, I do some food shopping and returne to the hostel as the sun goes down.
I finished to update my webpage (Yehaaa!) which one I will now need to keep up to date ...

I read a bit, I go to cook and find there an Australian who is in my dorm. She is busy and me too. A few minutes later, a guy comes and talks to her. Apparently he is also Australian, except that when I had crossed him and his friend for the first time, I wondered what language they could speak well ... Croatian? Slovak? No, English ... I can say that the Australian accent is really hard to understand ...

With that, I eat and think to go out, but I'm captured by my book. When I finished my chapter, the two Australians guys and three Australian girls descend and I join them. They will eat a piece, and during that time, I will drink a beer. They are nice but I really have problems to understand when they speak ... What a good training!

Thereafter, they returned to the inn and nobody seems motivated to go out ... So I go out alone to find a nice place and finished in a little bar where I read quietly and do not meeting anyone. So then I go back to the hostel quietly. Not much things exciting at the end!

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marion au chapeau (jeudi, 08 novembre 2012 22:33)

    Ohhhhhhh ! un écureuil de près *.* . Je n'ai pas le temps de tout lire, mais je prend le temps de te laisser un commentaire, tu y tenais beaucoup. En tout cas profite bien de tout ça, fais attention à toi et test la Vodka ^^ ! Gros bisou bourguignon de tout le monde

Jour 6

 

Étant donné que j'ai perdu la carte de la ville la veille (première fois que ça arrive. Décidément, la Pologne...) je demande à la dame de l'accueil qui m'avait conseillé plein d'endroits de les re-indiquer sur la nouvelle. Elle en rajoute un qui est un musée sur la photographie dans lequel, apparemment, ils ont une des deux machines les plus vieilles pour faire des photos en 3D datant d'avant la seconde guerre mondiale.

Je décide donc d'aller voir ça. J'y vais et la porte est fermée... je demande au cordonnier juste à côté et il me dit que c'est  fermé aujourd'hui... Pu**** de lundi ! C'est pas la première fois en plus ! Bon bah, je décide d'aller voir le "Uprising monument" (monument de l'insurrection) que vous pouvez voir dans la galerie d'images (les soldats en métal au-dessous des gros blocs de béton) et, avant ça, je passe au travers du parc qui est juste avant... petit parc standard, rien à dire. Je suppose que le gros bâtiment avec toutes les colonnes est le Ministère de la justice, d'après les balances, symbole de la justice, gravés sur chaque colonne.

Je vais par la suite vers la vieille ville où, apparemment, j'avais raté deux ou trois trucs la dernière fois que j'y suis passé. Je vais donc voir le Palais royal. J'ai un aperçu, de loin, du fameux stade national (vous devinerez quelle photo est le stade) et je tombe aussi sur ces panneaux rouges que je vous laisse le plaisir de lire, en Anglais, qui expliquent quelques petites choses sur l'époque du communisme et comment était la vie en Pologne et, généralement, dans les pays de l'Est.

 

Day 6

Since I lost the map of the city the day before (the first time it happens, really, Poland ...) I asked the lady at the reception who advised me plenty of places to re -indicate it on the new map. She adds a museum which is about photograph in which, apparently, they have one of the oldest two machines to make 3D photos from before the Second World War.

So I decided to go see it. I go and the door is closed ... I ask the shoemaker next door and he told me that it's closed today ... Fu **** Monday! And this is not the first time ! Well so, I decided to go see the "Uprising monument" that you can see in the images gallery (the metal soldiers below the large concrete blocks) and, before that, I went through the park which is just before ... small standard park, nothing to say. I guess the big building with all columns is the Ministry of Justice, according to the scales, symbol of justice, engraved on each column.

I thereafter go to the old town where apparently I missed a few things the last time I was there. So, I go to see the Royal Palace. I have a view, by far, from the famous National Stadium (you guess which photo is the stadium) and I also falls on those red panels that I leave you the pleasure of reading, in English, which explains a few things about the communist era and what life was like in Poland, and generally in Eastern Europe.

Puis je vais dans un petit bar à chicha pour bouquiner tranquillement en buvant un thé.

Au bout de quelques pages, je remarque que le serveur est assis derrière le comptoir et regarde fixement le mur... Je lui demande ce qu'il regarde et il me dit "Rien du tout". Je l'invite donc à se joindre à moi, vu qu'il a énormément de boulot ! On parle, il est curieux de mon livre car il aime l'heroic fantasy et a lu énormément de livre. Comme tous les autres, il me conseille de lire "Game of thrones" qui sera mon prochain livre à lire, je sens...

On parle un peu, il bosse en même temps et mon regard s'arrête sur un jeu d'échecs ...

Je lui propose donc une partie. La première a été un massacre pour lui. On a donc recommencé mais, ce coup-ci, en étant plus concentrés, malgré les interruptions de temps en temps.

Finalement, au moment le plus important, son patron lui dit qu'il n'a pas le droit de jouer aux échecs durant son service :'(

Donc, 20min plus tard, quand il a fini son service, il revient et on tente de finir ça, mais, Monsieur est marié et doit rentrer chez lui. Nous tentons donc de finir la partie en Blitzkrieg (guerre éclair, soit 3 sec de réflexion max entre chaque coup) et on finit par déclarer égalité avant qu'il se sauve en 4ème vitesse. Bon, j'avais l'avantage avec une tour de plus que lui, mais bon...

Par la suite, je rentre à l'hôtel et mon estomac me rappelle que je n'ai pas mangé aujourd'hui... Je suis donc allé au plus vite dans ma chambre prendre la nourriture à la fenêtre (bah oui, dans le frigo, ça disparait et le frigo est aussi dehors) et suis monté en vitesse à la cuisine.

Je me suis fait cuire, dans l'eau bouillante, une tomate et une courgette que j'ai coupées en rondelles puis fait griller à la poêle. J'ai ensuite ajouté des pâtes dedans que j'ai aussi fait griller avant d'ajouter des oeufs battus avec un peu de lait et du fromage pour faire une omelette.

J'ai toujours des soucis à faire en sorte que l'omelette soit une omelette et non des oeufs brouillés mais c'était quand même super-bon. Mais, vu comme j'étais affamé, n'importe quoi aurait été super-bon (Ok, peut-être pas un poivron ou un concombre, mais le reste...).

Un gros mal de crâne ayant pris place dans ma tête, je reste à l'hôtel et lis tranquillement avant de me mettre au lit pour une bonne nuit.

Then I go to a small shisha bar to quietly read my book while drinking tea.

After a few pages, I noticed that the server is sitting behind the desk and stares at the wall ... I ask him what he looks at and he said "Nothing." I invite him to join me, as it seems that he has a lot of work! We speaks, he is curious about my book because he loves fantasy and read a lot of books. Like everyone else, he recommend me to read "Game of thrones" that will be my next book to read, I think...

We talk a bit, he works at the same time and my eyes stopped on a chess game ...
I propose therefore a party. The first was a massacre for him. We started once again, but this time, by being more focused, despite the interruptions from time to time.
Finally, at the most important moment, his boss tells him he is not allowed to play chess during his service: '(
So 20min later, when he finished his service, he returned and we try to finish it, but Mr. is married and has to go home. So we try to finish the game in Blitzkrieg (lightning war, so, 3 sec max of thinking between each move) and ended by declaring equality before he flees very fast. Well, I had the advantage with a tower over him, but ...

Thereafter I returned to the hotel and my stomach reminds me that I have not eaten today ... So I went to my room as fast as possible, take the food ou on the window (Well yes, it disappears in the fridge and the fridge is also outside) and rode quickly to the kitchen.

I cooked in boiling water, tomato and zucchini I then sliced ​​and grilled in a pan. I then added some pastas in that I also made grill before adding beaten eggs with a bit of milk and cheese to make an omelette.
I still have problems to ensure that the omelet is an omelet and not scrambled eggs but it was still realy good. But knowing as much I was hungry, anything would have been realy good (Ok, maybe not a pepper or cucumber, but the rest ...).

A big headache having taken his place in my head, I stay at the hotel and read quietly before going to bed for a good night.

Jour 7

 

On m'a conseillé d'aller voir le musée appelé Photoplastika, le détail de ce que c'est était assez... confus... J'y suis donc allé et suis tombé sur ce.. tube sur lequel sont accrochés des sortes de lunettes et au travers duquel on peut voir de vieilles images de la Pologne, en 3D !

Et oui, la 3D existait déjà en 1940 et dans ces eaux là. Bon, bien sur, la 3d n'est pas retranscrite sur ce site...

Pour ceux qui ne le savent pas, j'explique comment marche la 3d :

déjà, il faut savoir que la "3D" qu'on voit est générée grâce à deux points de vue différents, l'oeil droit et le gauche, qui voient la même chose mais pas de la même manière. Après ça, le cerveau fait ses petites affaires et... tadaaaaam ! On peut voir les distances et la 3D du monde dans lequel on vit.

Bon, c'est bien joli, mais comment faire de la 3D?

Simple, on prend en photo quelque chose, par exemple les deux filettes des premières photos de la galerie d'image avec un appareil photo tel que celui présent sur la photo suivante, avec deux objectfs, ce qui donne deux photos similaires mais différentes.

Après ça, on vous colle une photo devant un oeil, l'autre devant l'autre oeil et le cerveau se charge du reste du boulot. Ce qui donne de la vrai fausse 3D !

Il y avait une centaine d'images anciennes, certaines avec une sorte de couleur ajoutée ou peut-être que les images étaient tellement vieilles qu'il ne restait que le noir et blanc et quelques traces de couleurs, je sais pas.

C'était intéressant de voir la ville que je commence à connaître un peu, mais comme elle était il y a 70ans.

Je sors donc de là et, étant donné que, ce matin, on m'a signalé que beaucoup d'endroits dont l'entrée est normalement payante sont gratuits jusqu'à vendredi...

Day 7

I was advised to go to the museum called Photoplastika the detail of what it is was quite ... confused ... I therefore went there and found that. .. tube on which are hung kinds of glasses and through which one can see old pictures of Poland, in 3D!
And yes, 3D existed in 1940 and around these times. Well, of course, the 3D is not visible on this site ...
For those who do not know, I explain how the 3D works:
First, you should know that the "3D" you see is generated through two different points of view, the right eye and the left, which see the same thing but not in the same way. After that, the brain do his small business and ... tadaaaaam! You can see the distance and the 3D of the world in which we live.

Well, this is nice, but how to do 3D?
Simple, taking a picture of something, for example the first two young girls of the photos gallery with a camera as the one on the next picture, with two objectives, resulting in two similar but different pictures.
After that, you stick a picture in front of one eye, the other to the other eye and the brain does the rest of the job. This gives a false true 3D!

There were hundreds of old pictures, some with a kind of added color or maybe the pictures were so old that there were only black and white remaining and some traces of color, I do not know.
It was interesting to see the city that I begin to know a bit, but as it was 70 years ago.
So I go out of there and since this morning, I noted that many places where you normaly need to pay the entrance are free until Friday ...

  Je me dirige donc vers le Palais royal dans le but d'explorer cet endroit. Je tente de passer l'entrée et une vieille damme et le gardien à l'entrée me parlent en Polonais... Je leurs dit le très fameux "Do you speak English?". La vieille dame disparaît et le gardien me dit que c'est fermé et qu'il y a des infos sur les affiches plantées devant le palais...

Apparemment, ça ferme à 4h... il est 3h... enfin, d'après l'horloge du Palais, je n'ai pas de montre. J'entends des personnes parler Français, un homme, sa femme et leur fille. Je vais leur demander l'heure. Il est bel et bien 3h. La famille parle Polonais et vit à Marseille, en France, d'où le Français. Je parle un peu avec le monsieur qui m'explique quelques choses sur les environs du Palais.

Apparemment, lorsque les Nazis étaient là et que l'armée Soviétique était juste de l'autre côté du fleuve, les habitants ont fait une grosse insurrection et ont commencé à tout détruire et chasser les Nazis en espérant que les Soviétiques viendraient les aider. Rien du tout, Staline (il me semble que c'était lui qui commandait) a dit qu'ils ne bougeront pas de là où ils sont...

À cette occasion, la vieille ville (les bâtiments de toutes les couleurs) a été complètement rasée ainsi qu'une bonne partie de la ville autour.

Il semble que les Soviétiques n'ont pas bougé car l'insurrection était plutôt du genre "Capitaliste", enfin, pas de la gauche quoi !

Sur ce, je leur dit au revoir et vais... heuuu... bah je ne sais pas en fait, droite ? gauche ? tout droit ? En arrière peut-être ?

Vers 6h je dois aller au salon de thé pour prendre un cours de Tango... Je vais donc au bar à chicha où je sais que le barman est sympa et m'installe pour boire une bière en attendant d'aller au salon de thé. Je propose au barman de se voir le soir, en dehors du boulot, quand il sera moins stressé, mais il a toujours une femme et ne peut pas me répondre clairement. On verra, je reviendrai après le Tango.

So I went to the Royal Palace in order to explore this place. I try to pass the entrance and an old damme and the guard at the entrance talked to me in Polish ... I tell them the very famous "Do you speak English?". The old lady disapear and the guardian told me that it is closed and there is information on the signs planted in front of the palace ...Apparently, it closes at 4pm ... it is 3pm ... according to the clock of the Palace, I don't have a swatch. I hear people speak French, a man, his wife and their daughter. I go to ask them the time. It is indeed 3h. Family speaks Polish and lives in Marseille, in France, that is why the French. I speak a bit with the gentleman who tells me a few things about the neighborhood of the palace.It seems that, when the Nazis were there and that the Soviet army was just on the other side of the river, the people made ​​a big uprising and began to destroy and expel the Nazis hoping that the Soviets would help. Nothing at all, Stalin (If I remember right, it was him who commanded) said they will not move from where they are ...

  On this occasion, the old city (buildings all colors) was completely destroyed and a large part of the city around.It seems that the Soviets have not moved because the uprising was more like "Capitalist" uprising, well, not from communist!With that, I told them goodbye and go ... heuuu ... bah I do not know that, right? left? straight on? Back maby? Around 6 am I have to go to the teahouse to take a tango lesson ... So, I go to the shisha bar where I know the bartender is nice and sit and drink a beer while waiting to go to the tea room. I propose to the bartender to meet in the evening off from work, when he will be less stressed, but he still has a wife and cannot give me a clear answer. We'll see, I'll be back after the Tango.

 

Peu après, je vais donc au salon de thé, bois un thé, pas trop fort ce coup ci (la dernière fois, elle avait rempli à peu près la moitié du bol avec du thé... c'était un peu violent !) et lis tranquillement. Apparemment, elle vend des parts de gâteau, qui n'est pas mauvais pour celui au chocolat, ainsi que des quiches... Les Quiches c'est typiquement Français. Apparemment, les étrangers ne savent pas ce que c'est... je lui ai donc donné la recette pour faire des crêpes, comme ça, peut-être qu'elle aura un autre truc inhabituel pour les Polonais, à vendre :)

Je danse donc, apprends deux ou trois trucs, c'est sympa, mais apparemment on a dansé 1h50 et, 10min plus tard, je suis sensé retourner au bar à chicha pour rencontrer mon barman et, peut être, passer du temps avec lui qui est quand même quelqu'un de bien sympa !

 

Je m'y rends, il me dit que, dans 20 min, il finit le service mais il ne sait toujours pas ce qu'il va faire le soir car il doit consulter sa femme (et oui, la vie de couple ...).

Finalement, il me dit qu'il ne pourra pas sortir car les parents de sa femme sont là mais on peut faire une partie d'échecs rapide si ça me tente. On fait donc une partie complète en Blitzkrieg (3sec de réflexion entre chaque coup), partie que j'ai gagnée (content) un peu par hasard.

Dans la minute qu'il m'a fallu pour décider ce que je vais faire après avoir rangé le jeu d'échecs, deux nanas arrivent et me demandent si les places à côté de moi sont libres. Je réponds que oui et on commence à parler. Elles me disent que, lorsque j'étais là avant, dans mon coin avec mon livre, elles étaient juste à côté de moi mais n'ont pas osé me déranger car elles pensaient que j'étais quelqu'un du genre à aimer être seul et vouloir rester dans mon livre...

Note personnelle : prévoir un petit panneau avec, inscrit dessus, "Disturb me !" pour prévenir ce genre de situations.

 

Elles sont sympas, on passe la soirée à parler en fumant un peu de chicha, buvant de la bière et en mangeant du pop corn qui est gratuit dans ce bar... un mélange assez exotique...

Elles me parlent donc de leur ville et me conseillent de visiter la partie Est de la ville, mais me disent que c'est "dangereux"... Pas impressionné du tout. En fin de compte, elles me proposent de se retrouver le lendemain et qu'elles me fassent visiter les lieux. Pourquoi pas ?

Peu après, le copain de l'une d'entre elles arrive et l'autre part. Nous passons donc le reste de la soirée tous les trois à parler d'un peu tout mais pas mal de la Pologne. Beaucoup d'informations à assimiler en peu de temps, mon cerveau est en train de bouillir !

Après ça, retour à l'Hôtel, manger quelque chose (à minuit oui) et au lit, crevé.

 

Shortly after, I go to the tearoom, drink a tea, not too strong that time (the last time she had filled almost half of the bowl with tea ... it was a bit violent!) and read quietly. Apparently, she sells slices of cake, which is not bad for the chocolate one and quiches ... The quiche is typically French. Apparently, foreigners do not know what it is ... I have therefore given to her the recipe to make some crepes, so, maybe she will have another unusual thing for Poles, to sell :)I dance therefore learn a thing or two, it's nice, but apparently we danced 1:50h and, 10 minutes later, I'm supposed to return to the shisha bar to meet my bartender and, perhaps, spend time with him who is someone very nice!
I go, he told me that in 20 minutes, he ends the service but still do not know what he will do at night because he has to consult his wife (yes, married life ... ).Finally, he told me he can not leave because his wife's parents are comming at their home but we can play a game of chess quickly if I want. We therefore play game in Blitzkrieg (3sec reflection between each move), which I won (happy) almost by accident.In the minute it took me to decide what I will do after having puted away the chess game, two girls come and ask me if the seat next to me is free. I say yes and we start talking. They tell me that when I was there before in my corner with my book, they were right next to me but did not dare to disturb me because they thought I was the kind of people who like to be alone and want to stay in my book ...Personal note: creating a small panel with, writed on, "Disturb me !" to prevent this kind of situations.

They are nice, we spent the evening talking and smoking some shisha, drinking beer and eating popcorn which is free in this bar ... a mixture quite exotic enough ...Therefore they speak to me of their city and advise me to visit the eastern part of the city, but they say it is "dangerous" ... Not impressed at all. Ultimately, they invite me to meet the next day and we will do a tour. Why not?Shortly after, the boyfriend of one of them comes and the other goes away. So we spend the rest of the evening all three talking a bit of everything but a lot of Poland. A lot of information to digest in a short time, my brain is boiling!After that, return to the hotel, eat something (yes at midnight) and to bed, exhausted.

Jour 8

 

Aujourd'hui, je décide d'aller au Palais Royal, mais avant que ça ferme ce coup-ci...

Je propose donc aussi à Hansel, l'Autrichien rencontré plus tôt, de se joindre à moi. Il accepte malgré le peu de pluie qu'il y a et la distance (apparemment il a des problèmes de poumons).

On marche donc dans cette direction et passons le long d'une "Manifestation" de Greenpeace (Y'a plus de policiers que de gens...). Après avoir démontré par l'exemple que les "vieux" ne parlent pas Anglais dans ce pays, on demande à deux demoiselles d'à peu près 20 ans, qui elles, bien sûr, parlent Anglais, ce qu'est cette manifestation car j'ai toujours un peu de mal avec le Polonais...

Cette manifestation est contre la création d'une mine de charbon à ciel ouvert quelque part en Pologne.

 

Par la suite nous continuons notre route en direction du Palais Royal.

Nous arrivons sur place et, étant donné que l'entrée est gratuite aujourd'hui, nous nous dirigeons vers l'entrée de l'exposition.

Un vigile nous arrête et nous dit qu'il nous faut un ticket pour entrer...

- C'est gratuit, non ?

- Oui mais il vous faut un ticket (sinon j'ai aucune raison d'être là moi !)

On va donc chercher le ticket, le vigile est content, on entre, dépose nos affaires au vestiaire puis partons faire un petit tour.

On tombe d'abord sur une présentation de ce qui s'est passé dans le passé lors de l'insurrection et lorsque le château a brulé, ainsi que sa reconstruction.

On va ensuite se balader au premier étage et voir pas mal de grandes pièces bien vides et de mobiliers et tableaux anciens.

C'est joli tout ça.

Day 8

Today, I decided to go to the Royal Palace, but before it closes this time ...
I propose also to Hansel, the Austrian met earlier, to join me. He accepted despite the bit of rain there and the distance (apparently he has lung problems).
So we walk in that direction and pass along a "demonstration" of Greenpeace (There's more police than people ...). After proving by the example that the "old people" do not speak English in this country, we ask two girls of about 20 years, which they, of course, speak English, what is this event because I still have a little trouble with Polish ...
This demonstration is against the establishment of a standard coal mine wich is just a big hole in the floor somewhere in Poland.
Thereafter we continue our journey towards the Royal Palace.
We get there and because admission is free today, we head towards the entrance of the exhibition.
A security guard stopped us and told us that we need a ticket to enter ...
- It's free, right?
- Yes, but you need a ticket (otherwise I have no reason to be there !)
So we will get the ticket, the guard is happy, we enter, deposit our belongings in the wardrobe and then leave for a ride.
We find first a presentation of what happened in the past during the uprising and when the castle was burned and its reconstruction.
We went then to walk to the first floor and see a lot of large rooms well empty, a lot of furniture and old paintings.
It's nice that all.

Par la suite, nous sommes allés un peu dans la vieille ville et rentrés à l'auberge.

 

Je suis ensuite retourné au bar à chicha car j'ai rendez vous là-bas avec les filles de la veille, afin qu'elles me fassent visiter le quartier Est de la ville.

En les attendant, je rencontre un Français et une Polonaise qui étaient juste à côté de moi et parle avec eux. Lui, travaille en Pologne pour une boite Française et, elle est Polonaise mais a fait des études de Français pour être prof, mais bosse plutôt dans les relations entre son entreprise et les clients que dans une école.

Ils sont sympas et finissent par partir rejoindre des amis au restaurant.

Entre temps j'ai eu l'occasion d'appeler les filles qui me signalent qu'elles ne viendront pas... Bon bah j'ai plus rien à faire, moi !

Je reste donc là à lire tranquillement. Un peu plus tard, le fameux barman, Piotr (Pierre en francais) arrive et, quelques minutes plus tard, il vient disputer une partie d'échecs avec moi et on discute un peu. Sur les 4 parties d'échecs jouées au total, il en a gagné 3... (ok, il est meilleur que moi :)

Entre deux parties, des gens à côté de moi ont trouvé le moyen (ils étaient que 2, un gars et une fille) de détruire un des bancs sur lesquels on s'assoit.

  Bon, il faut reconnaître que, après analyse, ces trucs-là ne risquaient pas de tenir bien longtemps. C'est fait de plusieurs planches de bois vissées à l'arrache dans un bout de bois pour les tenir ensemble, le tout supporté par des briques pour faire les "pieds"... un truc casse-gueule en somme. On n'a pas été capables de remonter ça correctement. D'ailleurs, pendant le temps où j'essayais d'aider à remonter ce... cette... enfin, ce truc ! j'ai fait un geste malencontreux sur la chicha que le couple fumait et j'ai brûlé mon T-shirt avec le charbon qui a sauté dessus, et bien-sûr un peu le sol aussi...

Quand même, à trois, en 15 min on a foutu un sacré bordel dans un espace bien restreint.

Sur ce, je pose mes fesses sur un banc (qui tient la route), bois une bière et ne bouge plus !

Je passe ensuite un bout de temps à parler avec Piotr et je finis par rentrer à l'auberge où je croise le réceptionniste qui nous avait emmenés dans des coins sympas au début de mon séjour ici. Il parle avec un Nigérien à propos de musique et je squatte donc la conversation avant d'aller me coucher, à 2 h du matin.

 

Thereafter, we went a bit in the old town and back to the hostel.
I then returned to the shisha bar because I have an appointment there with the girls i met the night before, so they will make me visit the eastern district of the city.
In the meantime, I met a French guy and Polish girl, which were right next to me and talk with them. He work in Poland for a French company and her is Polish but has studied French to be a teacher, but rather works in the relationship between her company and the customers than in a school.
They are nice and finally leave to join friends at a restaurant.
Meanwhile I had the opportunity to call the girls who tells me that they will not come ... Ok, so, I have nothing to do, me!
I remain there quietly reading. A bit later, the famous bartender, Piotr (Peter in English) arrived and a few minutes later, he comes to play a game of chess with me and we talk a bit. Of the 4 chess games played in total, he has won 3 ... (ok, he is better than me :)

Between two games, the people next to me have found a way (they were only two, a boy and a girl) to destroy one of the benches on which we sit.

Well, we must admit that, after analysis, that stuff were not likely to stay very long. It is made of several planks of wood screwed in a bad way in a piece of wood to hold them together, all supported by bricks in order to fo the "feet" ... something jawbreaker in fact. We have not been able to rebuild it correctly. Moreover, during the time I was trying to help to build back ... this ... finally, this thing! I made an unfortunate movement on the shisha the couple smoked and I burned my T-shirt with coal wich jumped on, and of course a bit on the ground as well ...
Finally, three of us in 15 min created a fucking mess in a well limited place.
With that, I put my ass on a bench (which stay in place), have a beer and do not move anymore!
I then spend a bit of time talking with Piotr and I end up back at the hostel where I meet the receptionist who brought us into nice places at the beginning of my stay here. He speaks with a Nigerian guy about music and I come into the conversation before I go to bed at 2 am.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 9

 

Aujourd'hui, je sors faire un tour avec Hansel, l'Autrichien fou puis rentre à l'auberge. Pas grand chose d'intéressant. Le soleil se couche vers 16 h... réveil à midi, ça fait des journées très courtes !

Par la suite, je contacte Gosia, l'une des deux nanas rencontrées précédemment et on décide de se retrouver, elle, son copain, Maciej, sa copine, Susan, et Svitlana, une amie Ukrainienne, au bar à chicha avant d'aller ailleurs.

On se retrouve donc et on sort dans un autre bar où on passe une bonne soirée sympa.

Day 9

Today, I go for a ride with Hansel, the crazy Austrian then returned to the hostel. Not much interesting. The sun sets around 4 pm ... alarm at noon, the days are very short!

Subsequently, I contacted Gosia, one of the two girls met previously and we decided to meet her and her friend Susan and their friends at the shisha bar before going elsewhere.

We find ourselves and go out at another bar where we spent a good fun evening.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 10.

 

Aujourd'hui, je décide d'aller au musée sur l'insurrection.

Avant, je mange un petit-déjeuner à base de makowiec et sernik. Le makowiec est le gâteau que vous voyez en photo, pas mal du tout. Le sernik est un gâteau à base de fromage. Pas mal, mais super lourd, difficile à manger...

Par la suite je vais au musée sur l'insurrection qui est assez loin de l'auberge. L'endroit ressemble pas mal à un camp de concentration.

L'exposition était intéressante, il y avait d'abord tout un tas d'explications sur le fait, en premier lieu, que les Soviétiques et les Nazis se sont partagé le pays gentiment avant de se faire la guerre. Pendant ce temps là, le peuple était au milieu et essayait de se libérer de l'un ou de l'autre, ce qui a vu la création d'une armée "locale" tentant de s'opposer à ces deux grosses machines de guerre grâce à des actes d'insurrection qui ont permis de reprendre certaines villes. Mais le souci est que les Soviétiques et les Nazis sont toujours dans le coin et qu'il faut tenir les villes prises, ce qui n'est pas faisable sur la durée.

Comme on me l'avait expliqué auparavant, l'insurrection de Varsovie a été faite en comptant sur l'aide des Soviétiques contre les Nazis, sauf que ces couillons là n'ont pas aidé. Il y avait pas mal de détails sur la guerre menée dans la ville pour la reprendre aux mains des Nazis. Il semble que les Polonais ont été capables de reprendre Varsovie mais pas de la tenir indéfiniment.

En fin de compte, ils ont dû se rendre et la ville a été évacuée. Malgré tout ça, les Nazis ont continué à détruire la ville.

Bien entendu, vu qu'il y avait une insurrection, il a fallu la préparer, ce qui s'est fait, étrangement, en secret. Il y avait donc toute une organisation parallèle s'occupant, non seulement de préparer les actes de guerre, mais aussi de créer des journaux pour combattre la censure et la propagande. Des professeurs donnaient des cours aux élèves sans censure et en secret et, bien sûr, des personnes tentaient d'aider les Juifs.

Dans le musée, on voit d'abord un peu d'histoire et des explications des événements, une grosse collection d'armes en tous genres, depuis les couteaux jusqu'aux mitrailleuses, une mine mobile (oui, ça existait...) et ils ont même un avion, d'époque, presque entier (surement un bombardier, d'après le format).

Il y a aussi une partie concernant le communisme (c'est sacrément le bordel pour trouver le bon chemin là-dedans), une autre expliquant la guerre menée dans Varsovie lors de l'insurrection, guerre perdue au final.

Une autre partie concerne les faux papiers qui étaient créés pendant ce temps là afin de permettre la survie et de cacher les personnes recherchées.

Des faux certificats de décès et des faux papiers sont produits par des dessinateurs et architectes. Les papiers produits sont de tellement bonne qualité que les experts Nazis ne sont plus capables de faire la différence entre un vrai et un faux.

Day 10.

Today, I decided to go to the uprising museum .
Before, I eat breakfast made of makowiec and sernik. The makowiec is the cake you see in the picture , quite good . The sernik is made with cheese . Not bad, but super heavy hard to eat it ...
Afterwards I go to the uprising museum wich is quite far enough from the hostel. The place looks like in a concentration camp.
The exhibition was interesting, there was initially a lot of explanations on the fact, first, that the Soviets and Nazis shared the country gently before going to war one against the other. Meanwhile, the people were in the middle and tried to free themself of one or the other, which brang the creation of an "local" army trying to oppose these two large war machines through acts of uprising which permitted to take some cities. But the concern is that the Soviets and the Nazis are still around and that they must keep under control the taken cities, which is not possible for a long time.

As it have been explained to me before, the Warsaw Uprising was made relying on the help of the Soviets against the Nazis, except that these idiots did not helped. There were a lot of details on the war in the city to take it back of the Nazis. It seems that the Poles were able to return to Warsaw but not hold it indefinitely.
Ultimately, they had to surrender and the city was evacuated. Despite all this, the Nazis continued to destroy the city.
Of course, given that there was an uprising, it was necessary to prepare it, which strangely has been done in secret. So there was a parallel organization doing not only preparation for acts of war, but also create newspapers to combat censorship and propaganda. Professors gave lessons to students without censorship and in secrecy and, of course, people tried to help the Jews.

In the museum, we see first a bit of history and explanation of events, a large collection of weapons of all kinds, from knives to machineguns, a mobile mine (yes, it was ...) and they even have a plane, from this time, almost entire (probably a bomber, according to the size).
There is also a section about communism (it's damn mess to find the right way there), another explaining the war fought in Warsaw during the uprising, war lost in the end.
Another part concerns the false documents that were created during this time to ensure the survival and hiding the wanted persons.
False death certificates and false documents are produced by drawers and architects. The papers producted were so good that the Nazis experts were no longer able to se the difference between a real and a fake.

Par la suite, après un petit retour à l'hôtel, je décide d'aller vers le quartier Est de Varsovie, que les filles voulaient me faire visiter, afin de le visiter car il semble que l'endroit est différent du reste de la ville. Je passe ce petit pont suspendu à côté du stade national et fais mon chemin dans ce quartier.

Je n'ai pas franchement vu de différence avec le reste de la ville, les bâtiments sont peut-être un peu moins grands et moins récents, mais rien de bien-bien particulier.

J'avais prévu au passage d'aller dans un bar/boite qui m'a été conseillé et où je vais retrouver Gael, un gars rencontré trois jours plus tôt.

J'y vais et trouve un endroit sympa dans les tréfonds d'une petite ruelle. Il y a une boite en bas et un bar au-dessus. Je vais me mettre dans un petit coin pour lire tranquillement et, quand j'arrive, on me dit que c'est réservé. Je négocie gentiment en disant que je suis seul et que je vais juste lire en attendant un pote et qu'ensuite je disparaîtrai.

Il n'est pas venu et, finalement, je me suis retrouvé à parler avec les gens de l'anniversaire en cours (c'est pour ça, la réservation). Une bonne soirée, j'ai aussi rencontré d'autres personnes de façon aléatoire et bu un peu de vodka, bien sûr (voilà, pour ceux qui m'ont dit d'en boire, c'est officiel, c'est fait et oui, elle est meilleure que la française).

Je sors de là à 3 h du matin et arrive à l'hôtel à 4 h ...

 

Thereafter, after a brief return to the hotel, I decided to go to the eastern district of Warsaw, the one the girls wanted to do the visit to visit because it seems that the place is different from the rest of the city. I pass this small suspended bridge next to the national stadium and continue my way in this area.

I do not really see any difference with the rest of the city, the buildings are perhaps a bit less big and less recent, but nothing realy particular .

I had planned also to go to a bar / club that was recommended to me and I'll meet Gael a guy met three days earlier.

I go and find a nice place in the depths of a small alley. There is a night box at the bottom and a bar above. I go to set in a corner to read quietly and when I arrived, I was told that it was reserved. I negotiate nicely by saying that I'm alone and I'll just read until a friend comes and then I will disappear.

He did not came, and finally I found myself talking to people of the anniversary (that is why the reservation). Good evening, I also met other people randomly and drank some vodka, of course (this is for those who told me to drink some, it's official, it's done yes, and it is better than the French).

I go out of there at 3 am and arrived at the hotel at 4 am ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 11

 

Réveil difficile...

Aujourd'hui c'est le 10/11/12... C'était l'information inutile de la journée...

Je décide d'aller au musée sur l'armée et Hansel est intéressé pour venir. On part vers 15h, marche tranquillement (il est toujours cinglé), on arrive au musée, on regarde un peu les différents véhicules à l'extérieur puis, 15 min plus tard, un des gardiens vient nous dire que le musée ferme... à 16 h...

Bonne nouvelle en revanche, le dimanche (demain) l'entrée est gratuite et nous reviendrons donc.

On va ensuite jeter un oeil au musée national qui se trouve être juste à côté, mais on n'est pas particulièrement intéressés par ce qui semble y avoir dedans. En revanche, le bâtiment, lui, est intéressant et extrêmement laid.

Par la suite, retour à l'auberge, puis je sors retrouver Gaël, le Français rencontré précédemment au bar à chicha.

Il arrive avec Raphael, un ami Brésilien. Nous allons boire une ou deux bières dans deux différents bars puis... on va en boite... Je pense qu'il est de notoriété publique que j'adooooore les boites de nuit.

Bon, je me contenterai de citer Bernard Werber qui disait :

Les boites de nuit sont suffisamment sombres pour donner une chance au plus moche et la musique est suffisamment forte pour laisser une chance au plus stupide.

Accessoirement, j'ai cassé mes lunettes... Enfin, pas trop gravement, j'ai juste cassé cette petite partie qui permet aux lunettes de tenir sur le nez... c'est quand même chiant !

Day 11

Rude awakening ...

Today is the 10/11/12, that was the unusefull information of the day.
I decided to go to the Museum of the Army and Hansel is interested to come. We went out around 3Pm, walking quietly (he is always crazy), we arrive at the museum, we look a bit different vehicles outside then, 15 minutes later, one of the guards tells us that the museum closes ... at 4 Pm ...
Good news however, on Sunday (tomorrow) Admission is free and we will then come back.
We will then take a look at the National Museum which is just next door, but it we were not particularly interested in what seems to be in it. However, the building itself is interesting and extremely ugly.

Thereafter, back to the inn, and then I go out to meet Gael, the French met previously at the shisha bar.
He comes with Raphael, a Brazilian friend. We'll drink a beer or two in two different bars and ... we're going to a nightclub ... I think it is common knowledge that I loooooooove nightclubs.
Well, I'll just quote Bernard Werber, who said:
Nightclubs are dark enough to give a chance to the ugliest and the music is loud enough to give a chance to the more stupid.
Accessorily, I breaked my glasses ... Well, not too seriously, I just break that little part that allows the glasses to hold on the nose ... it's still annoying!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 12

 

Aujourd'hui, c'est la fête d'indépendance de la Pologne, le 11/11/2012. Il y a donc de fortes chances pour que les musées, et donc aussi le musée sur l'armée soient fermés. On sort donc quand même, avec Hansel, pour aller à ce musée car, après tout, on ne sait jamais.

Sur le chemin, on tombe sur la parade où tous les militaires passaient à pieds. Je les trouve toujours aussi ridicules... mais c'est intéressant à voir.

 

Day 12

Today is Independence Day of Poland, 11.11.2012. It is therefore a good chance for museums, and so also the army museum, to be closed. So we go out anyway, with Hansel, to go to this museum because, after all, you never know.

On the way, we come across the parade where all the soldiers went by foot. I still find them ridiculous ... but it is interesting to see.

Bon, c'est bien mignon tout ça, mais on avait décidé d'aller au musée sur l'armée. On se met donc en route et le musée est ouvert. Il y a des gens partout, partout, partout et, de plus, on peut s'approcher des tanks, avions, etc. et y entrer pour jeter un oeil (après une attente de 15 à 20 min). Il y a aussi des stands où on peut acheter des vêtements militaires, donc treillis et autres trucs du genre ainsi que de vrai fausses armes.

On fait un petit tour et on entre ensuite dans le musée. À l'entrée se tiennent deux militaires qui distribuent des tickets d'entrée...

J'aimerais toujours bien savoir pourquoi les tickets sont requis alors que c'est gratuit ? Sérieusement, c'est juste pour massacrer des arbres ?

Bon, bref ! On entre dans le musée et on découvre une collection d'armes et armures de chevaliers ... Il y en a beaucoup... et, quand on change de pièce, il y en a encore plus ! Ça allait des étriers aux armures complètes pour les chevaux, plus le chevalier allant dessus, des peintures, quelques miniatures de champs de bataille (type warhammer) des cotes de mailles, épées, boucliers, lances, hallebardes etc.

Par la suite, on avance un peu dans les âges et on peut voir toutes les armes et habits de cette époque où les gens se tenaient ridiculement en face à face avant de se laisser tirer dessus... soit le 17ème siècle. Assez intéressant mais, comme vous avez dû le deviner, je ne suis pas fan de cette époque :) Là aussi, l'exposition est énorme.

Par la suite, nous passons par un endroit sombre où sont exposés des objets, certainement retrouvés, avant d'arriver dans une petite salle où il y a des armes et armures d'un peu tous les peuples, Afrique, Japon, Chine, Océanie, etc. Très intéressant et ça permet de voir les différences, car chacun est à côté de l'autre.

On continue ensuite notre chemin sur la dernière partie de l'exposition qui fait le lien entre juste-après le 17ème siècle et aujourd'hui. Donc, mitrailleuses, canons récents etc.

La batterie de mon appareil photo m'a lâchée durant cette dernière partie, c'est un peu énervant ...

 

Well, this is very cute that all, but we decided to go to the museum of the army. So we go away and the museum is open. There are people everywhere, everywhere, everywhere, and moreover, you can get close to tanks, aircraft, etc.. and enter to take a look (after waiting 15 to 20 min). There are also stands where you can buy military clothes, so lattice and stuff like that and real fake guns.
We did a small tour and then entered the museum. At the entrance stand two soldiers who distribute entry tickets ...
I still would like to know why the tickets are required when it is free? Seriously, this is just to slay trees?

Well, ok ! We enter the museum and discover a collection of arms and armor of knights ... There are many ... and when changing room, there is more! It was going from the calipers to complete set of armor for horses, plus the knight above, paintings, some miniature battlefields (type warhammer) some odds of mail, swords, shields, spears, halberds etc..
Thereafter, we advance a bit in ages and you can see all the weapons and clothes from this time when people stood face to face ridiculously before letting the other shooting ... so, the 17th century. Quite interesting, but as you may have guessed, I'm not a fan of this time :) Again, the exhibition is enormous.
Thereafter, we go through a dark place where objects are exposed, certainly found, before arriving in a small room where there are weapons and armor of a bit from all countries, Africa, Japan, China, Oceania, etc.. Very interesting and you can see the differences, because each is side to side.
We then continued our journey on the last part of the exhibition wich do the link from just after the 17th century to today. So, guns, recent cannons etc...
The battery of my camera becomed empty during the last part that is a bit annoying ...

  Par la suite, retour hôtel. Je ne sais pas trop quoi faire le soir et je suis plutôt fatigué. Je propose donc à Gaël de se retrouver au fameux bar à chicha pour ensuite aller boire une bière ailleurs.

On s'y retrouve et il arrive avec Rafael et un autre ami (dont j'ai malencontreusement oublié le nom... je ne suis pas doué pour ça, c'est tout !) (Ok, après avoir triché, il s'appellait Minkah. D'ailleurs, il s'appelle sûrement toujours pareil) On reste un peu sur place avant de changer d'endroit et je rentre, pas trop tard, et passe une bonne nuit !

 

Thereafter, back to the hotel.. I'm not sure what to do in the evening and I'm pretty tired. I therefore propose to Gaël to meet at the famous shisha bar then to go for a beer elsewhere.
We meet there and he comes with Rafael and another friend (which I unfortunately forgot the name ... I'm not good at it, that's all) (Ok, after cheating, he was called Minkah. Although he should surely still have the same name) We stay a bit there before changing place and I come back to the hostel not too late, and spends a good night!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 13

 

Bon, ça commence à faire un bout de temps que je suis là... J'ai donc deux ou trois trucs à expliquer étant donné que ça risque de continuer :)

Lorsque j'ai rencontré Hansel, il m'a expliqué qu'il vivait aux USA et que son visa a expiré. Il est sorti des USA et était donc bloqué étant donné qu'il devait refaire son visa...

Il en a aussi profité pour me proposer de me payer un billet d'avion jusqu'au Canada pour venir avec lui visiter Vancouver. J'étais assez suspicieux, mais il se trouve être sympa et complètement cinglé (quelqu'un de bien quoi !).

Le souci est qu'il a donné son passeport au consulat des USA et qu'il attend toujours de le récupérer... ça devrait se faire dans la semaine et, entre temps, on a juste à attendre. C'est vrai que je pourrais prendre mon sac et me barrer en Slovaquie mais, si j'ai une chance d'aller au Canada, je pense pouvoir bien attendre 3 ou 4 jours de plus...

 

Sinon, aujourd'hui, rien de particulier ne s'est passé... pour le moment.

Ah, si, j'ai acheté un nouveau livre, étant donné que j'ai presque fini la série "Eragon", "The hunger Games" que tout le monde me conseille. On est aussi sortis faire un tour avec Hansel et j'ai vu un coin de ville que je ne connais pas.

Dans la soirée, je sors avec Hansel dans l'espoir de trouver un petit bar sympa... on passe 1 h, 1h30 à marcher et on ne trouve rien de bien intéressant. Donc, il retourne à l'hôtel car il n'a pas envie d'aller trop loin et moi je vais... au bar à chicha car je n'ai pas d'autre idée. J'y retrouve Piotr, le barman sympa qui était encore en train de regarder le mur très fixement (il doit être intéressant, ce mur, mais je suis sûr qu'un livre peut être plus intéressant que ça) et on a vite fait de démarrer une partie d'échecs. Ce coup ci, j'ai gagné les trois parties, gniark gniark gniark !

Ce qui nous rend à une parfaite égalité, 1 match nul, quatre parties gagnées pour chacun d'entre nous. Autrement, on a passé pas mal de temps à parler et, je sens que je vais devoir le dire, je compte écrire un livre et il était de bon conseil, vu qu'il est un peu fan d'heroic fantasy et que ce livre serait un mélange de science fiction et d'heroic fantasy. Mon principal problème est que j'ai un bon univers et pas d'histoire dedans :'( Donc, si vous avez des idées, n'importe lesquelles, ne vous gênez pas !

Day 13

Well, it begins to be a long time that I'm here ... I have two or three things to explain because it seems that it will continue :)
When I met Hansel, he told me he lived in the USA and that his visa expired. He went out of the USA and was therefore blocked since he was intended to have a new visa ...
He also took the opportunity to propose me to buy me a plane ticket to Canada to come with him to visit Vancouver. I was quite suspicious, but he is nice and fully crazy (what a good person!).
The concern is that he gave his passport to the U.S. consulate and he is still waiting to get it back ... it should be within the week and in the meantime, we just have to wait. It is true that I could take my bag and go to Slovakia, but if I have a chance to go to Canada, I think I can wait 3 or 4 more days ...
Otherwise, today, nothing special happened ... for the moment.

Ah, yes, I bought a new book, as I almost finished the series "Eragon", "The hunger Games" that everyone advised me. We also went out for a ride with Hansel and I saw places of town that I do not know.

 

In the evening, I go out with Hansel in the hope of finding a nice bar ... we spend 1h - 1h30 to walk and we find nothing very interesting. So he returned to the hotel because he did not want to go too far and me to ... the shisha bar because I have no other idea. I found Piotr, the friendly bartender who was still staring very fixedly at the wall (should be an interesting wall, but I'm sure that a book can be more interesting than that) and we soon started a game of chess. This time, I have won the three games gniark gniark gniark!
So we have a perfect equality, 1 draw, four games won for each of us. Otherwise, we spent a lot of time talking and I feel that I have to say it, I intend to write a book and he was of good advice, as he is a bit fan of fantasy and this book is a mixture of science fiction and fantasy. My main problem is that I have a good universe and no history to go with it : '( So if you have ideas, no matter wich kind, do not be shy!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 14

 

Et bien, je suis toujours à Varsovie... et je me suis réveillé plus tard que prévu, en même temps, je suis rentré plus tard que prévu hier soir, car Piotr est vraiment sympa et, à minuit et demie, je pensais qu'il était 11 h... donc je suis resté.

Bon, bref, ça, c'était hier. Aujourd'hui, je décide d'aller voir le Palais de la culture et de la science, qui se trouve être le "joli bâtiment" derrière notre ami Hansel que vous voyez sur la photo. D'ailleurs, il y a, devant, des sirènes telles que celle qu'on retrouve dans le milieu de la vieille ville, mais avec un ballon de foot (de la taille d'un ballon de handball, mais c'est des fouteux, faut les excuser...) dans la main et les couleurs des différents pays sur le socle et le bouclier. C'était fait pour la coupe d'Europe (de foot) qui a eu lieu en juin dernier.

 

Bon, on entre dans une des nombreuses entrées du Palace de la culture, on demande à la charmante réceptioniste qui nous dit que "ici c'est pour accéder au haut de la tour, vous recherchez peut-être le musée de la technique ?" qui se trouve être en sortant à droite, puis à droite, puis dernière porte à droite. Mais ça ferme à 16 h 30 et il est 15 h 50...

  donc Hansel décide de se sauver de là et pas me suivre alors que, moi, je vais jeter un oeil dans un musée que Suzan, une des Polonaises rencontrées précédemment, m'a conseillé.

J'y vais et apprends que c'est de l'art moderne... gnaiiiii ! Bon, elle m'a dit qu'elle adore cet endroit et donc je décide de (payer pour) entrer...

Ok, la première partie que j'ai vue est intéressante, même si ça reste de l'art moderne et je ne parviens pas à comprendre quand des personnes encadrent des canevas sans rien dessus. Mais bon, admettons.

La deuxième partie, quand à elle, était juste nulle, moche, sans intérêt et prend de la place inutilement. Du vrai art moderne quoi !

 

Par la suite, je sors de ce musée et rentre gentiment à l'hôtel après avoir essayé de trouver une nouvelle batterie pour mon appareil photo (sans succès).

J'y arrive, vois Mateusz (Matthieu en Français), le réceptioniste, occupé à faire des trucs bizarre sur le PC. En fait, il passait le temps en essayant de résoudre des énigmes sur le site  http://notpron.org/notpron/. Je me suis joint à lui et, 3 heures plus tard, il devait partir car il a fini sa journée et donne la main au réceptioniste suivant.

Pour expliquer comment j'ai pu passer 3 h à me prendre la tête sur ces énigmes, suivez le lien.

L'idée est simple, vous devez accéder à l'image suivante en résolvant les énigmes qui sont parfois dures, parfois très dures.

Donc, pour vous aider pour vos débuts, la 1ère image, vous avez juste à cliquer sur la porte... simple

Deuxième image : quand vous passez le curseur sur la poignée, un message s'affiche et vous demande où est en train de pointer la main de l'image... sur la barre d'adresse. Donc, en fait, vous avez juste à modifier la partie "level2" en "level3" et vous accédez à la page 3.

Après, à vous de vous débrouiller. C'est un peu geek mais toujours faisable. Si vous êtes geek, ça sera plus simple, mais dur quand même et, si vous n'êtes pas geek, vous aurez des trucs à apprendre !

Sachez juste que, dans ces énigmes, il faut jouer avec :

la barre d'adresse

le nom de la page

le code source de la page

et plein d'autres trucs auxquels on n'aurait pas pensé.

 

Apparemment, juste 29 persones ont été capables de finir toutes les énigmes... depuis 2004...

Par la suite, je pars avec Mateusz boire une petite bière. Il rentre chez lui, pas loin de l'auberge et moi, pour cause de fainéantise, je rentre à l'auberge où je trouve le réceptioniste suivant en train d'essayer de résoudre d'autres énigmes... Avec Mateusz on est allé de l'énigme 4 à 10 et lui est allé de 10 à 16 en 1 h ...

Bon, bref, au lit !

 

Day 14


Well, I'm still in Warsaw ... and I woke up later than expected, but, I came back later than expected last night because Piotr is really nice, and at 0:30, I thought it was 11 pm ... So I stayed.Well, that was yesterday. Today, I decided to go to the Palace of Culture and Science, which happens to be the "nice building" behind our friend Hansel you can see on the picture. Moreover, there are in front, murmaids such as the one you can find in the middle of the old town, but with a soccer ball (about the size of a handball ball, but they are suckers(oh, sorry), we must excuse them ...) in the hand and the colors of different countries on the bases and shields. This was done for the European Cup (football) which took place last June.
Well, we entered one of the many entries of the Palace of Culture, we ask the lovely receptionist who tells us that "here is to access the top of the tower, you may be looking for the museum of technology?" which happens to be out, at right, then right, then last door on the right. But it closes at 16 h 30 and it is 15h50 ...Hansel therefore decided to flee from there and to not follow me, while I'll take a look in a museum Suzan, one of the Polish girls met previously advised me.I go there and learn it's a modern art galery ... gnaiiiii! Well, she told me she loves this place and so I decided to (pay to) enter ...Ok, the first part I saw was interesting, even if it is modern art and I can not understand when people frame a canvas with nothing on it. But ok, admit it.The second part, for it, was just bad, ugly, uninteresting and takes up space unnecessarily. That is the real modern art!

 

Thereafter, I left the museum and goes gently back to the hostel after trying to find a new battery for my camera (without success).I arrived there, see Mateusz (Matthew in English), the receptionist, busy doing strange things on the computer. In fact, he spent time trying to solve riddles on the website http://notpron.org/notpron/. I joined him and three hours later, he had to go because he has finished his day and gives the hand to the next receptionist .To explain how I got to spend 3 hours to try to resolve these riddles, follow the link.The idea is simple, you must go to the next image by solving riddles that are sometimes hard, sometimes very hard.So, to help you to get you started, the first image, you just have to click on the door ... simpleSecond picture: when you pass the cursor over the handle, a message will appear asking you where are pointing the hand of the image ... on the address bar. So, basically, you just have to change the "level2" to "level3" and you go to page 3.After that, you are on your own. It is a bit geeky but still doable. If you are a geek, it will be easier, but still hard, and if you're not geek, you will have to learn some things!Just know that in these riddles, you have to play with:the address barthe name of the pagethe source code of the pageand lots of other stuff that we would not have thought about.
Apparently, just 29 persones were able to finish all the riddles ... since 2004 ...Subsequently, I go with Mateusz drink a beer. He returned home, not far from the hostel and I, due to laziness, I returned to the inn where I found the next receptionist trying to solve other riddles ... With Mateusz we went through the riddle 4-10 and him went from 10 to 16 in 1 h ...Well, so, to bed!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 15

 

Bon, j'en ai marre d'attendre que ces couillons de ricains se décident à mettre un pauvre bout de papier avec marqué Visa sur le Passeport d'Hansel. Ils ont promis vendredi. Si vendredi c'est pas fait, samedi je me casse en Slovaquie... faut pas déconner non plus !

Question : est-ce que je saccage l'ambasade des USA avant de partir ?

En tous les cas, aujourd'hui, je veux aller voir le musée sur la technologie qui se trouve dans le Palais de la science et la culture (le gros batiment Stalinien en plein milieu de la ville. Soit dit en passant qu'il devait avoir un sacré complexe d'infériorite pour faire construire un truc pareil.) et il faut que je fasse une lessive. Petit rappel, il n'est pas possible de faire une lessive à l'auberge. J'avais réussi à négocier, malgré le fait que le sèche linge ne marche pas et, chose horrible, que le linge sale est dans la même pièce que le linge propre !

Comment ça vous comprenez pas ? Moi non plus. Les réceptionnistes non plus. La manager non plus. Par contre, les services sanitaires, eux, ils comprennent !

Donc, pas droit de faire de lessive tant qu'il n'y a pas un mur pour séparer le linge sale du linge propre dans cette pièce minuscule...

En attendant, j'ai toujours un paquet de chausettes qui puent, moi, et y'a pas de laveries automatiques dans ce pays...

Mais bon, depuis le temps que je suis là, ils commencent à me connaître et la manager appelle une autre auberge de jeunesse et demande s'il est possible de squatter leur machine à laver. La réponse est "oui, si personne ne l'utilise à ce moment là".

Tadaaaam, gagné, en plus je peux y aller quand je veux !

Donc, je commence par aller au musée sur la technologie.

Première chose que je remarque ? Tout est en... Polonais... Bordel, mais c'est pas vrai ces conneries, c'est pas ÉVIDENT que des étrangers vont aussi y aller dans ce musée ? Il serait perdu dans les tréfonds de la campagne, je comprendrais, mais Varsovie ça reste assez grand et connu comme ville non ? (vous en avez déjà entendu parler ? Donc, oui, c'est connu !).

Bon, ok, il y avait deux ou trois trucs en Anglais.

Bin, j'ai fini de raler, je peux donc vous détailler ce qu'il y avait là-dedans.

En premier lieu, des phares avec un de ces amplificateurs de lumière utilisés au sommet et des maquettes de phares. Je suppose que les miniatures sont les phares présents sur la côte maritime de la Pologne.

Ensuite, quelques arcs, mais rien de bien particulier.

Après ça, j'entre dans une pièce où il y a un bon paquet de maquettes concernant le travail des métaux. Des maquettes de fonderies de l'époque de la découverte du fer jusqu'aux fonderies industrielles d'aujourd'hui et une qui ressemble beaucoup à un laminoir (de quoi faire des feuilles d'acier ou alu par exemple). Assez intéressant, mais EN POLONAIS !!!!

Day 15

Well, I'm tired of waiting for these assholes Ricans to decide to put a poor piece of paper with marked Visa on the Passport of Hansel. They promised Friday. If this is not done Friday, Saturday I go away in Slovakia ... should not be messing around either!

Question: Do I ransack the U.S. ambasade before leaving?

In any case, today I want to go see the museum on the technology that is in the Palace of Science and Culture (the big Stalinist building in the middle of the city. By the way he should have a very big inferiority complex to make build such a thing.) and I have to do a laundry. Just a reminder, it is not possible to do a laundry at the hostel. I managed to negotiate, despite the fact that the dryer does not work and, horrible thing, dirty laundry is in the same room than the clean laundry!

What, you don't understand? Neither do I. Receptionists either. The manager either. But , health services, them, they understand!
Therefore, not allowed to do laundry as there is not a wall to separate dirty clothes from clean clothes in this tiny room ...
In the meantime, I still have a package of socks that stink, me, and there's no laundromats in this country ...
But hey, since the time I'm there, they start to know me and the manager called another hostel and asked if it is possible to use their washing machine. The answer is "yes, if nobody uses it at that moment."

Tadaaaam, won, and I can go there whenever I want!
So I start by going to the museum of technology.
First thing I noticed? Everything is in ... Polish ... Damn, but it is not true that shit, isn't it not OBVIOUS that foreigners will also go in the museum? It would be lost in the depths of the country, I would understand, but it's still big enough and known Warsaw no ? (you've heard about? So, yes, this is known!).
Ok, there were two or three things in English.
All right, I finished bitching, so I can detail what was there.

Firstly, lighthouses and one of these light amplifiers used at the top of it and models of lighthouses. I guess the miniatures are lighthouses present on the coastline of Poland.
Then, a few bows, but nothing special.
After that, I go into a room where there are a bunch of scale models of metal working machines. Scale models of foundries of the time of the discovery of iron until industrial smelters of today and much like a rolling mill (what make steel or aluminum sheet for example). Interestingly enough, but IN POLISH!!

 

Par la suite, pas mal de choses exposées, qui, après avoir deviné (oui, c'était pas dur), sont du matériel pour l'extraction des minerais, des cailloux contenant ces fameux minerais et les équipements de différents âges.

Après avoir passé quelques machines d'imprimerie, je suis ensuite tombé sur une exposition montrant l'évolution des technologies, sur une frise chronologique, depuis le premier bateau jusqu'au Concorde, en passant par l'invention du vélo, la Montgolfière, la voiture etc.

Et, juste en face de la vitrine cachant la frise se trouvaient un tas de moteurs, réacteurs, voitures d'époque, vélos, motos et même un vieil avion (entier).

Je remarque aussi que j'entre par la fin de la frise chronologique, ce qui suppose que je suis en train de faire l'exposition à l'envers (malin, hein ?). Sauf que, en fait, j'ai oublié de prendre en compte le fait que je suis en Pologne... Quand j'essaye de passer par la porte qui est à l'autre bout, on me fait signe que non, pas le droit...

Donc, demi-tour et passer par ailleurs. Je croise des pilons et moulins à café, des mixers, des morceaux d'arbres de différentes essences, des sèche-linges en tous genre (depuis les très vieux jusqu'aux tout récents), machines à laver, machines à coudres en pagaille, et tombe sur une exposition sur les lois physiques... rien à apprendre de ce côté là. Seul truc intéressant, le kaléidoscope géant dans lequel on peut entrer.

Par la suite, tout ce qui concerne le son, donc platines vinyles, transistors et radios, des téléphones en tous genres (de la machine à écrire le morse jusqu'aux vrais téléphones) et les machines permettant de faire le lien entre deux personnes qui s'appellent (ça peut servir, l'air de rien !), toujours depuis les vieux machins jusqu'aux bidules tout neufs et, ensuite, une collection de PC bien, bien vieux, donc, depuis les générateurs de cartes de programmation des débuts de l'informatique jusqu'aux ordinateurs d'il y a quelques années.

Étant donné que le musée est assez grand, il y avait aussi une partie concernant les énergies renouvelables... toujours en Polonais et, enfin, une partie concernant l'espace et les technologies allant avec, depuis les premières lunettes jusqu'aux navettes spatiales et fusées.

  Ça en fait un tas de trucs, tout ça ! Et pas beaucoup en Anglais !

 

En fin de compte, j'ai pas appris grand chose là-dedans, même si c'était joli à voir. Je dois encore faire une lessive, dans cette histoire. Donc, direction l'autre auberge (oui, j'avais mon linge sale avec moi). Je demande gentiment, on me dit "pas de problème". Je vais donc pour faire ma lessive. Victoire ? Non. La machine à laver est occupée. J'attends donc 40 min que ça se finisse et vais pour la vider dans le sèche linge... le sèche-linge est plein (je pense qu'on se fout de moi ici). Je vide le sèche-linge dans des sacs, je vide la machine à laver dans le sèche linge et fais ma lessive... 1 bière, un bout de fromage, 3 tranches de jambon, 3 bouts de pain et 2 carottes plus tard, je fais sécher le linge et, une bière plus tard, c'est fini, je retourne à l'auberge !

Tadaaaam ! Aujourd'hui, j'ai fait une lessive !

Sur ce, je sors boire une petite bière dans un bar, écrire et lire et, lorsque je me demande "Tiens, qu'est ce que je fais maintenant ?", Gaël entre dans le bar avec une des ses amies et on passe un bout de temps ensemble avant qu'ils m'abandonnent lâchement car fatigués et que je finisse ma soirée à lire.

 

Subsequently, a lot of things exposed, which, after guessed (yes, it was not hard), are equipment for the extraction of minerals, rocks containing these famous minerals and equipment of different ages.
 After crossing a few printing machines, I then came across an exhibition showing the evolution of technology, on a timeline from the first boat to the Concorde, through the invention of the bicycle, the balloon, the car etc..
 And, just in front of the window hiding the timeline were a bunch of motors, engines, vintage cars, bicycles, motorcycles and even an old airplane (integer).
 I also notice that I entered at the end of the timeline, which means that I am doing the exposure in the wrong way (clever, eh?). Except that, in fact, I forgot to consider the fact that I'm in Poland ... When I try to go through the door that is at the other end, someone nodded me that no, not the right to go there ...
 So turn around and go elsewhere. I crossed pestles and grinders, mixers, pieces of trees of different species, tumble dryers of all kinds (from very old to the very recent), washing machines, a lot of sewing machines, and falls on an exhibition of physical laws ... nothing to learn from that side. One interesting thing, the giant kaleidoscope in which you can enter.
Thereafter, everything about the sound, so turntables, transistors and radios, phones of all kinds (from the Morse code typewriter to the real phones) and machinery to make the connection between two people wich are calling (it can be usefull !), ever since the old stuff up all new things, and then a collection of computers well, very old, so from programming cards generators of beginnings of the computers to the computers a few years ago.
 Because the museum is large enough, there was also a section on renewable energy ... still in Polish and, finally, a section on space and with technologies going with it from the first glasses to the space shuttles and rockets.
 That makes a lot of stuff, that all ! And not much in English!

 In the end, I have not learned much there, although it was nice to see. I still have to do laundry in this story. So, towards the other hostel (yes, I had my dirty laundry with me). I asked nicely, they told me "no problem." So I will go to do my laundry. Victory? No. The washing machine is busy. So I wait 40 minutes, the time for it to finish and I will eventually empty it in the dryer ... the dryer is full (I think we're kidding me here). I empty the dryer in bags, I empty the washing machine in the dryer and do my laundry ... 1 beer, a piece of cheese, 3 slices of ham, 3 pieces of bread and 2 carrots later, I dry the clothes and a beer later, it's over, I return to the hostel!
 Tadaaaam! Today I did laundry

With that, I go drink a beer in a bar, read and write, and when I asked myself "Well, what do I do now?" Gaël enters the bar with one of his friends and we spent some time together before they leave me because tired and I finish my evening by reading.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 16

 

  Ce matin, je vais à l'agence de voyage (encore) avec Hansel et, juste quand on sort de l'hôtel, on croise une fille qui me regarde avec insistance et me sourit. Je suis sûr de l'avoir déjà vue quelque part. D'après ce qu'elle me dit, c'était à Riga. J'ai pas dû passer beaucoup de temps avec elle, sinon je l'aurais reconnue. On fait notre petit tour et, quand je reviens, elle se trouve être dans mon dortoir. Je lui parle et lui demande qui elle est. Après ça, je me rappelle et, en effet, on n'avait pas passé beaucoup de temps ensemble, même si elle semblait sympa. Je lui indique les coins sympas de la ville et vais jeter un oeil au musée d'archéologie. Ça changera des trucs de guerre.

  J'y vais et prends le temps de regarder la première exposition, puis je paye le ticket (franchement, je ne comprends plus rien... depuis quand on achète le ticket au milieu de l'exposition ?) avant d'aller voir l'exposition principale qui semble être très intéressante. Mais on me prie gentiment de DÉGAGER car le musée ferme à 16 h...

 

Bon, bah, je ne sais plus quoi faire, moi, maintenant ! Retour hôtel, je lis un peu, parle avec des gens. Les gens en question sont, en fait, ceux qui nous ont un peu aidé lors des énigmes qu'on essayait de résoudre deux jours plus tôt et s'avèrent être un groupe de théâtre. Ils sont 3 + le régisseur et tous Anglais. Ils me disent qu'à eux trois, ils interprètent plus de 20 différents personnages et font un théâtre de type humoristique avec une histoire d'enquête... Intéressant. Ils m'invitent à venir les voir le lendemain, leur dernière représentation étant à 12h15. J'essaierai d'y être même si, en principe, à ce moment la, je viens de prendre mon petit déjeuner et j'attends que mes cheveux sèchent (bah quoi, c'est dimanche, j'ai tout mon temps ! Ok, c'est pas vraiment dimanche, mais pour moi c'est souvent dimanche !).

Je sors ensuite un peu, ne fais pas grand chose d'autre que lire et boire des bières (un total de 3) avant de rentrer pas trop tard afin de pouvoir aller voir la dernière représentation des amis Anglais.

Day 16

This morning, I go to the travel agency (again) with Hansel and just when we leave the hotel, we meet a girl who looks at me insistently and smiled at me. I am sure I have seen her somewhere. From what she told me, it was in Riga. I have not had to spend much time with her, otherwise I would have recognized her. We did our little tour, and when I come back, she happens to be in my dorm. I talk to her and ask her who she is. After that, I remember, and in fact, we did not spend much time together, even though she seemed nice. I told her the nice places of the city and will take a look at the archaeological museum. It will change from the things of war.

I go and take the time to watch the first exhibition, then I pay the ticket (frankly, I do not understand anything ... since when do you buy the ticket at the middle of the exhibition?) before going to see the main exhibition that seems to be very interesting. But I have been gently prayed to GO OUT because the museum closes at 16 pm ...

 

Okay, well, I do not know anymore what to do, me, now ! Back to the hotel, I read a bit, talk to people. The people in question are, in fact, those who have helped a bit at trying to solve the riddles that two days earlier we were trying to solve and proved to be a theater group. They are 3 + the controller and all English. They say that by the three of them, they interpret more than 20 different characters and make a humorous style theater with a history of investigation ... Interesting. They invited me to come and see them the next day, being their last show at 12:15. I'll try to be there even if, in principle, at that moment, I just takeed my breakfast and I wait for my hair to dry (well what it's Sunday, I have all my time! Ok it's not really Sunday, but for me it's Sunday!).
Then I go a bit out, do not do much else than reading and drink beers (a total of 3) before returning not too late to be able to see the last performance of the English friends.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 17.

 

J'ai donc réussi à me lever assez tôt et sors pour aller au théâtre en mangeant mon petit déjeuner en route (des pâtisseries Polonaises, pas mal du tout ces petites choses !)

J'arrive au petit théâtre, demande à acceder à la salle où le "Superbolt Theatre" (le nom de leur petit groupe) va jouer, en montrant la carte que Maria, la fille, m'a donnée et on m'amène dans une petite scène de théâtre avec une salle remplie de collégiens et/ou lycéens (des adolescents quoi) et très bruyante. Je me mélange donc aux ados Polonais, c'est rigolo, je ne comprends rien :) et, quelques minutes plus tard, le spectacle commence.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, la scène est extrêmement basique, un rideau et deux paravants bleus. L'ensemble du matériel utilisé se résume à une chaise et une sorte de tabouret haut avec deux téléphones et sonnettes dessus et une vingtaine de costumes.

Ils sont, au total, trois acteurs et jouent plus de 20 différents personnages.

L'histoire est que quelqu'un a écrit un opéra tellement magnifique qu'il parvient à vous faire pleurer et rire en même temps (l'un d'entre eux fait un bruit qui ressemble vraiment à quelqu'un qui rigole alors qu'il pleure, c'était assez surprenant). Quelqu'un tente de s'emparer de la pièce et tue les personnes connaissant son existence. Donc une enquête est menée...

L'ensemble de la pièce est très vivant et amusant et c'est clairement juste dû aux trois fous qui la jouent (plus le régisseur, qui était avec eux et qu'on oublie bien trop souvent car, sans lui, ils ne sont rien !) étant donné le décor et la quantité de matériel. Ils changent de costume continuellement et jouent de façon très vivante, amusante et sympa. C'était un bon moment !

Pour en savoir plus sur ces artistes, vous pouvez jeter un oeil sur leur site http://superbolttheatre.co.uk, site en Anglais bien sûr étant donné qu'ils sont de Londres (désolé pour les anglophobes).

Après la scène, je vais les voir et les félicite car c'était vraiment sympa. Je rentre ensuite à l'hôtel et ne sais pas du tout quoi faire. Je tourne donc un peu en rond et Hansel me propose d'aller voir pour un vol au Canada dans une agence de voyage. On tourne un peu et trouvons une agence de voyage sérieuse (du genre où les personnes savent parler Anglais, pas comme les autres guignols !) Apparemment, ça semble se décider et, lundi, il aura son passeport et on partira vers le Canada. Il semble que, demain, je serai encore à Varsovie ...

Je vais au bar à chicha pour retrouver Piotr, le barman sympa, mais il se trouve ne pas être là car sa femme est à l'hôpital O.o ! Je bois une bière en lisant gentiment avant de retourner à l'hôtel où les acteurs sont revenus et je parle un peu avec eux. Ce que je ne savais pas, ils se sont tous les trois rencontrés en France lorsqu'ils finissaient leurs études et parlent donc Français. Très sympas, ils partent le soir même en direction de l'Angleterre et sont tous passés dans un salon de massage, l'un après l'autre. (Désolé, je n'ai pas le troisième en photo, il était en train de se faire masser à ce moment là ...)

Dans la soirée, je sors avec un Australien, Shaun, qui vient d'arriver et était dans ma chambre. On fait quelques bars, boit de la bière et parle. Très sympa, j'apprends pas mal de choses sur l'Australie et, chose importante, je parviens à le comprendre quand il parle étant donné qu'il n'a pas cet accent horrible qui fait que je ne comprends rien habituellement quand les Australiens parlent.

Day 17.

So I managed to get up early enough and go to the theater eating my breakfast on the way (Polish pastries, not bad at all these little things!)

I arrived at the small theater, request to access the room where the "Superbolt Theatre" (the name of their small group) will play, showing the card Maria, the girl, gave me and I am leaded in a small theater with a room full of college students and / or students (teenagers in fact) and very noisy. I therefore mixed with Polish teens, it's funny, I do not understand anything :) and a few minutes later, the show begins.

As you can see from the picture, the scene is extremely basic, a curtain and two blue folding screen. All equipment used boils down to a chair and a kind of high stool with two phones and doorbells and over twenty costumes.

They are, in total, three actors playing over 20 different characters.

The story is that someone wrote an opera so beautiful that it manages to make you cry and laugh at the same time (one of them made ​​a sound that really looks like someone who laughs whereas he cries, it was quite surprising). Someone tries to take the opera and kill the people who know of its existence. So an investigation is conducted ...

The entire piece is lively and funny and it's clearly just cause of the three fools who play it (plus the technician, who was with them and forget too often, because without him they are nothing !) given the setting and the amount of material. They continually change costume and play in a very lively way,, funny and friendly. It was a good time!

To learn more about these artists, you can take a look at their website http://superbolttheatre.co.uk, site in English of course because they are from London ).

After the scene, I will see them and congratulate them because it was really nice. (Sorry, I have not the third of them on a picture, he was having a massage at that time ...)

I then returned to the hotel and did not really know what to do. I turn round a little and Hansel offered me to go to give a look for a flight in Canada in a travel agency. We turn around a bit and find a serious travel agency (like where people can speak English, not like the other clowns!) Apparently, it seems to decide, and on Monday he will take back his passport and we will go to Canada. It seems that tomorrow I'll still be in Warsaw ...

I go to the shisha bar to find Piotr, the bartender , but he is not there because his wife is in the hospital O.o ! I drink a beer while reading gently before returning to the hotel where the actors came back and I speak a bit with them. What I did not know, they all three met in France when finishing their studies and therefore speak French. Very nice, they leave the same evening to England and all went in a massage parlor, one after the other.

In the evening, I go out with an Australian, Shaun, who has just arrived and was in my room. We went to a few bars, drinks beer and talks. Very nice, I learn many things about Australia and, importantly, I am able to understand when he speaks because he has not this horrible accent that make me unable to understand usually when Australians speak.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 18.

 

Bien, vu que, la dernière fois, je me suis fais sortir gentiment du musée sur l'archéologie et que c'est fermé le vendredi (soit hier), j'y retourne. Faut pas déconner non plus !

Je sors donc par cette journée brumeuse (voir photo) avec Hansel et me dirige vers ce musée. Sans soucis. On passe par une allée bizarre où il y a des noms de personnes connues au sol dans une étoile avec des choses marquées en Polonais... À mon avis, c'est plus impressionnant à Hollywood, mais bon, pourquoi pas ?

 

J'entre dans le musée et retrouve la dame qui parlait un peu Anglais. Je négocie 4 secondes avec des mots simples, le ticket en main et mon chapeau sur la tête (je pense que les gens le retiennent, celui-là :) et suis autorisé à entrer sans payer. Après tout, j'avais déjà payé et rien vu... Eux, au moins, ils sont sympas.

L'exposition est intéressante. Ça explique les technologies et les vies de personnes depuis le paléolithique jusqu'au moyen-âge. Un gros tas d'objets retrouvés et des copies des plus précieux sont exposés et, chose importante, tout est écrit en Polonais ET en Anglais ! (tout est possible !).

Je lis donc pas mal de choses (sur les ustensiles utilisés, les premiers objets en bronze, les coutumes d'enterrement, l'apparition de l'agriculture et le stockage des graines, les poteries, les différents types de bastions créés lorsque les gens commençaient à se faire la guerre etc.) puis suis invité à aller jeter un oeil à l'étage où l'exposition concerne l'architecture. Je dois avouer que j'avais de l'Anglais plein la tête et du mal à continuer à lire étant donné que j'ai tout lu de ce qui était au rez-de-chaussée...

Intéressant, et ça change des autres musées.

Par la suite, je retourne à l'hôtel et ne sais pas trop quoi faire.

Je me rappelle que Piotr, le barman du bar à chicha, travaille ce vendredi après-midi et j'y vais donc. Il n'est pas là, apparemment sa femme est à l'hôpital :s

Je ne sais donc absolument plus quoi faire, rentre à l'hôtel et lis tranquillement et parle un peu avec Jessica et sa copine (la fille que j'avais croisée à Riga et ici) en attendant que le Pc se libère pour écrire et traduire ici.

Le soir, rien de bien bien particulier. Je tourne un peu en rond, bois une paire de bières en lisant et retour hôtel où je croise le réceptionniste qui avait pris la relève sur le jeu d'énigmes (il a sacrément avancé, l'air de rien !).

Day 18.

Well, as, last time, I have been gently dropped out of the museum of archeology and as it is closed on Fridays (so, yesterday), I go there again. Should not be messing around either!

So I go through this foggy day (see photo) with Hansel and walk to the museum. No worries. We pass through a weird alley where there are names of famous people on the ground in a star marked with things in Polish ... in my opinion, it is more impressive in Hollywood, but hey, why not ?

I enter the museum and find the lady who speaks a bit of English. I negotiate four seconds with simple words, ticket in hand and my hat on (I think that people remember that one :) and I am authorized to enter without paying. After all, I had already paid and seen nothing ... These people, at least, they are nice.

The exhibition is interesting. It explains the technology and the life of people from the Paleolithic to the Middle Ages. A large pile of artefacts and copies of the most valuable are exposed and, importantly, everything is written in Polish AND English! (everything is possible).

I read so many things (about the utensils used, the first bronze objects, burial customs, the emergence of agriculture and seed storage, pottery, various kinds of bastions created when people began to make war etc..) and I am invited to go to have a look at the second floor where the exposure relates to architecture. I must admit that I had a head full of English and struggling to keep reading because I just read everything that was on the ground floor ...

Thereafter, I returned to the hotel and do not know what to do.
I remember that Piotr, the bartender of the shisha bar, works Friday afternoon and I go there. He is not there, apparently his wife is in the hospital: s
I absolutely do not know what to do, back to the hotel and read quietly and talk a bit with Jessica and her friend (the girl I had met in Riga and here) until the PC is free to write and translate here.
On the evening, nothing really very special. I turn around a bit, drink a pair of beer while reading and return to the hotel where I meet the receptionist who had taken over the riddles game (he damn advanced on it !).

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 19

 

Aujourd'hui, pas grand chose, réveil assez tard. Je croise Shaun, il veut aller jeter un oeil dans un petit parc car ils n'en ont apparemment pas en Australie... et j'apprends aussi qu'il n'a jamais vu un écureuil... Je lui propose donc d'aller au Palace sur l'eau et voir le parc qui est autour. Il est indécis mais on y va, se balade un peu. Il découvre ce qu'est un écureuil, on rentre et boit une bière sur la route.

Une fois à l'auberge, je finis mon livre (qui, en fait, n'est pas celui qu'on m'avait conseillé. Je lisais "The hunger game", qui est tout à fait médiocre et sans grand intérêt alors qu'on m'avait conseillé de lire "Game of Thrones"... cochonnerie de dyslexie !). Je vais à la Poste pour envoyer ça en France et tente de trouver le livre Game of Thrones... que je ne trouve pas...

Par la suite, je croise dans la chambre, Louise, une Anglaise. On parle un peu et, quand je reviens plus tard, elle est en train de discuter avec Shaun. Je leur propose de sortir. Shaun est indécis, comme à chaque fois, mais on décide de sortir et deux Américaines, Brooke et Linsey, nous rejoignent. On sort donc boire quelques bières dans un bar assez particulier, je vous laisse devienr ce qui est bizarre sur la photo suivant (hors mis les trucs eclaires, y'a plus "subtile) mais avec de la bonne musique !

Tout le monde est sympa, on passe une bonne soirée et finit dans le bar à chicha où Louise reste avec Shaun lorsque nous 3 partons.

Petite journée, rien de bien, bien, particulier. J'avais prévenu. En même temps, je ne sais plus trop quoi faire à Varsovie...

Day 19


Today, not much, wake up quite late. I meet Shaun, he wants to give a look in a small park because they have apparently no parks in Australia ... and I also learn that he has never seen a squirrel ... I propose therefore to go to the Palace on the water and to see the park around it. He is undecided, but we go there, wander a bit, he discovers what a squirrelis, we go back and drink a beer on the road.

Once at the hostel, I finish my book (which actually is not the one that has been  recommended to me. I read "The hunger game", which is quite mediocre and without much interest while I have been advised to read "Game of thrones" ... crap dyslexia!) go to the post office to send that all in France and try to find the book "Game of Thrones" ... which I don't find ...

Subsequently, I meet in the room, Louise, a Skotish girl. We talk a bit and, when I come back later, she is discussing with Shaun. I propose them to go out, Shaun is undecided, as every time, but we decide to leave with two americain girls, Brooke and Linsey who just joined us. Whe then go and drink a few beers and we therefore leaves to drink a few beers in a bar quite special, I let you guess what is weird on the photo (excluding enlightenedthe stuff, there's more "subtle") but with good music!

Everyone is friendly, we spend a good evening and finish in the shisha bar where Louise remains with Shaun when we 3 leave. Small day, nothing really very special, I prevented you. At the same time, I don't know exactly what to do in Warsaw now ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 20.

 

Rien, j'ai trouvé mon livre, tourné en rond, mangé, bu quelques bières et voilà ...

Oui, plus le temps passe, moins j'en fais...

Bonne nouvelle, demain, Hansel est sur d'avoir son passeport... on verra bien !

 

 

Day 20.

 

Nothing, I found my book, I don't know what to do, I eat, drink some beers and that's all...

Yes, the more the time passes, the less I do...

Good new, tomorrow, Hansel is sure to get back his passport... we will see !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 21.

 

  Tadaaaaam, il a son passeport avec un visa dessus... pu***** d'ambassade américaine ! Bon, reste plus qu'à avoir un vol en direction du Canada...

  Hormis ça, aujourd'hui, j'ai acheté (et mangé) des pâtes... et passé pas mal de temps à parler avec les réceptionistes et lire... enfin, rien de bien, bien, particulier en fin de compte.

 

Day 21.

 

Tadaaaaam, he got his passport with a visa on it... fu***** ambassy of USA ! Ok, left just to find a flight to Canada...

Except that, today I bought (and ate) pastas... and spent quite a lot of time speaking with the receptionists and read... so, nothing really, really special at the end.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Prova (jeudi, 22 novembre 2012 10:03)

    On avait vu qu'il n'était pas vraiment fou, mais, pas de bol, c'était un vrai c**.

Jour 22.

 

Et bien aujourd'hui on est le 21/11/2012, donc ça fait exactement 3 mois que je suis parti. Sinon, Hansel semble s'être sauvé sans moi...

Le temps de prendre ma douche, faire sécher mes cheveux, faire un tour et tirer les conclusions comme quoi, oui, il est parti sans moi, il est trop tard pour partir (le soleil se couche à 16 h ici).

Je partirai donc demain, direction Auschwitz, puis peut-être Bratislava, peut-être Wien (Vienne), puis Nuremberg et vers Avignon en France (comment ça, c'est pas le chemin le plus court ?).

N'empêche que je ne comprends toujours pas ce que ça a pu lui apporter de me faire attendre 10 jours et partir seul... Moi en tous les cas, ça m'a fait perdre du temps, gromph !

Mon sac est prêt, demain je pars en début de matinée et pour le moment... je... heuuu... enfin, voilà quoi !

 

PS : J'ai une furieuse envie de péter un mur avec mon crâne...

 

Étant donné qu'il est trop tard, je tâche de passer le temps et, le soir, je sors pour boire une petite bière dans un tout tout petit bar et lire un peu.

J'entre, la serveuse était dehors en train de fumer et elle me sert une bière... comme si elle servait un verre d'eau o.O autrement dit, je me retrouve avec 1/6ème du verre en bière et le reste en mousse... j'attends donc et me sers ma bière une fois que la mousse est retombée.

  Je bois tranquillement en lisant et, juste pour savoir si c'était un coup de malchance ou autre, je redemande une bière à la charmante serveuse qui, ce coup-ci, la sert comme une bière. Ouff !

On en vient à parler et la demoiselle est... Saxophoniste :) et sympa. On parle un peu de tout et elle me conseille mon prochain livre, écrit par un autostoppeur. Apparemment une boisson typiquement Polonaise est la vodka à la cerise... qui m'est offerte, donc je ne vais pas dire non. Servie glacée, c'est pas mal, même si on ne sent pas tellement le goût de la cerise en fin de compte.

Vient ensuite le barman suivant et elle part donc, sur un petit peu de vodka à la cerise...

Elle m'a accessoirement invité à venir à un concert donné par son groupe samedi prochain mais ça ne sera pas possible vu que je pars :'( dire que j'ai cherché un endroit où écouter du jazz et, juste quand je pars, j'en trouve un...

Je me retrouve donc avec le barman et un de ses amis et continue de parler avec eux.

Au final, je suis parti pour boire une petite bière et rentrer pas trop tard, finalement j'ai bu 4 bières et 3 shots de vodka... l'hospitalité Polonaise quoi ! Finalement, je suis quand même rentré pas trop tard ! Demain, départ vers Cracovie. On verra bien !

Day 22.


Well today is the 21/11/2012, so it's been exactly 3 months since I left. Otherwise, Hansel seems to have ran away without me ...The time to take a shower, dry my hair, go a bit out in the city and draw conclusion that, yes, he left without me, it's too late to go on the road (the sun sets at 16 pm here).I will leave tomorrow, towards Auschwitz, then maybe Bratislava, maybe Wien (Vienna), Nuremberg and then to Avignon in France (what, this is not the shortestway?).

Nevertheless, I still do not understand what it bring to him to make me wait 10 days and go away alone ... I in any case, it made me lose time, gromph!

My bag is ready, tomorrow I'm leaving early in the morning and for the moment ... I ... heuuu ... Finally, that's it!


PS: I have a burning desire to destroy a wall with my head ...

 

Because it is too late, I try to spend time and in the evening I go out to drink a beer in a very small bar and read a bit.

I enter, the waitress was outside, smoking and she serves me beer ... as if she served a glass of water o.O so, I find myself with 1/6th glass of beer and the rest of foam ... So I wait and serve me my beer once the foam has disapeared.

I drink quietly reading and, just to see if it was bad luck or something else, I ask for a beer at the charming waitress, this time around, she serves it as a beer. Ouff!It comes to talking and the lady is ... Saxophonist :) and friendly. We talk a bit of everything and she advises me my next book, written by a hitchhiker.

Apparently a typical Polish drink is cherry vodka... wich is offered to me, so I'm not going to say no.

Served chilled, it's not bad, even if you do not feel so much the taste of cherry in the end.

Then comes the next bartender and she leaves , on a bit of cherry vodka ...She accessorily invited me to a concert of her group on next Saturday but it will not be possible as I leave tomorrow :'(  I looked for a place to listen to jazz and just when I leave, I find one ...

I find myself with the bartender and one of his friends and continues to talk with them.In the end, I went to drink a beer and go back not too late, finally I drank 4 beers and 3 shots of vodka ... Polish hospitality ! Finally, I'm still back not too late! Tomorrow, departure to Krakow. We'll see!

Trajet de Varsovie jusqu'en Slovaquie / Journey from Warsaw to Slovakia

Jour 1.

 

Bon, je pars de l'hôtel, y'en a marre de Varsovie ! :)

Le planning finalement est d'aller à Cracovie une journée et faire une lessive (le principal problème quand on voyage), visiter un peu la ville, tant qu'à faire, puis aller au camp de concentration de Auschwitz, puis aller vers le sud et traverser, à pieds, la chaîne de montagnes nommée Tatry (marre des villes et des routes, besoin de nature !) pour me retrouver ensuite en Slovaquie et aller vers Bratislava où je pourrai remettre les compteurs à zéro.

 

Je prends le tram pour sortir de la ville, pas de soucis, puis marche, marche, marche, en direction de Cracovie. Je trouve un arrêt de bus qui ne semble pas trop mal et fais du Stop pendant une bonne heure sans succès...

Un type débarque et se pose juste devant moi avec un panneau pour faire du Stop. Il ne parle pas Anglais et je n'ai pas envie de chercher les ennuis.

Je pars, de toute façon l'endroit était naze. Je marche, marche, marche, et, après trois arrêts de bus, le 4ème semble être un bon endroit, juste après un gros croisement avec des feux (le croisement permet de n'avoir que des voitures allant dans la bonne direction, très utile !).

Et au bout d'une bonne heure, une voiture s'arrête et le bonhomme me propose de m'avancer un peu en direction de Cracovie. Seul soucis, il ne parle pas Anglais du tout... je tente de communiquer avec les mains, mais ça ne marche pas génial.

Il me dépose donc dans la bonne direction mais, avant ça, il a demandé gentiment à quelqu'un qui a une radio CB (les radios installées dans pas mal de voitures permettant à tout le monde de communiquer) de lancer un message pour dire qu'il y a un autostoppeur qui attend à l'endroit où il me dépose. Sympa !

 

Je me mets donc à faire du Stop, malgré la nuit qui est tombée (il est 16h30...)... et trois quart d'heure plus tard, une voiture s'arrête et le chauffeur me propose (en parlant avec des mots clés) de m'amener à Cracovie. Apparemment, il avait entendu le message sur la CB, cool, ça marche !

On se met donc en route mais la communication n'est pas facile du tout malgré les quelques mots d'Anglais qu'il parle. D'autant plus que je tombe de fatigue. Finalement, il me dit de dormir si je veux et qu'il me réveillera à Cracovie. Je me réveille un peu avant et il me dépose proche du centre ville. Je suis pas mal reposé l'air de rien !

Je trouve mon hôtel, m'installe, rencontre une Française dans mon dortoir, parle un peu et vais faire une lessive avant de revenir manger et me coucher.

D'ailleurs, en parlant de lessive... j'ai découvert que mon écharpe était en Laine... => acheter une écharpe.

Day 1.


Well, I leave the hotel I'm tired of Warsaw! :)

The schedule is finally going to Krakow a day and do laundry (the main problem when traveling), visit a bit the town, given that I'm there, then go to the concentration camp of Auschwitz, then go south and cross on hicking, the mountain named Tatry (tired of cities and roads, need nature!) to find me then going to Bratislava and Slovakia where I will be able to reset the counters to zero.
I take the tram out of town, no worries, then walk, walk, walk in the direction of Krakow. I found a bus stop that does not seem too bad and do some hitchhicking for an hour without success ...

A guy arrives and stays in front of me with a sign to hitchhicke . He does not speak English and I did not want to have trouble.I leave, anyway the place was bad. I walk, walk, walk, and after three bus stops, the fourth seems to be a good place right after a big crossing with traffic lights (crossing permit to have only cars going in the right direction, very useful !).

And after an hour, a car stops and the guy propose me to bring me a bit forward towards Krakow. The only problem, he does not speak English at all ... I try to communicate with hands, but it does not work great.So he dropped me off in the right direction, but before that, he asked kindly to someone who has a CB radio (radios installed in quite a lot of cars allowing everyone to communicate) to send a message to say that it is a hitchhiker waiting where he dropped me off. Nice!

I therefore start again to hitchhicke , despite the night has fallen (it is 16:30 ...) ... and three quarters of an hour later, a car stops and the driver offered me (speaking with keywords) to take me to Krakow. Apparently, he had heard the message on the CB, cool, it works!We therefore go on the way, but communication is not easy at all, despite the few words of English he speaks. Especially as I get tired. Finally, he told me to sleep if I want to sleep and he will wake me up in Krakow. I woke up a bit before and he drops me off near the city center. I am quite rested in the end !

I found my hotel, get settled, meet a French girl in my dorm, talk a bit and go do laundry and eat before returning to bed.

Moreover, speaking of laundry ... I discovered that my scarf was made of Wool ... => Buy a scarf.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 2.

 

Bon, aujourd'hui, je visite un peu la ville. Réveil assez tard, mais pas trop tard, j'ai pu profiter du "petit déjeuner" qui n'est, en fait, que des tartines, de la confiture, du lait (je ne bois pas de lait...) et du thé/café... rien de bien particulier quoi.

Bon, visite de la ville. 

J'ai donc fait un tour à la citadelle, j'ai essayé d'entrer mais me suis fait recaler car je n'ai pas de ticket pour la journée gratuite... MAIS ! La personne parlait Anglais et j'ai donc demandé pourquoi il faut un ticket pour les jours où c'est gratuit... c'est parce qu'il y a un nombre d'entrées maximales dans la journée. Pourquoi pas, mais qu'est ce qu'ils font entre 13h et la fin de la journée alors ? (il était 13h).

  J'ai fait un petit tour dans une petite catacombe, voir un petit cercueil en cuivre d'un grand bonhomme, Jozef Pilzudski. Il était leader de l'État Polonais, puis commandant en chef des armées, puis premier maréchal Polonais, puis deux fois premier ministre. Accessoirement, il a gagné de grandes batailles... entre 1867 et 1935. Je continue mon petit tour et traverse la vieille ville. Près de l'église que vous voyez sur les photos, avec toutes les statues, une dame chantait a capela, ça allait très bien avec l'environnement. Je lui ai donné toute ma ferraille. Je suis ensuite sorti de la vieille ville par la porte Nord qui est la porte Saint Florian (héhéhé) pour faire le tour de la vieille ville par les "jardins" qui sont tout autour et me retrouver au pied de la citadelle où il y a un dragon, très moche, mais qui crache des flammes de temps à autres, avant de retourner à l'hôtel.

En fin de compte, la ville est vraiment petite, j'ai vite fait le tour. Je ressors pour aller cherche une écharpe, car je rappelle qu'hier soir, j'ai transformé mon écharpe en écharpe pour enfant.

Retour hôtel, manger et aller voir le quartier juif par la suite.

Pendant que je me faisais à manger en écrivant ici (je travaille en temps masqué pendant que l'eau prend son temps pour bouillir. Je prends mon temps pour écrire... 5 ans d'études pour ça...) la Française de mon dortoir arrive. Elle revient d'Auschwitz (je crois que ça s'écrit comme ça, j'ai pas triché ce coup ci !) où elle a passé l'après-midi et qui sera ma destination de demain. On parle un peu et elle me propose de se retrouver plus tard pour sortir. J'accepte et, pendant quelle va manger, je vais faire un tour dans le quartier juif...

Ok, quartier juif... aucun intérêt, c'est juste un endroit normal sauf qu'il y a des synagogues (qui ne sont pas des bâtiments spécialement jolis vus de l'extérieur) et quelques restos juifs... bon...sur le chemin du retour, j'ai croisé une sorte de grosse église (peut-être une basilique ou une cathédrale, je ne sais toujours pas faire la différence, une église est une église...) avec des statues, surement de papes ou gens importants comme ça, éclairées. C'était plutôt joli mais y'avait rien d'indiqué dessus, donc je ne sais pas qui sont ces bonhommes... 

ensuite, retour à l'hôtel et écrire ici.

Day 2. 

 

Well, today, I visit a bit the town. Wake up late, but not too late, I could enjoy the "breakfast" which is, in fact, toast, jam, milk (I do not drink milk ...) and tea / coffee ... Nothing really special.So, visit of the city.So I made a trip to the citadel, I tried to enter but was not allowed because I have no ticket for the free day ... BUT! The person spoke English, so I asked why you need a ticket for the days when it's free ... This is because there is a maximum number of entries in the day. Why not, but what they do between 13h and the end of the day then? (it was 13h).

I did a small tour in a small catacomb see a small copper coffin of a great man, Jozef Pilzudski. He was leader of the Polish state and commander in chief and the first Polish Marshal and twice Prime Minister. And he won great battles ... between 1867 and 1935.

I continued my short tour through the old town and cross the old town. Near the church you see in the pictures, with all the statues, a lady sang a capella, it fitted very well with the environment. I gave her all my small coins. I then left the Old City through the north gate which is the gate of St. Florian (hehehe) to go around the old town by the "gardens" that are all around and find myself at the bottom of the citadel where there is a dragon, very ugly, but that spits flames from time to time, before returning to the hotel.In the end, the town is really small, I quickly did the trick. I get out to go looking for a scarf, because I remember that last night, I turned my scarf into a scarf for children.

Back to hotel, eat and go to the Jewish quarter thereafter.

While I was cooking and writing here (I work in masked time while the water takes time to boil, I take my time to write ... 5 years of study for that ...) the French girl of my dorm arrives. She just came back from Auschwitz (I think it's written like that, I have not cheated on this one!) Where she spent the afternoon and that will be my destination tomorrow. We talk a bit and she offers me to meet out later. I agree, and while she is going to eat, I'll take a ride in the Jewish Quarter ...

Ok, Jewish Quarter ... no interest, it's just a normal place but there are synagogues (which are not especially beautiful buildings from the outside) and some Jews restaurants... ok ... on the way back, I saw a kind of big church (perhaps a basilica or cathedral, I still do not know the difference, a church is a church ...) with statues, probably popes or important people like that, all litted. It was quite nice but nothing was indicated above, so I do not know who are these guys ...

Then back to the hotel and write here.

Je suis donc resté un peu à l'hôtel, attendant la Française rencontrée précédemment. Je croise quelques Français, fais une partie de billard avec eux, puis vais parler avec la serveuse du bar de l'hôtel. Finalement, la dite Française n'est pas venue... je suis donc sorti pour aller dans un bar où il y a un meeting de personnes parlant Anglais et où j'ai été invité à venir par un Français, prof de Français, rencontre le matin au petit-déjeuner. 

J'arrive au bar où tout le monde est assis et aucune chaise n'est libre. D'ailleurs le Français en question n'est pas là... Je parle un peu avec un autre Français, François, sympa, mais l'ambiance ne m'íncite pas à rester là... Je repars donc en direction de l'auberge, la mort dans l'âme, avec un profond sentiment d'abandon (ok, j'exagère peut-être un peu) et croise le prof de Français sur la route, avec sa copine. J'apprends qu'il s'appelle François et ils sont en train d'aller au bar d'où je viens. On y retourne donc et, ce coup-ci, j'y reste. Une amie de François nous rejoint, Polonaise, elle parle Français. On passe donc un bout de temps à parler Français... dans un meeting Anglais... On a pu s'assoir en étant assez vifs pour se précipiter sur des chaises libérées par des gens qui partaient et, au bout d'un moment, je décide de ne plus parler Français. Donc je parle avec les deux Polonaises juste à côté de nous qui, elles, parlaient en Polonais.

Petite soirée sympathique, je ne rentre pas trop tard car la journée du lendemain sera sûrement très longue.

So I stayed a bit at the hotel, waiting for the French girl encountered previously. I meet some French, make a game of pool with them, then go talk to the waitress in the hotel bar. Finally, the so-called French girl did not came ...

I go out to a bar where there is a meeting of people who speak English and where I was invited by a French guy, French teacher, met in the morning at breakfast.I arrive at the bar where everyone is sitting and no chair is free. Moreover, the French teacher is not there ... I speak a little with another French, François, friendly, but the atmosphere don't make me want to stay there ...

So I go back towards the inn, sick at heart, with a deep sense of abandonment (ok, I maybe exaggerate a little) and crosses the French teacher on the road with his girlfriend. I learned that he is named François and they're going to the bar where I come from. So we go back, and this time, I stay. A friend of François joined us, Polish, she speaks French. We spend a long time so to speak French ... in a English meeting ... We were able to sit by being quite keen to rush on chairs vacated by people who were leaving, and after a while, I decided not to speak French anymore. So I spoke with the two Polish girls next to us, who were speaking in Polish.Small nice evening, I do not go back too late because the next day will surely be very long.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 3

 

  Bon, je me suis réveille plus tôt que prévu, des enfoirés se croient seuls dans le dortoir...

  Je reste un peu au lit et me lève pour aller prendre une douche... petit soucis, la veille j'avais oublié de prendre ma serviette pour la lessive, donc je l'ai lavée à la main par la suite et mise à sécher sur le chauffage qui est toujours froid... donc, naturellement la serviette était encore mouillée le matin... pratique. Par le hasard des choses, ma serviette se retrouve dans un sèche-linge de l'auberge pendant que je prends mon "petit déjeuner". J'y croise François, parle un peu et me renseigne sur les trains pour Auschwitz (j'aime pas trop l'idée d'aller dans un camp de concentration en train...) et il se trouve qu'il n'y a plus de lignes directes pour Auschwitz... donc je vais pour prendre le bus.

Je vais vers la station principale de bus, galère à la trouver, me renseigne pour savoir quel bus prendre, vais dans le bus, demande confirmation au chauffeur... Je vais REdemander le bus à quelqu'un d'autre et entre finalement dans le bon bus. Je vais par la suite à Auschwitz et visite l'endroit.

C'est triste, plein d'immeubles où les gens étaient enfermés, chacun est maintenant un petit musée sur différentes choses, sur les différents peuples enfermés, les conditions de vie, la résistance, les traitements infligés par les nazis etc.

Intéressant comme endroit, mais pas très, très joyeux.

Je sors par la suite et me mets en route vers Zakopane, la ville à partir de laquelle je compte partir, à pieds, pour traverser les montagnes au Sud de la Pologne et arriver en Slovaquie.

Donc, comme d'hab, je marche, beaucoup ce coup ci, personne ne s'arrête pendant mes 3h de marche, jusqu'à ce que, finalement, une voiture s'arrête. Cool, j'en avais marre de marcher !

Le conducteur est plutôt jeune et parle très peu Anglais mais on a quand même réussi à parler un peu. Étudiant en maths, il rentre pour l'anniversaire de sa mère dans une ville à 25 km de Zakopane, Le trajet est assez long, ils ont pas d'autoroutes. On passe plein de petits villages, dont celui d'où le pape Jean Paul II était originaire. D'ailleurs, il semblait très religieux, ça fait bizarre de le voir faire un signe de croix en passant devant une église... Et quand je suis parti, il me dit "God bless you"... C'est gentil, même si je ne suis pas croyant et, en tous les cas, une bénédiction ne peut pas faire de mal (ou alors je n'ai pas bien saisi le principe de la bénédiction).

Sur ce, je marche un peu plus loin et tente le Stop sur une bretelle d'entrée, mais l'endroit semble un peu merdique, donc je marche le long de la route jusqu'à une station service. Il n'y avait personne, donc je mange et vais me coucher sous ma tente.

Day 3.

 

Well, I wake up earlier than expected, bastards think they are alone in the dorm ...I stay a bit in bed and get up to take a shower ... little trouble, the day before, I forgot to take my towel to the laundry, so I hand washed it and then putted it to dry on the heater which is always cold ... So naturally the towel was still wet in the morning ... practice. By random things, my towel finish in a dryer of the hostel while I take my "breakfast". I crossed François, I speak a bit and take information on trains to Auschwitz (I do not like the idea of ​​going to a concentration camp by train ...) and it is there no more direct lines to Auschwitz ... so I'm going to take the bus.

I go to the main bus station, have problems to find it, ask for me to know which bus to take, go to the bus, asks the driver for confirmation ... I go to ask AGAIN the bus to someone else and finally enters the right bus. I thereafter go to Auschwitz and visit the place.It's sad, full of buildings where people were imprisoned, each is now a small museum about different things, different community imprisoned, living conditions, the resistance, the treatment by the Nazis etc...

Interesting place, but not very, very happy.

I go out later and go on the road to Zakopane, the city from which I intend to go on foot, through the mountains in southern Poland and arrive in Slovakia.

So, as usual, I walk, a lot this time , nobody stops during my 3 hour walk, until, finally, a car stops. Cool, I was tired of walking!The driver is rather young and speaks very little English, but we still managed to talk a bit. Math student, he returns home for the anniversary of his mother in a town 25 km from Zakopane, The journey is long, they have no highways. We pass a lot of small villages,  and the ine where Pope John Paul II was born. Moreover, he seemed very religious, it's weird to see him do a sign of cross, passing a church ... And when I left, he said "God bless you" ... It is nice, though I am not a believer, and in all cases, a blessing can not hurt (or so I do not understand the principle of blessing).

With that, I walk a bit further and try to hitchhicke ona ramp, but the place seems a bit crappy, so I walk along the road to a service station. There was nobody there, so I eat and go to sleep in my tent.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 4

 

  Allez, c'est partit vers Zakopane. Je fais du Stop à la station service où je suis, il y a pas mal de monde, ça devrait aller. Au bout d'une petite demi-heure, une voiture s'arrête avec un homme à l'avant et sa femme à l'arrière avec un bébé et un petit enfant. Ils parlent Anglais et m'emmènent un peu plus loin, à 10 km de Zakopane. Je fais un peu de Stop à l'arrêt de bus où ils m'ont laissé et décide de marcher en faisant du Stop. J'ai marché peut-être 50 m et une voiture s'arrête avec un couple + un chien dans la voiture. Ils s'appellent Matt et Patt, sont sympas et m'amènent à Zakopane.

  Je me mets ensuite en route pour la montagne. Je marche dans la bonne direction (c'est mieux parfois...). Je demande un peu mon chemin à un guide de montagne quand j'arrive au pied de la montagne et on me signale que :

- Il est interdit de faire de la randonnée de nuit (il restait 2h de jour)

- Il est strictement interdit de camper dans la montagne

- Les chemins de randonnée Slovaques sont tous fermés...

Super ! Il me dit que je peux aller passer la nuit au chalet qui est à 30 min de marche de là plutôt que d'aller vers là où je pensais aller au début. J'y vais donc, ce qui n'est pas facile du tout avec 25 kg sur le dos quand le chemin monte beaucoup et est fait de grosses pierres aux formes incertaines. J'arrive donc au chalet et apprends que les chambres sont toutes fermées car ils font des rénovations... et c'est pareil dans le suivant.

Note personnelle : suivre mes idées à moi !!

Je redescends donc le chemin merdique et me mets en route vers un autre chalet, vers là où je pensais aller au début. D'après les panneaux, il y a 2h30 de marche. Je sens que ça va être la galère.

Je me mets donc en route et monte, monte, fais une pause, puis monte, monte, monte encore.

Je remarque une chose plaisante, la majorité des randonneurs parlent Anglais et tout le monde dit "hello" et est sympa... durant le jour. De nuit, par contre, ils ont l'air d'avoir peur. Personne ne dit plus "hello" (sauf quelques rares exceptions). À croire que les gens ont peur, de nuit. Ils ont aussi tous des lampes frontales mais c'est inutile, la lune est presque pleine et les pierres qui pavent le sol sont blanc/gris, on y voit très bien ! Enfin, bon, je monte encore et toujours, fais des pauses de plus en plus fréquentes, ce sac est lourd !

Je finis donc par arriver en haut de la montagne, yehaaaa ! et découvre la Pologne de nuit et de haut. C'est joli mais je ne suis pas encore arrivé ! Je reprends donc la route qui monte encore un peu avant de descendre. 

La descente est aussi dure, mais moins que la montée. D'autres muscles travaillent. Par contre il fait froid !

Je finis par arriver au chalet. À ce moment où on a froid, mal aux jambes, les épaules en compote par le sac, on est fatigué et on entre dans un chalet où on sait qu'on peut trouver un chauffage, des trucs chauds à boire et à manger et un lit, c'est le paradis.

Rien que pour ces quelques secondes où on arrive, ça valait largement le coup de monter là.

Je bois donc un Borsch qui se trouve être juste une soupe de betterave... Je n'apprécie pas du tout les betteraves mais, à ce moment là, c'était vraiment bon ! Et je mange ce qu'ils ont de plus gros à servir après avoir posé mon sac dans le dortoir (à 8 euro la nuit, je ne me prive pas).

Ensuite, douche, lire, dormir... /enfin, presque, y avait trois abrutis dans le dortoir qui se croyaient seuls et papotaient tranquillement en faisant du bruit comme si personne n'était en train de dormir. Je leurs demande de parler moins fort, gentiment (même si j'avais une furieuse envie de briser des crânes) et tente de dormir. Finalement j'ai beaucoup de mal à trouver le sommeil. La nuit n'était pas top...

Day 4


So, let's go to Zakopane. I hitchhicke in the service station where I am, there are a lot of people, it should be fine. After half an hour, a car stops with a man at the front and at the rear his wife with a baby and a small child. They speak English and take me a bit further, 10 km from Zakopane. I do a bit of hitchhicking at the bus stop where they left me and decided to walk doing hitchhicking at the same time. I walked maybe 50 meters and a car stops with a couple + dog in the car. They are Matt and Patt and are friendly and  bring me to Zakopane.

I then go on the road to the mountain. I walk in the right direction (it is sometimes better ...). I ask a bit my way to a mountain guide when I arrive at the foot of the mountain and he tells me that:

- It is forbidden to hike at night (there was 2 hours of day remaining)

- It is strictly forbidden to camp in the mountains

- Slovaks hiking trails are closed ...

Super! He told me that I can spend the night at the shelter, which is 30 minutes walk away rather than going where I thought to go at first. I therefore go there, which is not easy at all with 25 kg on the back when the path climbs much and is made of large stones which uncertain forms. I arrived at the shelter and learn that all rooms are closed because they do renovations ... and it is the same in the next one.Personal note: follow my own ideas!

So I went down the bad road and go on the road to another cottage, where I thought to go at the beginning. According to the signs, there is 2h30 walk. I feel it will be hard.I therefore go on the road and rises and rises, take a break, then rises, rises, rises again.I noticed something pleasant, most hikers speak English and everyone says "hello" and is nice ... during the day. By night , they seem to be afraid. Nobody says "hello" anymore (with few exceptions).

Seems that people are afraid at night. They also all had headlamps but it is useless, the moon is almost full and the stones that pave the ground are white / gray, we see very well! Finally, so, I rise again and again, do breaks more frequently, this bag is heavy!

I finish by reaching the top of the mountain, yehaaaa! and discovers Poland at night and from above. It's nice but I'm still not arrived! So I take the road up a bit before going down.

The descent is hard too, but less than the ascent. Other muscles work. But it's cold!

I finally arrive at the cottage. At that moment when you are cold, legs hurt, shoulders like compote by the bag, you're tired and you enter into a shelter where you know you can find a heating, hot stuff to drink and eat and a bed, this is paradise.

Just for those few seconds when you arrive, it was well worth the climb there.I drink therefore a Borsch which is just a beet soup ... I do not like beets at all, but at that time it was really good! And I eat the bigger meal that they serve after putting my bag in the dorm (8 euro per night, I do not deny).

Then, shower, read, sleep ... / well, almost, there are three idiots in the dorm who thought they were alone and chatted normally and making noise as if nobody was sleeping. I asked them to speak less strong, nicely (even though I had a burning desire to break skulls) and tries to sleep. Finally I find it very difficult to sleep. The night was not really good ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5

 

NON MAIS JE RÊVE ??? Ils sont cons ces cons !! Les mêmes trois abrutis remettent ça, mais le matin, vers 7 h du matt... Et ça papote et ça papote et j'ai envie d'avoir une grenade sur moi...

Bon, bref, ils partent et je parviens à profiter des quelques heures suivantes avant de me réveiller et me mettre en route, après un gros petit déjeuner, pour traverser les montagnes et finir en Slovaquie.

En route ! Je marche donc, le chemin est plus sympa que celui de la veille, ça monte moins et j'arrive au premier lac, joli endroit !

Ensuite, je m'attaque aux choses sérieuses, je monte vers le sommet sur un chemin ressemblant plutot a un gros eboulis de roches. C'est dur, je fais beaucoup de pauses. Je croise un corbeau, deux ou trois chèvres et deux homo sapiens qui me disent que passer par là n'est pas possible sans crampons et pics à glace car le haut est couvert de glace et neige.

Je me rappelle de la dernière fois qu'on m'a conseillé quelque chose et vais donc jeter un oeil par moi-même. 45min plus tard, j'arrive à un endroit où le chemin est couvert non de glace ET neige, mais de neige verglacée, ce qui n'est pas franchissable pour moi avec mon équipement. Je retourne donc vers le chalet pour passer la nuit et prendre un autre chemin le lendemain.

  N'empêche que, avec tous ces problèmes et échecs en Pologne, ça me fait penser à une chanson écrite par "Pen of Chaos" et s'intitulant "À l'aventure compagnons !" téléchargeable gratuitement  --> ici <--  et dont je vous donne les paroles juste après.

Day 5

 
AM I DREAMING??? They are dumb these dumbasses! The same three idiots start again, but in the morning around 7 am ... And it gossiped and gossiped it and I want to have a grenade on me ...

Well, all right, they leave and I am able to enjoy the next few hours sleeping before I wake up and go on the road after a big breakfast, to go through the mountains and end in Slovakia.

Let's go! So I walk, the way is nicer than the day before it rises less and I arrived at the first lake, nice place!Then I attack the serious stuff, I go to the top on a way rather like a large rockfall. It's hard, I do a lot of breaks. I met a raven, two or three goats and two homo sapiens who tell me that going through this is not possible without crampons and ice picks because the top is covered with ice and snow.

I remember the last time I was advised something and'll take a look by myself. 45min later, I arrived at a place where the path is not covered of ice AND snow, but icy snow, which is not passable for me with my equipment. So I go back to the shelter to spend the night and take another route the next day.

Nevertheless, with all these problems and failures in Poland, it makes me think of a song written by "Pen of Chaos" and called  "À l'aventure companions!" free download  --> here <--  and I give you the lyrics just after.

 

J’étais dans mon village à réparer des chaises en bois
Mais l’aventure m’appelait, l’ennui était en moi
J’avais ouï d’une tour, siégeant un peu plus loin
J’ai attrapé mon canasson, mes bottes et mon gourdin

À l’aventure compagnon, je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester chez moi, la suite vous le dira

Je suis arrivé au lieu dit, trempé par un orage
Ma monture s’est enfuit, mais j’ai gardé mon courage
Contournant l’édifice dont la porte était fermée
J’ai glissé dans la boue, et puis les chiens sont arrivés

À l’aventure compagnon, je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester au lit, ce donjon il est pourri

Ils ont bouffé ma cape, mes sandwichs et mon boudin
J’ai dû abandonner mon sac et fuir comme un vilain
Poursuivi par les bêtes, je suis tombé dans un trou
C’était l’entrée secrète qui passait par les égouts

À l’aventure compagnon, je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester au lit, ce donjon il est pourri

J’ai rampé dans la fange, les vermines et les sangsues
J’ai atterri dans un cachot où vivaient trois bossus
Ils m’ont piqué ma veste, mes bottes et mon gourdin
Et ils m’ont balancé dehors à grands coups de pied dans le train

À l’aventure compagnon, je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester au lit, ce donjon il est pourri

J’ai traîné dans les corridors sans armes et déprimé
Égaré dans la tour je suis revenu à l’entrée
Des orques m’ont vu passer, courant vers la sortie
Ils se demandent encore qui était cet abruti

À l’aventure compagnon, je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester au lit, ce donjon il est pourri

L’histoire était finie et j’ai voulu rentrer chez moi
En courant sous la pluie, boitant comme un vieux rat
Cherchant pour une auberge, une paillasse et un cruchon
Je me suis dit l’aventure c’est pas fait pour les couillons.

À l’aventure nom d’un chien, je n’irai plus faire le malin
J’aurais mieux fait de rester chez moi à faire des chaises en bois

I was in my village repairing wooden chairs

But the adventure called me, boredom was in me

I had heard of a tower, sitting a little further

I grabbed my horse, my boots and my club


To the adventure companion, I went towards the horizon

I would have done better to stay at home, the rest will tell it to you


I arrived at the said place, tempered by a storm

My horse ran away, but I kept my courage

Bypassing the building whose door was closed

I slipped in the mud, and then the dogs arrived

 

To the adventure companion, I went towards the horizon

I would have done better to stay in bed, this donjon sucks

 

They ate my cape, my sandwiches and my pudding

I had to drop my bag and run like a villain

Pursued by beasts, I fell into a hole

This was the secret entrance passing through the sewers

 

I crawled in the mud, vermin and leeches

I landed in a dungeon where there were three humpbacked

They've stolen my jacket, my boots and my club

And they threw me out with great kicks on the bottom

 

To the adventure companion, I went towards the horizon

I would have done better to stay in bed, this donjon sucks


I wandered in the halls without weapons and depressed

Lost in the tower I returned to the entrance

The Orcs saw me pass, running toward the exit

They are still wondering who this idiot

 

To the adventure companion, I went towards the horizon

I would have done better to stay in bed, this donjon sucks


The story was finished and I wanted to go back home

Running under the rain, limping like an old rat

Looking for a hostel, a bench and a jug

I thought the adventure is not for the assholes.


To the adventure damn it, I will not go to show off again

I would have done better to stay at home making wooden chairs


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 6.

 

Si je résume ce qui n'a pas été avant la Pologne, il y a eu le coup de la panne de voiture sur l'autoroute, ma serviette oubliée à Stockholm et une chaussette qui a craquée.

En Pologne, par contre, je me suis fait voler deux tablettes de chocolat, de la monnaie et une pièce du festival Folklorum que je comptais garder. On m'a aussi volé de la sauce tomate, des saucisses, du fromage, j'ai perdu 10 jours à attendre un couillon qui est parti sans moi, j'ai une chaussette qui a craquée et je ne peux pas suivre le chemin que je pensais prendre jusqu'en Slovaquie... ça commence à faire !

Bon, sur ce, je passe une bonne nuit seul dans le dortoir et me mets en route le lendemain pour suivre l'autre chemin, direction la Slovaquie.

Le chemin monte pas mal au début mais, après, c'est plutôt plat. Bien sûr, des montées et descentes avec des grosses pierres partout. C'est une jolie balade, je ne croise personne, juste moi, les ruisseaux et la forêt.

À un moment, je rejoins une clairière et je suis ce qui semble être le bon chemin en direction d'une croix avec un bonhomme bien connu accroché dessus. Je suis le chemin et vois que les marques sont rouges alors que je suivais un chemin en vert... Demi-tour et explorer la clairière pour retrouver le bon chemin.

Apparemment, le chemin vert continuait derrière un gros arbre et un autre chemin allait à gauche, avant l'arbre...

Je traverse la clairière et rejoins le dit chemin après avoir croisé cinq grosses biches (je ne sais pas exactement quel animal c'était, ça ressemblait à des biches mais en plus massif et de couleur gris foncé...)

Je continue donc ma route et monte jusqu'à un point de vue (c'était pas facile).

C'était sympa, il y avait des petits oiseaux dans les arbres, j'ai sifflé un air (Supertramp) et ils sont tous venus immédiatement sur l'arbre juste en face de moi et se sont mis à piailler.

Par la suite, je redescends par des escaliers en bois. ÇA, c'était abominable. Une fois la descente finie, je me retrouve dans une sorte de petit hameau avec des chalets tous fermés. Je fais une pause et mange un peu.

Le temps que je me fasse à manger, la nuit est tombée.

Je finirai donc mon chemin dans le noir, juste éclairé par la pleine lune... et ma lampe de poche.

C'était sympa, même si ça continuait à descendre avec le même genre de marches. La forêt était complètement silencieuse, aucun bruit.

Par la suite, je sors de la forêt et trouve une route que je suis et, après quelques minutes de marche, VICTOIRE ! Un panneau signalant l'entrée en Slovaquie.

Je continue un peu de marcher puis vais planter ma tente pour une première nuit en Slovaquie.

 

Day 6.


If I summarize what has not been all right before Poland, there was the moment when the car broke down on the highway, my towel forgotten in Stockholm and a sock that has cracked.But, In Poland, have been stolen two chocolate bars, coins and a coin of the festival Folklorum that I intended to keep. I was also stolen tomato sauce, sausage, cheese, I lost 10 days to wait an idiot who left without me, I have a sock that has cracked and I can not follow the path I thought take to Slovakia ... it starts to be a lot !

Well, on that, I spend a good night alone in the dorm and went on the road the next day to follow another path towards Slovakia.

The trail climbs quite a lot at first, but then it's rather flat. Of course, ascents and descents with boulders everywhere. It is a nice walk, I didn't met anyone, just me, streams and forests.At a moment, I joined a clearing and I followed what seems to be the right path towards a cross with a well known man hung on. I follow the way and see that the marks are red while I was on a path in green ... Turn around and explore the clearing to find the right path.

Apparently, the green path went behind a large tree and another path was going left before the tree ... I crossed the clearing and join the said road after crossing five large deer (I do not know exactly what animal it was, it looked like deer but more massive and dark gray ...)

So I continue my path and rises to a point of view (it was not easy).It was nice, there were birds in the trees, I whistled a tune (Supertramp) and they all came immediately on the tree right in front of me and began to chirp.

Thereafter, I went down by wooden stairs. THAT was horrible. Once finished the descent, I find myself in a sort of little village with closed cottages . I take a break and eat a bit.By the time I do to eat, night has fallen.So I finish my way in the dark, just lit by the full moon ... and my flashlight.It was nice, even though it continued to descend with the same kind of steps. The forest was completely silent, no noise.

Thereafter, I left the forest and find a way that I follow, and after a few minutes of walking, VICTORY! A sign indicating the entry into Slovakia.

I continue to walk a bit and then go to set my tent for the first night in Slovakia.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Si nous avons le courage de les poursuivre, tous les rêves deviennent réalité.

Walt Disney

 

 

If we have the courrage to continue, all our dreams become reality.

Walt Disney

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com