Arrivé à Riga le 14 octobre.

Arrived to Riga on the 14 of October.

Lettonie / Latavia

Jour 1.

 

Aujourd'hui, le planning est simple : R-I-E-N

 

Sauf que j'ai du thé à envoyer en France par la poste et il me faut le tome 3 de mon livre...

Je suis donc sorti un peu, ai trouvé une Poste à la gare, puis mon livre dans la 3ème librairie visitée. Premiere chose etrange, leur monaie est forte, plus forte que l'euro, 1euro = 0.7 Litas

Hormis ça, je suis rentré à l'auberge et j'ai continué mon site.

 

Événement notable, ce matin, le gars du lit juste au-dessous du mien semble être rentré légèrement torché et s'est littéralement crashé dans son oreiller. J'explique, il était la tête dans l'oreiller, les pieds au sol, il occupait peut-être 30% du lit et était complètement habillé en ronflant légèrement. Ça m'a fait rire, j'aurais du prendre une photo...

 

L'aprèm, il finit par se réveiller et il se trouve être Français et s'appeler Pierre. Lui aussi voyage, par train ou Stop suivant les cas.

 

En debut de soiree, je pars jetter un oeuil dans un bar jazz qui s'avere etre sympas avant de retourner a l'hotel.

 

Par la suite, la charmante serveuse du bar me propose un pub-tour avec 2 bars et 3 bières... bah pourquoi pas ? Pierre vient aussi, ainsi que Rafael, un brésilien rencontré dans l'aprèm et cinq filles qui s'avèrent être Danoises.

On part donc faire ce pub-tour, allons au Kiwi-bar (j'apprends que Kiwi est aussi le surnom donné aux personnes de Nouvelle-Zélande) on parle, déconne etc, les filles sont sympas, les deux autres mecs aussi.

On continue vers le Funny fox bar, bar moyen-bien... avec une grosse bande de Gallois déjà bien allumés et ayant tous le T-shirt du Funny fox bar... sauf qu'il n'y a qu'une taille... et certains avaient du bide...

J'en viens à parler avec un Monsieur qui s'avère être grand-père et être là avec son fils. Très sympas, on parle de tout. Par la suite, je rejoins les filles, on retourne au Kiwi bar qui s'avère être moins... bruyant... Je finis par passer la soirée avec l'une d'entre elles.

Day 1.

Today's planning is simple: N-O-T-H-I-N-G
Except that I have tea to send to France by mail and I have to fing the Volume 3 of my book ...
 

So I went out a bit, I found a post office in the train station, then my book in the third bookstore visited. First thing strange, their currency is strong, stronger than the euro, 1 euro = 0.7 Litas
Except that, I returned to the hostel and I continued my web page.

Notable event this morning, the guy from the bed just below mine seems to have come back slightly drunked and literally crashed into his pillow. I explains he was the head in the pillow, feet on the ground, he was perhaps 30% on the bed and was fully dressed, snoring lightly. It made ​​me laugh, I should have taken a picture...

The afternnon, he finally woke up and it happens to be French and called Pierre. He also travel, by train or hitchhicking depending of the case.

 

In the begining of the evening, I go to give a look in a jazz bar wich seems to be a nice place and thereafter I go back to the hostel.


After that, the lovely waitress offered me to join a pub tour with 2 bars and 3 beers ... bah why not? Pierre comes also, as well as Rafael, a Brazilian encountered in the afternnon and five girls who happen to be Danish.
So we start to the pub tour, go to the Kiwi bar (I learned that Kiwi is the nickname given to the people of New Zealand), we talk, kidding, etc. Girls are nice, the other two guys as well.
We continue to Funny fox bar, middle good bar... with a large band of Welsh already well drunked and all with the T-shirt of the Funny fox bar ... except that there is only one size ... and some had a big belly ...
I come to speak with a man who is a grandfather and is there with her son. Very nice, we talk about everything. Thereafter, I joined the girls, we returns to the Kiwi bar which appears to be less ... noisy ... I ended up spending the evening with one of them.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 2

 

Bon, aujourd'hui, visite de la ville en marchant de façon aléatoire

Pierre part aujourd'hui et reste à l'hôtel. Je décide de sortir seul me balader.

La galerie d'images sera suffisante.

Le soir, je propose aux Danoises et à Rafael de se retrouver au bar jazz. On sort avec Rafael pour trouver un endroit où manger avant d'y aller.

Sur le chemin, deux nanas nous accostent et nous proposent d'aller boire un coup, après tout, pourquoi pas, on a un peu de temps. Elles nous emmènent dans un bar étrange, l'ambiance générale était étrange et sentait la grosse arnaque... On n'est pas cons et évitons donc les dégâts en payant séparément... Bah ouais, elles ont cru quoi ?

Day 2

Well, today, city tour by walking randomly

Pierre go away today and stay at the hostel. I decided to leave alone to walk.

The photo gallery will be sufficient.

The evening, I offers to the Danish and Rafael to find the jazz bar. We leave with Rafael to find a place to eat before to go there.

On the way, two girls accost us and they propose us to go for a drink, after all, why not, we have a bit of time. They take us into a strange bar, the general atmosphere was strange and smelled the big scam ... We are not idiots and thus avoid the damage by paying separately ... Well yeah, they believed what?

Par la suite, nous fuyons vers l'hôtel où Rafael décide de rester, pas motivé pour sortir et moi, je vais au bar Jazz où un petit concert live est en cours.

Dix minutes plus tard, les Danoises arrivent et 30 min plus tard la musique s'arrête... apparemment ça avait commencé vers 8 h et le bar ferme (le lundi) à 10h30... Je demande où aller et on me dit qu'il n'y a à peu près nulle part où aller... cool. Sur ce, retour hôtel, lit pour elles, le bar de l'hôtel pour moi où je passe un peu de temps avec Kate, la serveuse, avant d'aller me coucher à mon tour.

 

 

Thereafter, we flee to the hotel where Rafael decides to stay, not motivated to go out and I go to the small Jazz bar... where is currently live concert.

Ten minutes later, the Danish arrived and 30 minutes later the music stops ... apparently it started at 8 pm and the bar closes (Monday) at 10:30 ... I wonder where to go and I was told that there is almost nowhere to go ... cool. On this, return to the hotel, bed for them, the hotel bar for me where I spend some time with Kate, the barmade before going to bed myself.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 3

 

Aujourd'hui, un "free tour" (sais pas comment on traduit ça) nommé "Soviet Tour".

Apparemment, Riga est la ville où il y a eu le premier arbre de Noël décoré de l'Europe.

Le tour est sympa et intéressant. J'apprends que la ville a été reconstruite en grande partie par les Soviétiques, puis détruite, puis reconstruite, en fonction de qui la prenait (Allemands ou Soviétiques). Les immeubles ont 5 étages car, à partir de 6, il fallait mettre en place un ascenseur.

Étant donné que le communisme est l'art de mettre tout le monde sur un pied d'égalité, on a pu voir un appartement standard communiste. Le même que partout ailleurs...

day 3

Today, a "free tour" called "Soviet Tour".

Apparently, Riga is the city where there was the first decorated Christmas tree in Europe.

The tour is funny and interesting. I learned that the city was largely rebuilt by the Soviets, then destroyed and rebuilt, depending on who took it (Germans or Soviets). The buildings have 5 floors because, from 6, it was necessary to place a lift.

Because communism is the art of putting everyone on an equal footing, we could see a standard communist apartment . The same as everywhere else ...

On visite le marché qui se tient dans des anciens hangars servant à l'origine à la création de Zeppelins.

Sur ce, je reste dans le bar où la guide nous a emmenés pour tester un alcool local ressemblant à du pétrole brut et ayant un taux d'alcool très élevé d'après le fait que j'arrivais à tracer son chemin dans mon corps.

Par la suite, tout le monde se sauve, sauf un Irlandais et la guide avec qui je reste pour boire une bière avant de retourner à l'auberge.

On parle, les deux sont sympas. Lui, part le jour même et elle vit ici mais a du boulot. Donc nous nous séparons.

Je retourne à l'hôtel et continue la rédaction de ce site.

Plus tard, deux des Danoises arrivent et, étant donné que j'en ai plein les yeux d'écrire, je fais un petit break et vais les rejoindre, On parle un peu, je leur demande de m'apprendre quelque chose en Danois... Bien évidemment, elles m'ont sorti les trucs les plus imprononçables possibles... J'ai même pas été capable de dire la première syllabe...

Elles vont se coucher et l'une d'entre elles reste et on passe la soirée ensemble avant de partir se coucher à notre tour.

Trouvez l'erreure / Find the mistake
Trouvez l'erreure / Find the mistake

We visit the market wich stands in old hangars originally for creating Zeppelins.

after that, I stay in the bar where the guide took us to taste a local alcohol looking like crude oil and having a very high level of alcohol based on the fact that I could trace its way into my body.

Thereafter, everyone flees except an Irishman and the guide with whom I stay to have a beer before returning to the hostel.

We speak, both are nice. Him go back the same day and she lives here but have a job. So we split.

I returned to the hotel and continue writing this web page.

Later, two of the Danish arrive and, as I have full of my eyes of writing, I take a little break and will join them. We talk a bit, I ask them to teach me something in Danish. .. Of course, they told me the most unpronounceable stuff available ... I have not even been able to say the first syllable ...

They then go to bed and one of them remains and we spend the evening together before going to bed in our turn.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Commentaires : 0

Jour 4 (17 octobre)

 

Joyeux anniversaire moi-même !

 

Je me réveille, vais prendre mon petit déjeuner. Une nana est en train de prendre le sien. Je m'installe juste en face et on parle. Je découvre l'accent Espagnol, ce n'est pas évident...

Je passe pas mal de temps ensuite à écrire ce fameux site et, vers 14 h, le free tour auquel je n'avais pas prévu de participer commence. Je m'y joins donc et découvre la ville d'une autre manière. Il y a un gros groupe d'Allemands en Erasmus, le tour est sympa mais pas grand monde ne communique. C'est triste.

Sur la fin, on va manger au restaurant Lettonien avec Noemi et sa copine, restaurant où nous croisons Carmene, une Italienne que j'avais rapidement croisée précédemment. Repas intéressant, pas trop cher et bon.

Le soleil étant en train de se coucher, je propose d'aller regarder le coucher de soleil. L'endroit idéal serait le clocher de l'église St Patrick, sauf que c'est fermé à partir de 18 h et le coucher de soleil est à 18h15... On marche donc sur le bord de la rivière mais il y a toujours un grand bâtiment ou des petits pour nous bloquer la vue... et pas un endroit surélevé. On se croirait en Hollande, tout est plat !

On rentre donc à l'hôtel. Les filles sont crevées et vont se coucher et, moi, je reste à bouquiner tranquillement et parler avec Kate, la barmaid.

Sur ces entrefaites, 5 Français débarquent. La première impression est qu'ils sont complètement cinglés. En fait, c'était pas une impression...

Je rencontre aussi Alice, une autre Française (décidément...) qui, elle aussi, voyage en Europe, mais depuis 5 mois. Bien sympa, elle a fait les pays où je pense aller sous peu, dans le Sud de l'Europe. Elle voyage avec une petite voiture achetée en Bulgarie après avoir eu une mauvaise expérience en Stop...

Par la suite, on va faire un pub tour avec les Français et je propose aux autres personnes du free tour de la journée de nous rejoindre quand les Allemand seront arrivés. Ils ne sont pas venus, mais la soirée était bien sympa en tous les cas !

Je pense que, une fois de plus, les photos suffiront.

Day 4 (17 October)

Happy Birthday myself!

I wake up, go to breakfast. A girl is taking hers. I sit in front and we talk. I discovered the Spanish accent, it is not obvious ...
I spend a lot of time to write then this famous web page, and around 14 pm, the free tour which I had not planned to participate to begins. I therefore join it and discover the city in a different way. There is a large group of Germans in Erasmus, the ride is nice but not many people communicates. It's sad.
At the end, we go to eat at the tipical Latvian food restaurant with Noemi and her friend, restaurant where we meet Carmene, an Italian that I quickly crossed earlier. Meal is interesting, not too expensive and good.
The sunset being comming, I propose to look at it . The ideal would be the steeple of the church of St. Patrick, except that it is closed from 18 pm and sunset is at 18:15 ... So we walk to the edge of the river, but there is still a large building or small block the view from us ... and not a high place. It's like in Holland, everything is flat!

 

So we go back to the hotel. Girls are tired and go to bed, and I remain to read my book and talk peacefully with Kate, the barmaid.
Meanwhile, five French guys appeared. The first impression is that they are completely crazy. In fact, it was not an impression ...
I also met Alice, another French (décidément. ..) who, her also travel around Europe, but since 5 months. Very nice, she come from the country where I think to go soon in Southern Europe. She travels with a small car bought in Bulgaria after having a bad experience with hitchhicking ...

After that, we go to do a pub tour with the French and I suggest to other people from the free tour of the day to join us when the Germans have arrived. They did not came, but the evening was very nice in all cases!

I think, once again, the pictures will suffice.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5

 

Durant le petit déjeuner (vers 11h), je décide avec Noemi de passer l'aprèm ensemble à visiter deux ou trois trucs en ville.

Nous passons d'abord au marché afin de trouver quelque chose à manger, mais aussi pour voir ce que c'est. Puis nous partons voir le musée sur la photographie. Il s'avère que ce n'était absolument pas ce qu'on attendait... Mais c'était intéressant, même si c'était petit...

 

 

Day 5

During breakfast (around 11), I decided with Noemi to spend the afternnon together to visit two or three things in the city.

We went first to the market to find something to eat, but also to see what it is. Then we went to see the museum of photography. It turns out that this was definitely not what we expected ... But it was interesting, even if it was small ...

Nous allons ensuite sur le haut de la tour de l'église St Patrick. Jolie vue, beaucoup de vent.

 

we then after go on the top of the St Patrick church. Nice view, lot of wind.

Et nous finissons au musée sur l'occupation (qui est GRATUIT !!! Tout est possible). Un peu déprimant comme truc, mais intéressant.

Apparemment le pays a d'abord été envahi par les Soviétiques, puis par les nazis, puis à nouveau par les Soviétiques...

Il y a des explications sur le "parquage" des juifs dans les gethos, les différentes choses créées par les prisoniers, la résistance etc. etc.

 

 

And we end at the museum about the occupation (which is FREE! Everything is possible). A bit depressing thing, but interesting.
Apparently the country was first invaded by the Soviets, then the Nazis, then the Soviets again ...
There are explanations on "penning" of Jews in gethos the different things created by prisoners, resistance etc.. etc..

Le soir, je pense aller au restaurant médiéval en ville pour dîner. J'invite Alice à se joindre à moi, mais elle dit préférer manger à l'auberge. Très bien. Donc je bois une bière alors qu'elle mange et elle boira une bière alors que je mangerai. Elle se fait une salade, je bois une bière, on va au restaurant, je mange un canard, elle mange finalement des lentilles. Sur la fin du repas, un vieux Monsieur assis à la table derrière nous nous parle en Français. Une minute plus tard, nous sommes tous les deux allés à sa table. Très sympa, il est Suisse et repart en Suisse le lendemain. Apparemment, il avait fait le tour de l'Europe en Stop lorsqu'il était jeune (années 55), ça fait plaisir de rencontrer un ancien autostoppeur. Finalement, on passe le reste de la soirée à parler et on se fait gentiment prier de sortir car l'endroit ferme. On se donne donc rendez-vous le lendemain à midi auprès d'un lampadaire proche de son hôtel et pas loin du notre.

Par la suite, on va rejoindre les 5 fameux Français qui sont en train de faire un pub tour... On entre dans un bar en souterrain qui est chaud, humide... ça pue, y'a trop de gens et c'est trop bruyants... Après avoir essuyé la buée sur mes lunettes et vu la tronche que les gars tiraient, je me suis sauvé à l'extérieur et j'ai été vite rejoint par tous les autres.

On marche un peu vers le bar suivant, les Français sont vraiment TRES lourds avec les filles... Comment dire... La subtilité du troupeau d'éléphants en rut qui charge... pour vous donner une image (ça n'empêche pas qu'ils sont sympas).

Peu après, Alice décide de rentrer à l'hôtel, mais elle ne connaît pas le chemin, donc je la raccompagne et, finalement, ne trouve pas la motivation de ressortir. Je passe donc le reste de la soirée à l'hôtel à lire tranquillement.

 

In the evening, I think about going to a medieval restaurant in the city for dinner. I invite Alice to join me, but she said she preferred to eat at the inn. All right. So I drink a beer while she eat and she will drink a beer while I eat. She prepare a salad, I drink a beer, we go to the restaurant, I eat a duck, she finally eat lentils. At the end of the meal, an old man sitting at the table behind us speaks in French to us. A minute later, we both went to his table. Very nice, he is Swiss and leaves in Switzerland the next day. Apparently, he went around Europe by hitchhicking when he was young (1955 years), it's nice to meet an elder hitchhiker. Finally, we spent the rest of the evening talking and it was politely ask to us to leave because the place closes. So we give appointment the next day at noon near a lamppost close to his hotel and not far from ours.

Thereafter, we went to reach the 5 famous French people who are doing a pub tour ... We enters a underground bar wich is hot, humid ... it stinks, there's too many people and it is too noisy ... After wiping the mist on my glasses and saw the face the guys had, I ran outside and I was soon joined by the others.

We walk a bit to the next bar, the French are really VERY heavy with the girls ... How to say ... The subtlety of the herd of elephants in rut which charge ... to give you a picture (it does not prevent that they are nice).

Shortly after, Alice decides to return to the hotel, but she does not know the way, so I brang her to the hostel, and ultimately can not find the motivation to go out again. So I spend the rest of the evening at the hotel quietly reading.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 6

 

Aujourd'hui, on commence par retrouver Paul là ou on s'était donné rendez-vous. On va dans une petite pizzeria avec lui. Alice et moi mangeons une pizza pour le petit déjeuner et il boit un verre de vin.

Toujours sympa, un bon moment. J'essaye de les motiver à aller visiter le marché étant donné qu'il n'a pas vu ça mais, en fin de compte, il est trop tard, donc nous nous séparons. Lui rentre à son hôtel pour ensuite rentrer en Suisse et, nous, nous rentrons au notre.

Dans l'aprèm, je pars vers Sigulda, une ville à 60km à l'est de Riga où il y a un château et qui est très jolie parait-il. Je prends le bus qui met bien 1h30 à aller là-bas, demande un téléphone dans un hôtel et appelle Noemi. Peu après, nous nous retrouvons, elle, ses 3 amis et moi, mais ils ont pour idée d'aller manger une pizza... (deux dans la journée). Je les suis, le repas est sympa, mais j'essaye de les motiver à sortir car on n'arrivera jamais à prendre le téléphérique pour le château, ni à voir le coucher de soleil...

Ce qui devait arriver arriva, on est sorti juste assez tard pour rater le dernier téléphérique et le soleil était déjà couché...

Bon, retour à Riga en train (c'est aussi super long...).

Le soir, je décide d'aller au bar Jazz ou j'avais été, mais il se trouve être fermé... étrange un vendredi soir, mais bon, ça me laisse pas le choix. Je vais ailleurs et, une vingtaine de mètres plus loin, je croise un couple en train de jouer de la musique, lui de l'harmonium et elle du djambe. Je m'assieds donc sur le mur qui était là, le dos contre un réverbère et dégaine mon livre.

Par la suite, quand il a fait trop froid pour continuer à rester là, je suis rentré à l'auberge puis ressorti vers le Kiwi bar étant donné que je ne savais pas trop quoi faire ni où aller. J'ai passé la soirée à bouquiner. Les serveuses sont sympas là-bas :)

Day 6

Today, we begin by meeting Paul where we had decided to do the appointment. We go in a small pizza with him. Alice and I eat pizza for breakfast and he drink a glass of wine.

Always nice, a good time. I try to motivate them to visit the market because he has not seen it, but ultimately, it is too late, so we split. He returned to his hotel and then returned to Switzerland and we, we return to our.

In the afternnon, I go to Sigulda, a town 60km east of Riga, where there is a castle which is beautiful according to what has been told to me. I take the bus which take around 1:30h to go there, request a telephone in a hotel and called Noemi. Soon after, we meet, her, her three friends and me, but they have the idea of eating a pizza ... (two in one day). I follow them, lunch is nice, but I try to motivate them to leave because we will never take the cable car to the castle or to see the sunset ...

The inevitable happened, we went out just late enough to miss the last cable car and the sun had already set ...

Okay, back to Riga by train (this is realy long ...).

In the evening, I decided to go to the jazz bar where I had been, but it happens to be closed ... strange on a Friday night, but hey, it leaves me no choice. I go elsewhere and twenty meters away, I met a couple playing music, him harmonium and her the djambe. So I sit on the wall wich was there, back against a lamppost and pulls out my book.

After that, when it wastoo cold to continue to stay there, I went back to the hostel and then went out again into the Kiwi bar because I did not know what to do or where to go. I spent the evening reading my book. The waitresses are nice there :)

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 7

 

Première bonne nouvelle au réveil, Kate m'annonce qu'il y a un lit de libre ce soir, donc je n'aurai pas besoin de changer d'hôtel (117 étudiants en Erasmus sont venus à Riga, dans cet hôtel, pour faire la fête). Alice, quand à elle, est absente. Tant pis.

Bon, étant donné que, la veille, ça a été un gros échec bien foireux d'aller au château et tout ça, je décide d'y retourner et, ce coup-ci, visiter le château et voir le coucher de soleil.

Je prends donc le bus qui part 45 min plus tard (le train était 1h30 plus tard...) arrive à Sigulda, me grouille d'aller au téléphérique (le soleil se couche super vite), je fais la queue... je continue de faire la queue... je monte dans un téléphérique, le paysage est joli. Une fois arrivé de l'autre côté, je vais en direction du château en courant... Ce que je n'avais pas prévu est que le chemin descend puis rejoint la route puis remonte... ils n'auraient pas pu aller tout droit, non?

Enfin, bref, je cours, m'étale lamentablement en essayant de prendre un tournant sur un pont en bois mouillé... continue de courir, commence à monter, essaye le stop, ça ne marche pas, je marche et cours (fatigue) et j'arrive finalement au château, mais trop tard...

Donc, il m'a fallu 3h pour aller dans un château à 60km de Riga...

Sur ce, visite du château puis retour en bus jusqu'à la gare puis en train jusqu'à Riga...

Ne sachant pas trop quoi faire et désespéré par ce double échec, je vais me terrer au Kiwi bar où je retrouve Alice avec des amis à elle. Je reste un peu avec eux avant de rentrer, crevé, me coucher.

day 7

First good news in the morning, Kate tells me that there is a free bed tonight, so I will not need to go to another hotel (117 Erasmus students came to Riga, in this hotel, to do party). Alice, for its part, is absent. Too bad.

Well, as, the day before, was a big crappy failure to go to the castle and all that, I decided to go back and this time, visit the castle and see the sunset.

So I take the bus leaving 45 minutes later (train was 1:30h later ...) arrives in Sigulda, hurry me to go to the cable car (the sun is going down really fast), I wait in the tail ... I am still queuing ... I go in a cable car, the landscape is beautiful. Once on the other side, I go towards the castle by running ... What I had not expected is that the path descends and joins the road then climbs up again ... they could not go straight, no?

Anyway, I run, I falt miserably trying to take a turn on a wet wooden bridge ... continues to run, starts to rise, try the hitchhicking, it does not work, so I walk and run (tired) and I finally arrived at the castle, but too late ...

So it took me 3 hours to go to a castle 60km from Riga ...

On this, I visit the castle and return to the bus station and then by train to Riga ...

Not knowing what to do and desperate by this double failure, I'll hole up at the Kiwi bar where I found Alice with her ​​friends. I stay a bit with them before returning, exhausted, to bed.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 8

 

Aujourd'hui je suis sensé partir, sauf que j'ai deux ou trois bricoles à faire avant de pouvoir partir, à savoir, déjà, me réveiller (11h) puis prendre un petit déjeuner, prendre une douche et refaire mon sac.

Pendant que je refaisais mon sac, les étudiants en Erasmus arrivent dans la cuisine (il y a des grandes tables, je peux tout étaler dessus) et on discute un peu pendant que je range mes affaires.

J'ai bien apprécié la question "Tu voyages ?" alors que j'ai un gros sac à dos avec toutes les affaires étalées un peu partout. La réponse était assez évidente.

Ces étudiants venaient de Kaunas, ville d'où le bus pour l'Ukraine était parti et sont venus ici juste pour le week-end.

Finalement, j'ai mis trop de temps pour préparer mon sac, donc je décide de partir le lendemain.

Je passe pas mal de temps à écrire sur ce site et surtout envoyer des photos (ce qui est super long) mais je finis par finir d'écrire la page sur l'Ukraine. Yehaaa !

Entre temps, je rencontre Gérard, un Canadien qui voyage un peu partout autour du monde depuis... 35 ans!

Il était là en attendant d'avoir un visa pour la Russie, sa prochaine destination.

Je lui ai demandé comment il fait pour vivre, car il faut de l'argent. Il m'a répondu "Après 35 ans, j'essaye pas de trouver du boulot, c'est le boulot qui me trouve". Après tout, pourquoi pas?

 

Le soir, les Français tentent de me convaincre de sortir picoler, chose à laquelle je m'oppose vu que la journée de demain sera sûrement assez dure et que j'aurai besoin d'être en forme et éveillé. Je sors finalement avec eux (après avoir attendu 3h qu'ils prennent une décision, mais 3 vraies heures avec 60 mintutes dedans et tout et tout !) et bois une bière avant de retourner à l'hôtel me coucher.

A part of the lovely staff
A part of the lovely staff

Day 8

Today I'm supposed to leave, but I have a couple of odds and ends to do before I can leave, namely, already, waking up (11h) and then have breakfast, take a shower and redo my bag.

While I was fulling back my bag, the Erasmus students came into the kitchen (there are big tables, I can spread out everything on it) and talk a bit while I do my bag.

I enjoyed the question "Do you travel?" while I have a big backpack with all things spreaded out everywhere. The answer was quite obvious.

These students came from Kaunas, city where the bus for Ukraine had left and came here just for the weekend.

Finally, I taked too much time to prepare my bag, so I decided to leave the next day.

I spend a lot of time writing on this site and especially send pictures (which is really long) but I finally finished writing the page on Ukraine. Yehaaa!

Meanwhile, I met Gerard, a Canadian who travels everywhere around the world since ... 35 years!

He was there waiting to get a visa for Russia, his next destination.

I asked him how he does for a living, because it needs money. He replied, "After 35 years, I try not to find a job, the job find me." After all, why not?

In the evening, the French tried to convince me to go out drink a bit, something which I am against because the day of tomorrow will surely be hard enough and that I will need to be fit and awake. I finally go out with them (after waiting 3 hours to take a decision, but 3 true hours with 60 mintutes in it and all and all !) And a beer before returning to the hotel to sleep.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Voyage depuis Riga jusqu'a Vilnius / Journey from Riga to Vilnius

Yehaaa, c'est parti, plein sud !

Je marche donc, pas mal, jusqu'en dehors de Riga, je m'arrête à un arrêt de bus et fais du Stop. 30 min plus tard, une voiture sort clairement de la file de voitures qui ne s'arrêtent pas et vient vers moi. À la façon de venir précipitamment, je savais déjà que le gars dedans a fait du Stop dans le passé.

Ils étaient un couple et l'homme avait fait du Stop autrefois car il aime bien cette manière de voyager. Sympas, ils m'emmènent un peu plus loin, sur un autre arrêt de bus.

Là, j'attends, longtemps, j'ai froid, je mets un pull par-dessus mon pull et continue d'attendre... rien à faire...

Je décide de partir plus loin, on sait jamais et, en plus, j'aurai chaud en marchant.

J'ai du faire... 20 pas et une camionnette s'arrête. Dedans, un Letton ne parlant pas Anglais me fait signe de monter en vitesse et m'emmène jusqu'à Bauska, la ville frontalière que j'essayais de rejoindre. Trajet en silence :(

J'arrive donc à Bauska et commence à marcher en direction de la frontière. Je marche, marche, marche... personne ne s'arrête. Quand la nuit tombe, je plante ma tente, me fais à manger et vais me coucher pour passer une nuit médiocre proche de cette route où beaucoup de camions passent (ça fait du bruit ces petites choses quand même...)

Yehaaa let's go, full south!

So, I walk, quite a lot, until outside of Riga, I stop at a bus stop and do some hitchhicking. 30 minutes later, a car goes clearly out of the line of cars that do not stop and comes to me. In the manner to come fastly, I already knew that the guy in was a hitchhicker in the past.

They were a couple and the man had done previously some hitchhicking because he like this way of traveling. Friendly, they take me a bit further on another bus stop.

There, I wait a long time I'm cold, I put a pullover over my pullover and continues to wait ... nothing to do ...

I decided to go further, you never know and I will be warm by walking.

I had maby wlked for ... 20 steps and a van stop. Inside, a Latvian who do not speak English beckons me to go inside fastly and took me to Bauska city near of the border I was trying to reach. Journey in silence: (

So I arrived at Bauska and started walking towards the border. I walk, walk, walk ... Nobody stops. When night falls, I pitch my tent, prepare something to eat and go to sleep for a bad night close to this road where many trucks pass (That do some noise these little things ...)

  Le lendemain, je me réveille, dans le froid de la tente et me mets en route (après avoir refait mon sac, bien sur) et continue de marcher en faisant du Stop.

  Je dépasse un panneau avec indiqué que la frontière est à 10 km de là et je continue de marcher...

  environ 2h30 plus tard, une voiture s'arrête. J'ai couru jusqu'à la voiture et la personne dedans allait jusqu'à Vilnius. Yehaaaa, c'est gagné !

Super sympa, il venait depuis la Norvège jusqu'à Vilnius rejoindre sa femme enceinte. Cuisinier, il travaille en Norvège depuis 2 ans. Il m'a pas mal parlé de la Norvège, apparemment c'est un beau pays, mais très, très, très cher, il faut payer pour TOUT...

  Nous continuons donc la route et il me dépose à proximité de l'auberge que j'avais trouvée sur Internet avant de partir (héhé, malin ^.^).

  Me voici donc à Vilnius et pour plus que quelques heures !

 

The next day I woke up in the cold of the tent and go on the road ( after packing my bag, of course) and keep walking by the Stop.

I pass a sign with indicated that the border is 10 km away and I still walk ...

2h30 later, a car stops. I ran to the car and the person inside was going to Vilnius. Yehaaaa, it is won!

Very nice, he came from Norway to Warsaw to join his pregnant wife. Cook, he worked in Norway for two years. He has spoken a lot of Norway, apparently this is a beautiful country, but very, very expensive, you must pay for EVERYTHING ...

We continue the road and he dropped me off near the hostel that I found on the internet before leaving (hehe, clever ^. ^).

So here I am in Vilnius and for more than a few hours!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Ne jamais, jamais, jamais, abandonner. Winston Churchill

 

 

Never never never give up. Winston Churchill

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com