Arrivé à Vilnius le 23 octobre.

Arrived to Vilnius on the 23 of October.

Lituanie / Lithuania

Jour 1.

 

  Bon bha la routine, je prends place à l'hôtel, prends une douche car, étrangement, je n'ai pas l'eau courante et encore moins une douche dans ma tente (J'envie Harry Potter).

  Après que mes cheveux aient séché, je sors afin de trouver un endroit où manger.

  Par hasard, je passe devant le restaurant étudiant qui m'a été conseillé par mon chauffeur et y vais pour manger un bout et boire une bière... C'était cher et pas assez pour moi... Je pars donc, la mort dans l'âme et un creux dans l'estomac.

  Je me balade de façon aléatoire et passe devant un petit bar à un coin de rue dans une des ruelles de la ville. J'entre et trouve un endroit sympa. Je parle avec le serveur, il est sympa, à la question "Tu portes des lentilles pour avoir un oeil d'une couleur et l'autre d'une autre ?", il me répond "Non, c'est photoshop". Je finis par passer la soirée là-bas, à parler de temps en temps avec le serveur ou à lire tranquillement.

Day 1.

So, bha routine, I take my place at the hotel, take a shower because, strangely, I do not have tap water and even less a shower in my tent (I envy Harry Potter).

After my hair dried, I go to find a place to eat.

By chance, I pass in front of the student-restaurant recommended to me by my driver and go there to eat a bit and drink a beer ... It was expensive and not enough for me ... I therefore go away, death in the soul and a hollow in the stomach.

I walk randomly and pass by a small bar at a corner in one of the small streets of the city. I go in and find a nice place. I talk to the server, he is nice, to the question "Are you wearing contact lenses to have one eye of a color and the other one other?", he replied "No, it's photoshop.". I ended up spending the evening there, talking occasionally with the server or reading quietly.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Audrius (mardi, 06 novembre 2012 10:33)

    Pourquoi seulment une photo? :) I'm waiting. I give 1 euro for faster writing :PPP

  • #2

    u=198274 (mercredi, 24 avril 2013 18:18)

    This article was in fact exactly what I had been in search of!

  • #3

    u=2159 (mardi, 30 avril 2013 02:13)

    This is a great post! Thank you for sharing!

Jour 2.

 

  Bon bha, comme d'hab quoi ! Je marche de facon aléatoire dans la ville. C'est tout petit, c'est rigolo de penser que c'est une capitale ^.^ Les photos de la galerie d'images vous montreront où je suis passé.

  En fin d'aprèm, je cherche un bar jazz, je demande à la réceptioniste qui me donne 4 adresses...

  Le 1er est introuvable, le 2ème est fermé, le 3ème est totalement vide et dans la rue touristique (pas motivant) et le dernier loin, la flemme !

  Je retourne donc dans ce petit bar où j'étais allé qui se trouve être sympa et retrouve le serveur, mais de l'autre côté du bar (côté consommateurs). Je parle avec lui et il me conseille pas mal d'endroits où aller. Je reste au bar pour finir ma bière et vais dans un bar à bières à l'autre bout de la ville.

  J'y rencontre une bande d'étudiants en médecine, sympa. On passe une soirée tranquille ensemble jusqu'à ce qu'ils partent et moi aussi.

  Je rentre par la suite à l'hôtel.

Day 2.

So, bha , as usual ! I walk randomly in the city. It is small, it is funny to think that this is a capital ^. ^ Pictures of the image gallery will show you where I went.

Late afternnon, I look for a jazz bar, I asked the receptionist who gives me 4 addresses ...

The first is unfoundable, the second is closed, the third is completely empty and in the tourist street (not motivating) and the last too far, lazy!

So I go back in this little bar where I went, which is friendly and the server is still there, but on the other side of the bar (consumer side). I spoke with him and he advised me a lot of places to go. I stay at the bar to finish my beer and go to a beer bar on the other side of the city.

I meet there a bunch of students in medicine, nice. We spend a quiet evening together until they leave and me too.

I return thereafter to the hotel.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 3.

 

  On m'a conseillé d'aller vers le district à l'Est de la ville, Uzupis, qui semble être un endroit "différent" qui se revendique avoir son propre gouvernement et sa propre Constitution... qui est placardée dans beaucoup de langues, dont le Français et l'Anglais (il y a des photos, lisibles, juste après).

  Je suis donc allé dans cette direction, étant donné que l'idée d'avoir un point de vue sur la ville traîne dans la tête, j'escalade le petit escalier de la photo juste après (217 marches de bois) et arrive au niveau des trois croix qui surplombent la ville et qui commémorent l'exécution des 14 Franciscains qui ont été transformés en martyrs par les païens lorsqu'ils sont venus en tant que missionnaires. D'abord en bois puis détruites par les Russes, elles ont été reconstruites en béton, puis re détruites par les soviétiques (décidément...) et reconstruites encore en 1916...

  Bon, bref, je redescends de là après avoir regardé le joli panorama

Day 3.

 

  I was advised to go to the district in the east of the city, Uzupis, which seems to be a "different" place which claims to have its own government and its own constitution ... Which is posted in many languages, including French and English (There are pictures, readable just after).

So I went in this direction, because the idea of ​​having a view of the city is somewhere in my head, I climb the small stairs of the picture just after (217 wooden steps) and arrives at the three cross overlooking the city and commemorating the execution of 14 Franciscans who were turned into martyrs by the pagans when they came as missionaries. First made of wood and destroyed by the Russians, they were rebuilt in concrete, then re destroyed by the Soviets (Definitely. ..) and rebuilt again in 1916 ...

Well, after that, I went down from there after watching the beautiful panorama


  Je suis donc descendu et suis passé près du musée d'art appliqué où je suis entré, étant donné que c'est plutôt le genre de choses qui me plait... Bon, côté art appliqué, je ne m'attendais pas à voir une collection de robes de tous les âges... mais c'était plutôt intéressant, même si j'en porte assez rarement... il y avait aussi tout ce tas d'accessoires dont les filles raffolent et qui ont évolués avec le temps. Dans le hall, il y avait des femmes en robes d'époque qui chantaient une sorte d'opéra avec une caméra qui les filmait.

  Je suis, par la suite, allé dans la suite de l'exposition qui exposait des objets du moyen âge, comme des tapisseries, des chaises, meubles, épées, arbres généalogiques (en Français) armures, bracelets, anneaux etc. retrouvés lors de fouilles archéologiques.

  C'était quand même plus intéressant que les robes, mais il y avait partout des femmes qui vérifiaient que je ne prenais pas de photos. J'en ai quand même pris une, la dernière de la galerie d'images.

  Si quelqu'un est capable de m'expliquer pourquoi on n'a pas le droit de prendre de photos dans les endroits intéressants, ça serait sympa de me faire savoir la raison, car c'est sérieusement ch**** gavant...

 

So I went down and passed near the museum of applied art where I entered because this is the kind of stuff I like ... So, for applied art, I do not expect to see a collection of dresses of all ages ... but it was pretty interesting, even if I wear it rarely ... There were also a lots of accessories that girls love it and have evolved over time. In the lobby, there were women in dresses of old times singing a kind of opera with a camera filming them.

I, thereafter, went in the continuation of the exhibition where were exhibited objects from the Middle Ages, such as tapestries, chairs, furniture, swords, family trees (in French) armor, bracelets, rings etc.. found during archaeological excavations.

It was still more interesting than the dresses, but there were everywhere women who verified that I did not take pictures. I even took one wich is the last of the images gallery.

If anyone can explain to me why we do not have the right to take pictures in interesting places, it would be nice to let me know the reason because this is seriously fu**** borring .. .

  Je suis donc ensuite sorti de ce musée et ai continué de me balader. Je suis passé auprès de cette petite tour et la cathédrale derrière. C'est la cathédrale de Saint Stanislas, construction commencée en 1387, détruite et reconstruite à chaque début de siècle. La tour a été construite en 1522 et mesure 57m (je lis juste la petite plaque devant le bâtiment, je ne suis pas devin, pas encore... un jour, bientôt !)

 

  Je continue ensuite mon chemin jusqu'à l'hôtel, achète des légumes sur la route, me fais à manger puis pars essayer de trouver un bar sympa dans une des rues conseillées par le serveur du 1er bar (beaucoup de bars, je sais !).

  Je trouve donc un petit bar qui a l'air sympa, mais vide. Ayant oublié mon livre, je bois une bière et rentre à l'hôtel où je reste un peu pour écrire mon site.

  Quand je retourne au bar un peu plus tard, beaucoup de monde a apparu. Je prends place, bouquine, une table se libère, je m'y installe et continue à lire.

  C'est marrant de voir que les gens n'osent pas venir à une table, ni même demander s'ils peuvent venir lorsqu'on y est, seul. Je promet de ne pas mordre... faudrait peut-être que je mette un panneau ?

  Pendant ce temps, une jolie nana me lance quelques regards et un sourire auquel je réponds, mais elle est cachée au milieu de ses amis, alors que j'ai 4 chaises inutiles devant moi... Bon.

  Un gars arrive et s'assied à la table juste à côté de la mienne. Je décide d'aller vers lui, après tout, on est tous les deux seuls. Sympa, il attend des amis à lui. Je reste là, ils arrivent et je finis par parler avec l'un d'entre eux. Discussion sympa. Il finit par s'en aller tôt et ses potes sont en train de parler en Lituanien... Je vais donc squatter la table juste derrière où se trouve la nana qui me lançait ces fameux regards et où des chaises sont libres.

  Lorsque j'arrive, je suis accueilli par un "Hello !" des deux qui étaient là. Sympa, on passe le reste de la soirée à parler, principalement de leur pays duquel j'apprends pas mal de choses. Ils me conseillent d'aller voir le musée sur le KGB. Au moins, je sais quoi faire le lendemain.

  De plus, Marta, la fille en question, accepte d'être mon guide pour le lendemain. Par la suite, ils s'en vont et je ne tarde pas à en faire de même, la journée a été longue.


So I then went out of the museum and have continued to walk around. I went to this small tower and the cathedral behind. It is the Cathedral of St. Stanislas, construction began in 1387, destroyed and rebuilt at the beginning of each century. The tower was built in 1522 and measures 57m (I just read the small plate in front of the building, I'm not devin, not yet ... one day, soon!)

I then continued my way to the hotel, buys vegetables on the road, prepare something to eat then go to try to find a nice bar in a street recommended by the server of the first bar (lots of bars, I know! ).
I find it a little bar that looks nice, but empty. Having forgotten my book, I drink a beer and return to the hotel where I stay a bit to write my web page.

When I returned to the bar a bit later, many people have appeared. I sit, read a bit, a table becomes available, I go there and continue to read .
It's funny to see that people do not dare to come to a table, or even ask if they can come when there is someone alone.I promise not to bite ... maybe I should show a sign?
Meanwhile, a nice girl throws me a few glances and a smile to which I answer, but she is hidden in the middle of her friends, but I have 4 chairs useless in front of me ... So...

A guy comes sits at the table right next to mine. I decided to go to him, after all, we're both alone. Nice, he waits for his friends. I stay there, they come and I ended up talking with one of them. Nice discussion . He leave early and his friends are talking in Lithuanian ... So I go to squat the table behind where the girl who threw me these looks and famous gazes is and where some chairs are free.

When I arrived, I was greeted by a "Hello!" by the bothe who were there. Nice, we spent the rest of the evening talking, mainly of their country about which I learn a lot of things. They advise me to go to the museum about the KGB. At least I know what to do the next day.
In addition, Marta, the girl in question, agrees to be my guide for the day. Thereafter, they go and I do not take long to do the same, the day was long.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 4.

 

  Bon bha on a dit musée sur le KGB, non ? Donc, j'y vais. Gros bâtiment avec des noms dessus, qui sont apparemment les noms des personnes ayant été exécutées dans le-dit bâtiment. Sympathique...

  J'entre, PAYE pour entrer... Puis visite le musée. Intéressant, mais il est interdit de prendre des photos (donc, toutes les photos que vous voyez dans la galerie d'image ne sont pas des photos du musée sur le KGB... non non, du tout... *sifflote*) Intéressant, ça me donne un autre oeil sur cette fameuse guerre qu'on nous rabâche à longueur de temps en cours d'histoire.

  De même que pour les autres Pays Baltes, les Soviétiques sont d'abord arrivés, ont essayé d'imposer leur communisme, puis les nazis sont arrivés et ont commencé à massacrer les juifs après les avoir parqués, puis les Soviétiques sont revenus et on re-imposé leurs lois avant que la Lituanie parvienne, enfin, à retrouver son indépendance. Tout du long, il y a toujours eu des résistants, actifs (bombes, attentats, etc.) ou passifs (fournitures etc. pour la résistance).

 

  Au sous-sol se tient la Prison du KGB. Vous pouvez voir des petites cellules où environ 20 personnes étaient parquées, ainsi que des salles d'isolement, des douches (où les personnes en charges s'amusaient à ne mettre que de l'eau froide ou que de l'eau chaude), une cour extérieure pas très accueillante ainsi que, dans le dernier sous-sol, une chambre d'exécution.

En somme, un endroit sympathique.

  On y retrouve aussi du mobilier et des affaires ayant appartenu aux dirigeants du KGB avec tout un tas d'informations écrites en Anglais (c'est important de le préciser dans ces pays parfois).

Day 4.

Well bha was told the KGB museum, right? So, I go there. Large building with names above, which are apparently the names of people who were executed in the building, . Nice ...

I enter, PAY to get in ... Then visit the museum. Interesting, but it is forbidden to take pictures (so all the pictures you see in the picture gallery are not pictures of the KGB museum ... no no, not at all ... * Whistle *) Interestingly, it gives me a different perspective on this famous war we alway hear about all the time in the history lessons.

As for the other Baltic countries, the Soviets first arrived, they tried to impose communism, then the Nazis arrived and began to massacre the Jews after they parked them, then the Soviets came back and re -imposed laws before Lithuania achieved finally to regain its independence. Throughout, there have always been resistants, active (bombs, attacks, etc..) or passive (supplies etc.. for resistance).

In the basement stands the KGB prison. You can see small cells where about 20 people were cooped, also isolation rooms, showers (where people in charges puted on only cold water or hot water, just for fun) an outdoor courtyard and not very welcoming, and in the last basement, an execution chamber.

In sum, a friendly place.

We also find furniture and objects who belonged to the KGB leaders with a lot of information written in English (it is important to specify it in these countries sometimes).

  Je ressors de là et j'ai une heure à tuer avant de retrouver Marta. Je vais donc à l'hôtel et lis tranquillement. Je retrouve donc ensuite Marta ainsi qu'une de ses copines, Goda, au bar de la veille. On va visiter la tour du château surplombant la ville ou il fait bien froid étant donné qu'il fait beau et qu'il y a du vent. Nous allons ensuite dans un restaurant où je peux manger deux de ces fameuses Cepelinas qui sont des boulettes de viande enroulées dans une grande quantité de fibres de pommes de terre frites. Une consistance très étrange et gluante (ça colle au couteau), mais c'est bon et clairement lourd, ça rempli facilement l'estomac. Pendant ce temps, les filles boivent un thé et un café.

  Par la suite, on ne savait pas trop où aller, donc je les amène dans le bar ou j'étais allé le premier soir. On y arrive et il se trouve être bondé. On se met dans un petit coin, proche de Sarunas, un gars sympa avec qui on parle jusqu'à ce qu'il parte. Entre-temps, Marta a retrouvé des amis à elle qu'elle salue avant de revenir vers nous. La soirée était sympa mais tout le monde était un peu fatigué.

  Étant donné que les filles habitent en dehors de la ville, elles ont à partir prendre un bus.

 

Je prends donc une autre bière et vais squatter la table des amis de Marta, après tout, pourquoi pas ?

Très sympas, on parle d'un peu tout et, lorsqu'ils s'en vont pour aller finir leur soirée chez l'un de leurs amis, ils m'invitent à venir. J'ai accepté. La soirée était bien sympa aussi, dans un petit appartement, tout le monde était capable de parler Anglais. Quand je décide de partir, l'hôte commence à me parler musique et me montre la collection de CD de son père... Je suis donc resté un peu plus longtemps, mais j'ai fini par partir car, à 2h30 du matin, ça commence à faire tard !

I get out from there and I have an hour to spend before meeting Marta. So I go to the hotel and read quietly. I then meet Marta and one of her friends, Goda, at the bar of the night before. We go to visit the castle tower above the city and it is very cold because it's a nice day and it's windy. We then went in a restaurant where I can eat two of these famous Cepelinas wich are meatballs wrapped in a large amount of fiber of potato fried. A very strange and sticky consistence (it sticks to the knife), but it is good and clearly heavy, it fill easily the stomach. Meanwhile, the girls drink tea and coffee.

Thereafter we did not know where to go, so I bring them in the bar where I went the first night. We arrive there and it happens to be crowded. We put ourselves in a corner, near Sarunas, a nice guy with whom we talk until he left. In the meantime, Marta found some friends before she came back to us. The evening was fun but everyone was a bit tired.

Because girls live outside the city, they have to go to take a bus .

So I took another beer and went to the table of the friends of Marta, after all, why not?
Very nice, we talk a bit of everything, and when they leave to go finish their evening at the apartment of one of their friends, they invite me to come. I agreed. The evening was very nice too, in a small apartment, everyone was able to speak English. When I decide to leave, the host starts talking to me about music and shows me the CD collection of his father ... So I stayed a bit longer, but I ended up leaving because at 2:30 in the morning, it's getting late!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5

 

Aujourd'hui, je décide de m'aventurer hors du centre ville. Je commence donc à le contourner et tombe en premier lieu sur cette église / basilique / cathédrale (sais jamais laquelle est quoi...) qui semble à l'abandon...

J'en croise un autre pas en bien meilleur état. Je continue de me balader et remarque que, en dehors du centre ville où les touristes ont tendance à se confiner, la ville semble assez mal entretenue... Il y a toutefois de beaux bâtiments à côté d'autres moins beaux.

Je retourne en direction de la ville et tombe sur cette petite église. En accord avec ce que Tomas m'avait dit lorsqu'il m'a fait faire un tour éclair de la ville en voiture, quand Napoléon est arrivé à Vilnius, il a dit qu'il aimerait bien pouvoir prendre cette église et l'amener en France.

Donc, forcément, j'entre, pas mal du tout !

L'espèce de petite pyramide est là pour immortaliser la première manifestation, en 1987, ayant eu pour but de demander la libération de la Lituanie du joug des Soviétiques. Par la suite, je rentre à l'auberge.

Day 5

Today I decided to venture outside the city center. So I start to go around it and find primarily on the church / basilica / cathedral (I never Know which is what ...) that seems to be abandoned ...

I crossed another one looking not much better. I continue to walk and notice that outside the center where tourists tend to be confined, the city seems poorly maintained ... There are at the same time both beautiful buildings beside other less beautiful.

I go back in dirrection of the city and came across this little church. In accordance to what Tomas told me when he gave me a fast tour of the city by car, when Napoleon arrived in Vilnius he said he would like to take this church and bring it in France.

So, inevitably, I go inside, not bad at all!

the kind of small pyramid is there to immortalize the first public protest demonstration in 1987, which aimed to request the liberation of Lithuania from the Soviets. After that, I returned to the inn.

Oui, c'est vendredi et il est 19 h... tout le temps. / yes, it is Friday and it is 7 PM... all the time.
Oui, c'est vendredi et il est 19 h... tout le temps. / yes, it is Friday and it is 7 PM... all the time.

Je décide de sortir pour aller dans un bar Jazz, nom didiou, il doit bien en rester un !

Je demande donc à la réceptionniste qui me dit que c'est bizarre, normalement ils sont ouverts et/ou à l'endroit indiqué. Elle m'en indique un qui, elle en est sure, est encore ouvert.

J'y vais donc, passe dans la rue, marche... rien, demi-tour, repasse (non, j'ai pas fait de lessive) dans la rue, rien... Je demande dans un restaurant où peut bien être le dit bar jazz, car il ne devrait pas être loin du tout... je vous laisse deviner la réponse...

"Ah oui, en effet, c'ÉTAIT ici, mais maintenant c'est un restaurant..."

Nom de &%$#@ !!!!!

Bon, je vais donc vers l'un des bars conseillés au début par le barman du 1er bar visité, car lui, apparemment, donne des vrais conseils.

Je me retrouve dans un petit bar pas trop mal, mais rien du tout d'exceptionnel. La bière avait un goût bizarre, mais n'était pas trop chère... À choisir, je la préfère bonne et un peu plus chère. Je passe donc un peu de temps à lire avant de ressortir pour aller ailleurs.

Dehors, il neige, ça fait étrange d'avoir un temps de février en fin octobre...

Je tourne un peu, ne trouve pas d'endroit semblant intéressant puis décide de retourner au bar où j'avais rencontré Marta. J'y vais, prends la même table, la même chaise et lis tranquilou. Une fois de plus, personne n'ose s'asseoir en face de moi, jusqu'à ce que trois Lituaniennes me demandent si ces chaises sont prises, ce à quoi je réponds que je suis seul.

On parle un peu mais elles semblent vouloir rester entre elles. Tant pis, retour au livre :)

Une fois ma bière finie, je retourne au premier bar ou j'ai été car, en fin de compte, c'est le meilleur. Le barman est redevenu un barman mais il y a beaucoup moins de monde le samedi soir que le vendredi soir. Assez inhabituel, mais apparemment normal.

Je rencontre un Canadien qui était là et passe un peu de temps à parler avec lui avant de rentrer à l'hôtel pour une bonne nuit et retrouver Audrius le lendemain qui a un peu de temps libre (c'était les élections parlementaires, il est journaliste et a donc du boulot le dimanche) et ensuite prendre la route.

I decided to go out to a jazz bar , There must remain one!

So I ask the receptionist who told me that it's weird, they are normally open and / or at the specified location . She indicates me one which she is sure is still open.
I therefore go in the street, walk... nothing, half turn, goes back in the street, nothing ... I ask in a restaurant where may be the jazz bar, because it should not be far at all ... I'll let you guess the answer ...
"Oh yes, indeed, it WAS here, but now it is a restaurant ..."
&% $ # @!!

Well, I go to one of the bars recommended by the barman of the first bar visited because he apparently gives real advice.
I find myself in a small bar not too bad, but nothing exceptionnel. The beer had a strange taste, but was not too expensive ... If I got choice I prefer a good one and a bit more expensive. So I spend a bit of time reading before going out to go elsewhere.

 

Outside, it's snowing, it's strange having a weather of February in late October ...
I turned around a bit, finds no place wich seemed interesting and then decided to return to the bar where I had met Marta. I go there, take the same table, the same chair and read quietly. Once again nobody dares come in front of me, until three Lithuanian girls ask me if these chairs are occupied, to what I reply that I am alone.
We talk a bit, but they seem to want to stay together. Never mind, back to the book :)
Once finished my beer, I go back to the first bar where I have been, because ultimately, it is the best. The barman is back as a barman, but it is much less crowded on Saturday evening that on Friday evening, quite unusual, but apparently normal.

I met there a Canadian who was there and spend a bit of time talking with him before returning to the hotel for a good night and meet Audrius the next day who has a bit of free time (It Were the parliamentarians electrion, he is a journalist and therefore he work on Sunday) and after that hit the road.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 6.

 

Yehaa, réveil tranquille, douche, préparer le sac, libérer la chambre, la neige dehors n'était pas très motivante pour sortir faire du Stop, mais bon, pas le choix !

En tous cas, je vais d'abord rejoindre Audrius. Je le retrouve donc devant la cathédrale et on part faire un tour. Il essaye de me montrer des endroits que je ne connaitrais pas, mais sans succès. Apparemment, j'ai déjà vu tout ce qu'il y avait à voir dans cette ville...

Sur ce, nous allons au restaurant pour manger un petit quelque chose.

Day 6.

Yehaa, quietly awakening, shower, prepare the bag, leave the room, the snow outside was not very motivating to go out for hitchhicking, but hey, no choice!

In any case, I will first join Audrius. I therefore meet him outside of the cathedral and we go to walk around. He tries to show me places I do not know but without success. Apparently, I've seen everything there was to see in this city ...

With that, we go to a restaurant to eat a litle bit.

Donc voilà le petit quelque chose en question, deux cepelinas à gauche (ce coup-ci, j'ai une photo. Voir la description précédemment) des galettes de pomme de terre et un espèce de rondin de pomme de terre...

En gros, des pommes de terre avec des pommes de terre et des pommes de terre. Un truc léger quoi !

Normalement c'est un plat pour deux et je n'ai hélas laissé qu'une cepelinas... je n'aurais pas dû...

Par la suite, nous nous séparons et je retourne à l'auberge pour prendre mon sac et me mettre en route !

Je demande la direction à suivre et me mets en direction de Kaunas, à l'Ouest, pour aller vers la petite bande de terre reliant la Lituanie au bout de Russie qui est par là et nommé Neringa car, paraît-il, c'est très beau comme endroit.

 

Planning habituel, je marche, marche, marche... trouve un endroit complètement naze, puis marche le long de "l'autoroute" afin de trouver un endroit un peu mieux. Je trouve un endroit qui me semble bien. Au bout de 30 min, quelqu'un s'arrête, me dit que cet endroit est complètement naze et m'amène plus loin, là où, d'après lui, c'est mieux car plus sur la route.

Je me mets donc à faire du stop, attends... le soleil se rapproche de l'horizon, attends toujours... commence à faire froid à pas bouger... le soleil se couche, je suis toujours là... le soleil s'est couché, j'ai froid, je suis fatigué à cause de cette nuit pourrie que j'ai passée, j'en ai marre d'attendre, pas envie de passer une nuit sous la tente...

Je vais donc à la station service, de l'autre côté de la route, en espérant pouvoir prendre un thé avant de retourner vers l'auberge. La fille ne parlait pas un mot d'Anglais et, apparemment, "thé" ne se prononce pas pareil.

Je sors, demande gentiment à quelqu'un s'il va vers Vilnius, il me répond que, techniquement, on est encore dans Vilnius...

En fin de compte, il me fait faire un petit bout de chemin et me dépose à plus ou moins 6 km de la vieille ville.

Je marche donc jusqu'à l'auberge où je passe la nuit.

So that is the little bit to eat we spoked about two cepelinas at left (this time, I have a picture. See description above) patties of potato and a sort of log of potato ...

Basically, potatoes with potatoes and potatoes. Something light anyway !
Normally this is a dish for two and I have unfortunately left a cepelinas ... I should not have ...
Thereafter, we split up and I went back to the hostel to get my bag and start my journey!

I ask for the direction and goes on the direction of Kaunas, in the West, to go to the small strip of land connecting Lithuania to the part of Russia standing there and is named Neringa because, it seems, that it is a very nice place.

Usual planning, I walk, walk, walk ... find a place completely sucks, then walk along the "highway" to find a place a bit better. I found a place that seems good. After 30 min, someone stops, tells me that this place is realy bad and leads me further, where, according to him, it is better because more on the good way.
I therefore start to hitchhick, wait ... the sun approaches the horizon, I am still waiting ... starting to get cold while not moving ... the sun goes down, I'm still here ... the sun went down, I'm cold, I'm tired because of this bad night I spent, I'm tired of waiting, do not want to spend a night in the tent ...
So I go to the gas station on the other side of the road, hoping to have tea before returning to the hostel. The girl did not speak a word of English, and apparently "tea" is not sayed in the same way.

I go out, ask nicely to someone if he goes to Vilnius, he replied that, technically, we are still in Vilnius ...
Ultimately, he brings me a bit further and dropped me off at roughly 6 km from the old town.
So I walk to the hostel where I spent the night.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Trajet de Vilnius a Varsovie / journey from Vilnius to Warsaw

Bon, ce coup ci, en tous les cas, je dors sous la tente. Étant donné que le temps commence à être sacrément froid, je décide d'aller vers la Slovaquie qui est plus dans le Sud et, donc, sûrement plus chaude.

Je me mets en route et... me retrouve à aller dans la même direction que la veille, car les 2 routes, vers l'Ouest et le Sud, se séparent un peu après... Je n'aurais peut-être pas dû retourner à Vilnius... enfin, tant pis, ce qui est fait est fait.

Je marche donc beaucoup, demande un peu mon chemin histoire d'être sûr, tombe sur une grand-mère Lituanienne qui essaye de m'expliquer quelque chose, j'ai rien compris... puis continue ma route.

Je trouve un petit endroit qui a l'air pas mal dans une entrée de la route/autoroute (ça ne ressemble pas à une autoroute mais c'est la A4 alors je ne sais pas trop quoi penser) et, peut-être 2 min plus tard (j'avais encore mon sac sur le dos) une voiture s'arrête...

Yehaaa, il m'emmène pile dans la bonne direction et après l'endroit où j'étais resté bloqué la veille. Il travaille dans la construction de sols pour maisons, a l'air plutôt sympa mais je reste méfiant. Je lui dis que j'ai pas d'argent du pays (ce qui est vrai) et, lorsqu'il me dépose à la station service juste à côté de la bretelle permettant d'aller vers le Sud du pays, il m'offre un sandwich et un café (Je DÉTESTE le café mais j'ai rien dit.). Je vais à la bretelle, fais du Stop, jette le café, mange le sandwich. Mon T-shirt étant mouillé de sueur, je commence à avoir froid et vais donc à la station service pour me changer.

J'attends devant les toilettes où une femme et 5 enfants attendent aussi. Elle me parle un peu, elle a un bon Anglais, c'est bizarre... prof d'Anglais (ça explique pas mal de choses), elle retournait chez elle avec ses enfants. Ils sont curieux, me posent quelques questions. C'est sympa :)

Sur ce, je me change et retourne faire du Stop.

Peu après, un camion s'arrête. Le chauffeur parle un peu Anglais et un peu mieux Allemand. On a donc passé le trajet à parler Allemand. Sympa, il m'avance pas mal. Il rentrait chez lui pour trois ou quatre jours, il fait le trajet entre la Lituanie et l'Italie à longueur de temps. Il livre du bois en Italie et ramène un peu de tout en Lituanie. Trajet sympa, il me laisse près d'une toute petite station service.

Il fait nuit mais je continue le Stop. Après une petite heure, je vais faire un tour pour essayer de trouver un coin où dormir, sans succès. Quand je reviens vers la route, une voiture est arrêtée (je ne comprends toujours pas pourquoi il s'est arrêté, j'étais absolument pas là...

N'empêche c'est sympa de s'être arrêté. Jeune de peut-être 25 - 28 ans, il fait des cheminées. Il me montre le catalogue qui est en Français, comme quoi, on est partout !

Il me dépose donc après la ville d'Alytus, ce qui me rapproche de la frontière (yehaaa !). Je me mets donc à marcher (dans la bonne direction) en faisant du Stop, même si, de nuit, l'espoir de voir quelqu'un s'arrêter est faible.

Peu après, je  trouve un petit coin où planter ma tente et passe une nuit bien fraîche au milieu de la neige.

 

Well, this time I will, in any case, sleep under my tent. As the weather starts to be pretty cold, I decided to go to Slovakia, which is at South, and therefore probably warmer.
I goon the way and ... find myself going in the same direction as the day before because the two roads to the West and South, separated shortly after ... I should perhaps not had to return to Vilnius ... Finally, too bad, what is done is done.
I walked a lot, ask a bit my way just to be sure, falls on a Lithuanian grandmother trying to tell me something I did not understand ... then continue my journey.
I found a small place that looks not bad in a entrance road / highway (it does not look like a highway but the name is A4 so I do not know what to think), and maybe 2 min later (I still had my backpack on my back) a car stops ...

Yehaaa he brings me just in the right direction and further than where I was stuck yesterday. He works in the construction of floors for houses, looks pretty cool but I remain suspicious. I told him I have no money ofhe country (which is true), and when he droped me station right next to the ramp to go south of the country, he gives me a sandwich and a coffee (I HATE coffee, but I said nothing.). I go to the ramp, do some hitchhicking, throw off the coffee, eat the sandwich. My T-shirt was wet with sweat, I started to get cold and so g to the oil station to change my clothes.
I am waiting in front of the bathroom where a woman and five children are also waiting. She speaks a bit, she has a good English is weird ... teacher of English (that explains a lot of things), she returned home with her children. They are curious, ask me some questions. It's nice :)
With that, I changed my clothes and returned to do hitchhicking.
Shortly after, a truck stops. The driver speaks a bit of English and a bit better of German. So we spent the journey talking German. Nice, he brang me forward quite a lot. He returned home for three or four days, he drives between Lithuania and Italy all the time. He delivers wood in Italy and brings back a bit of everything in Lithuania. Nice ride, he drop me near a small oil station.

It is night but I keep do hitchhicking. After an hour, I'll take a look around to try to find a place where to sleep, without success. When I get back to the road, a car has stopped (I still do not understand why he stopped, I was absolutely not there ...
Nevertheless it's nice to have stopped. Young may be 25 to 28 years, he build chimneys for work. He shows me the catalog wich is in French, so, we are everywhere!
He drops me off after the city of Alytus, that brings me closer to the border (yehaaa!). So I start walking (in the right direction) do a bit of hitchhicking, even if it is night, hope to see someone stop is low.
Soon after, I found a small place where to pitch my tent and spends a fresh night in the middle of the fresh snow.

 

Le matin, il m'a fallu beaucoup de temps pour trouver le courage de sortir du sac de couchage et braver le froid. N'empêche que je me suis fait à manger et je suis retourné sur la route.

J'ai donc marché, marché, marché, ...

En fin de compte, une voiture s'arrête avec deux personnes âgées... Comme par hasard, ils ne parlent pas Anglais, mais il me font un bout de chemin, c'est sympa ... même si j'ai eu du mal à trouver cette fichue boucle de ceinture ! Puis je me remets en route.

Au bout d'un bon moment à marcher, une camionnette s'arrête. Visiblement, le gars dedans fait de la livraison de vêtements propres. Il m'amène jusqu'à la ville de Lazdijai, ville frontalière.

Je vous laisse deviner ce que je fais à ce moment là ?

Je marche dans la bonne direction, tout à fait ! 

Une fois de plus, pas grand monde ne s'arrête, mais il semble que tout le monde habite dans le coin. Sur mon panneau, j'inscrit le nom d'une ville en Pologne et marque en dessous le fameux "PL" entouré, signe de la Pologne. Quand une voiture passe, je montre avec mon doigt le "PL" pour indiquer que je vais en Pologne.

Au bout d'un moment, une grosse voiture blanche passe... 100m plus loin, elle s'arrête et fait une très grosse et longue marche arrière. Je garantis que j'avais le sourire en arrivant à la portière (ou peut-être que c'est la porte qui arrivait jusqu'à moi).

Dedans, un Polonais sympa qui va jusqu'à Varsovie. Mon but était la Slovaquie mais, bon, vu qu'il va à Varsovie, pourquoi pas ? On discute d'un peu tout, bien sympa. Il s'occupe de logistique dans les transports. Au bout d'un moment, on s'arrête pour manger ... au Mc Donald : '( bon bah je confirme, ça n'a aucun intérêt. Pas de goût, tout mou, bheark ! En plus, le soir, en arrivant à Varsovie, j'avais faim ! Seul avantage, j'ai pu aller sur Internet pour trouver une auberge où aller. On finit donc le trajet, je découvre un peu la Pologne et arrive à Varsovie pour la première fois. L'auberge a l'air sympa, on verra bien !

 

In the morning, it took me a long time to find the courage to leave the sleeping bag and brave the coldness. Nevertheless, I made something to eat and went back on the road.So I walked, walked, walked, ...Ultimately, a car stops with two elderly ... As if by chance they do not speak English, but they bring me a bit further, it's nice ... even if I had trouble finding the damn belt buckle! Then I'm back on the road.After a long time walking, a van stops. Obviously, the guy in it is delivering clean clothes. This brings me to the town of Lazdijai, a border town.I'll let you guess what I do at this moment?

I walk in the right direction exactly !Once again, not many people stop, but it seems that everyone lives in the area. On my board, I inscribed the name of a city in Poland and below it, the famous "PL" surrounded sign of Poland. When a car passes, I shows with my finger the "PL" to indicate that I'm going in Poland.After a moment, a big white car passes ... 100m further, it stops and makes a very big and long walk back. I guarantee that I had the smile when arriving at the door (or maybe this is the door that arrived to me).Inside, a nice polish person who goes to Warsaw. My goal was to Slovakia, but, right, as it goes to Warsaw, why not? We discussed a bit of everything, very nice. He works in logistics and transport. After a while, we stop to eat ... at Mc Donald :'( so, bah I confirm, it has no interest. No taste, just soft, bheark! Moreover, in the evening, arriving in Warsaw, I was hungry! Only advantage I could go online to find a hostel where to go. We then finish the journey, I discovered a bit of Poland and arrived in Warsaw for the first time. The hostel looks nice, we'll see!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Les deux secrets du succès : 1. Commencer 2. Finir

 

The two secrets of success : 1. Start 2. Finish

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com