Arrivée à Copenhague le 10 septembre

Arrived to Copenhague on the 10 of September

Danemark / Denmark

Jour 1.

 

Christiana ne semble pas hostile comme les cités françaises, je demande où je peux trouver un endroit où dormir et on me répond "Pas ici.". Mais on m'envoie vers un hôtel pas très cher (un plan a ete dessine a mon attention etant donne que internet etais trop lent, c'est gentil) dans la ville se tenant dans une ancienne école d'activistes. Je m'y rends donc et demande un lit pour 6 jours.

Pas de bol, ils ferment en fin de semaine, donc ce sera 4 nuits et j'aurai à trouver un autre hôtel pour les deux nuits suivantes.

L'endroit est sympa, tenu par des écologistes, les fruits sont gratuits (pommes, oranges et bananes).

Ne sachant pas trop quoi faire, je sors me balader et visiter un peu les environs. Il se trouve que, comme en Hollande, les vélos sont un moyen de déplacement extrêmement utilisé, des pistes cyclables sont présentes partout, des feux pour cyclistes sont mis en place (et respectés) et il y a même une gestuelle pour signifier "je tourne" ou "je m'arrête". Bien évidemment, ils ont la priorité sur les piétons, pas évident en tant que Français.

En marchant, je passe le long d'un long mur jaune et bien sûr je tente de trouver une entrée. L'endroit ressemble énormément à une sorte de parc ou de forêt entretenue, mais se trouve être un cimetière. Ça n'empêche pas les gens de venir se balader ou faire leur footing.

Je continue mon petit tour et finis par retourner à l'hôtel ou il n'y a pas grand monde. Je passe un peu de temps sur le PC pour compléter ce site et sors boire une petite bière dans un bar des environs. Les bières sont à environ 45 couronnes danoises. Divisez par 7 et vous avez le prix en euro (oui, c'est cher !).

Je rentre, puis, dodo tranquillement.

Malgré les apparences, ceci est un cimetière
Malgré les apparences, ceci est un cimetière

Day 1.


Christiana does not seem as hostile as French estates, I wonder where I can find a place to sleep and they replied "Not here.". But they sends me to a hotel not too expensive (a plan has been drawn to my attention because internet was too slow, it's nice) in the city standing in an old activists school . So I go and request a bed for 6 days.

No luck, they close this weekend, so it will be 4 nights and I have to find another hotel for the next two nights.

The place is nice, run by environmentalists, free fruit are avalible (apples, oranges and bananas).

Not knowing what to do, I go out to visit and walk a bit around. It turns out that, as in Holland, bicycles is a way to travel extensively used, cycle tracks are present everywhere, lights for cyclists are put in place (and respected) and there is even a gesture to mean "I turn" or "I will stop." Obviously, they have priority over pedestrians, not obvious as French.

By walking, I pass along a long yellow wall and of course I try to find an entry. The place looks a lot like a kind of park or forest maintained, but turns out to be a cemetery. That does not prevent people from coming to their to walk or jog.

I continue my stroll and finished by returning at the hotel where there are not many people. I spend a little time on the PC to complete the site and go drink a beer in a bar nearby. The beers are about 45 DKK. Divide by 7 and you have the price in euro (yes, it's expensive).

I returned, then, sleep quietly.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Aux abords du "château" de Copenhague
Aux abords du "château" de Copenhague

Jour 2.

 

Le matin, apres avoir fait une lessive, je prends le temps de continuer à écrire ce site et aussi à chercher du couch surfing vers Gotenborg en Suède, ma prochaine destination.

Pendant que je cherche comment fonctionne le site de couch surfing et essaye d'envoyer des messages, quelqu'un arrive à la réception (juste à côté).

Il me voit sur le site de couch surfing et vient me dire (de façon assez violente, mais pas méchante) qu'il fait aussi du couch surfing, m'explique rapidement comment fonctionne le site (en reservant un lit) et me dit qu'une réunion de couch surfers est organisée à Copenhague le soir même.

Il s'appelle Serkan et est Turc. Assez direct, mais sympa, je décide d'aller avec lui à la réunion de couch surfers le soir, mais, entre temps, j'ai à passer la journée à faire quelque chose.

Je croise deux allemandes qui sortent faire un tour et vais un peu avec elles.

Il se met à pleuvoir pas mal, j'ai pu tester ma veste en GoreTex et, franchement, ça marche super, j'étais sec en dessous, mais le jean trempé pour une raison évidente.

On marche de façon aléatoire, parle un peu, subit la pluie jusqu'à ce que l'une décide de... trouver un Mc Donald :'( Elle l'a donc trouvé, je suis entré d'un côté avec elles et sorti, 2 minutes plus tard de l'autre côté, seul.

Subir la pluie, traverser l'europe en stop, faire un détour de 800km pour rien en espérant voir un cousin, galérer des heures sur une aire d'autoroute, mal dormir à cause des gens qui ronflent, ok, ça va, mais rentrer dans un Mc Donald (et y rester !) faut pas exagérer !

Donc, je visite une autre partie de la ville, passe par une très longue rue commerciale (très utile vu que je ne peux rien acheter), vois deux ou trois choses, mais rien de bien bien extraordinaire hors mis cet etrange endroit en forme d'etoile sur la carte. Je rentre donc à l'hôtel en me perdant un peu.

Day 2.

The morning after doing a laundry, I taked time to continue writing this web page and also to seek a couch surfing in Gotenborg in Sweden, my next destination.

While I was looking for how the site of couch surfing works and trying to send messages, someone comes to the reception (right next to me).

He sees me on the couch surfing site and tells me (somewhat very dirrect, but not agressive) that he is also couch surfing, quickly explains how the site works (while reserving a bed) and told me that a couch surfers meeting is held in Copenhagen that evening.

His name and Serkan and he is Turkish. Fairly dirrect, but funny, I decided to go with him to the couch surfers meeting in the evening, but in the meantime, I have to spend the day doing something.

I meet two German girls going out for a walk and went a little with them.

It began to rain a lot, I've tested my GoreTex jacket and frankly, it works great, I was dry underneath, but the jeans soaked for an obvious reason.

We walked randomly, speak a little bit, sudden rain until one of em decides to ... find a Mc Donald:'( She has found one, I went in with them to one side and out, 2 minutes later on the other side, alone.

Undergo the rain, cross europe by hitchhicking , make a detour of 800km for nothing hoping to see a cousin, spending hours on a motorway, trouble sleeping because of the people who snore, ok, okay, but get in a Mc Donald (and stay there!) do not exaggerate!

So, I visit another part of the city, through a long commercial street (very useful because I can not buy anything), see two or three things, but nothing very extraordinary set out in this strange place forming a star on the map. So I returned to the hotel by losing myself a little bit.

Une fois à l'hôtel, je ne sais pas trop quoi faire, je reste un peu sur le PC en attendant, vais voir ailleurs, discute un peu avec les personnes s'occupant de l'auberge et finis par rencontrer une Hollandaise, Ineke, qui est venue seule ici car elle est en route pour Stockholm ou elle va passer 6 mois pour ses études et voulait voir cette ville. Je l'invite à venir avec nous à la réunion de couch surfers et elle accepte.

Un peu plus tard, nous nous mettons tous les trois en route et arrivons dans un bar où la première question qui nous est posée est "Êtes-vous des couch surfers?" => Oui => Joignez vous à nous => soirée sympa.

On rencontre des personnes d'un peu toutes les nationalités, dont un Australien que nous reverrons plus tard et finissons la soirée avec des Danois parlant Français nous invitant à prendre un cocktail dans l'hôtel où l'un travaille. Soirée sympa !

 

 

Une Hollandaise, un Français et trois Danois/Français
Une Hollandaise, un Français et trois Danois/Français

Once at the hotel, I do not really know what to do, I'm still a bit on the PC meanwhile will look elsewhere, talk a little with people involved in the hostel and finally meet a Dutch girl, Ineke , who came here only because she is on the way to Stockholm where she will spend six months studying and wanted to see Copenhag. I invite her to come with us to the couch surfers meeting and she accepts.


A little later, we put all three on the road and come to a bar where the first question we are asked is "Are you a couch surfer?" => Yes => Join us => nice evening.

We meet some people of all nationalities, including an Australian we will meet again later and finish the evening with Danish people speaking French who invited us to take a cocktail in the hotel where one works. Nice evening!

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Ineke, Florian, Serkan
Ineke, Florian, Serkan

Jour 3.

 

Nous avons décidé, pendant la soirée précédente, de visiter la ville avec un "Free tour" démarrant à 11h. Nous nous y rendons, retrouvons l'Australien rencontré la veille et visitons la ville avec un guide, Igor, sympa et faisant bien son job.

Il nous parle d'un peu tout, nous montre les différents endroits de la ville, et l'histoire allant avec. Je mange un plat Danois le midi, des pommes de terre avec betterave et je sais pas trop quoi d'autre. C'était étrange mais pas mal !

Étant le seul Français, Igor n'hésite pas à bien appuyer sur tout ce qui vient de la culture française et/ou y fait référence, tel que l'aspect de certains bâtiments ou noms (il y en a un peu partout, c'est assez étrange). A la fin de la visite, nous décidons donc d'aller faire un Pub crawl le soir, histoire de savoir ce que c'est et peut-être rencontrer des gens sympas.

Entre temps, nous allons jeter un oeil dans Christiania.

Ridicule, non ? / Ridiculous, isn't it ?
Ridicule, non ? / Ridiculous, isn't it ?

Day 3.

We decided during the previous evening, to visit the city with a "Free Tour" starting at 11am. We go there, find the Australian met the day before and visit the city with a guide, Igor, friendly and doing well his job.

He tells us a bit of everithing, shows the different parts of the city, and the history going with it. I ate a Danish meal , potatoes with beets and I do not really know what else. It was strange, but not bad!

As the only French, Igor did not hesitate to press much on everything that comes from the French culture and / or refers to it, as the appearance of certain buildings or names (there are everywhere, it's quite strange). At the end of the visit, we decided to go for a pub crawl in the evening, just to know what it is and maybe meet nice people.

Meanwhile, we'll give a look in Christiania.

Le drapeau de Christiania / The flag of Christiania
Le drapeau de Christiania / The flag of Christiania

D'après ce que le guide, Igor, nous a dit, Christiania est une ville dans la ville. Ils ont leurs habitations, leurs systèmes de recyclage, leur poste, leurs écoles, leurs ateliers de réparation de vélos et leurs règles.

Le cannabis y étant vendu librement, les photos sont strictement interdites.

L'endroit est étrange, entre la mentalite de cités françaises standard et celle des hippies, on n'est pas complètement opressé, mais on ne se sent pas non plus complètement à l'aise. Nous restons un peu et repartons.

Les autres vont se coucher à l'auberge car ils sont fatigués et moi, je sors faire un tour en attendant.

Quand je reviens, Ineke est prête et Serkan dors toujours. Je le réveille donc (deuxième fois de la journée, j'ai déjà eu à le faire le matin) et nous nous mettons en route vers l'hôtel de ville pour ce fameux pub crawl...

Comment expliquer, ca n'a aucun interêt (Ineke a du se sentir seule en étant la seule fille, avec celle qui nous menait), il n'y a pas franchement de réductions dans les bars qui sont chers, et les bars choisis étaient clairement trop bruyants, bref, pas grand chose. J'ai quand même rencontré des gens sympas, fait une partie de billard.  Nous decidons de rentrer plus tôt que prévu étant donné l'ambiance générale qui ne nous correspond pas et la fatigue croissante a force de marcher.

According to what the guide, Igor, told us, Christiania is a city within the city. They have their homes, recycling systems, their post office, their schools, repair workshops of bicycles and their rules.

Cannabis is sold freely, so pictures are strictly prohibited.

The place is strange, between the mentality of French estates and the hippies one, we are not completely oppressed, but we do not feel completely comfortable. We remain a bit and set off again.

The other went to bed at the hostel because they are tired and I go for a ride in the meantime.

When I come back, Ineke is ready and Serkan always sleep. I wake him up (second time that day, I've had to do it in the morning) and we set off to the town hall for the famous pub crawl ...

How to explain, ca has no interest (Ineke had to feel alone being the only girl, with whom was leading us), there is not real discounts in the bars wich are expensive, and the chosen bars were clearly too loud, not much to say. I still met some nice people and played a bit of pool. We decide to return earlier than expected given the general atmosphere does not match and the growing tiredness due to walking.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 4.

 

 Nous avons décidé de visiter un peu la ville par nous même pour voir cet endroit étrange en forme d'étoile sur la carte et semblant être un château et auprès duquel il y a une statue nommée "The Little Murmaid", soit "La petite sirène".

Le château se trouve ne pas être un château, il y a juste une rue pavée avec des maisons sur les côtés et un monument étrange, le tout au milieu d'une île en forme d'étoile à cinq branches.

Quand à la petite sirène, c'est une statue posée sur un rocher à quelques mètres du bord  de l'eau.  Apparemment c'est une des "attractions touristiques" les plus photographiées au monde et le monument le plus vu au Danemark. Nous y retrouvons notre ami Australien.

Nous continuons de marcher et visiter différents endroits et étant donné que notre hôtel ferme, Serkan et moi-même décidons d'aller en trouver un autre pendant que les autres du groupe vont au musée national pour voir les expositions qui y sont. Nous nous y retrouverons.

La sirène de Copenhague
La sirène de Copenhague

Day 4.

We decided to visit a bit the city by ourselves to see this strange place in a star shape on the map wich seems to be a castle and near of which there is a statue called "The Little Murmaid" .

The castle is not a castle, there is just a cobbled street with houses on the sides and a strange , that all in the middle of an island in the shape of five-pointed star.

For the Little Mermaid, it is a statue standing on a rock just meters from the water's edge. Apparently this is one of the "tourist attractions" the most photographed in the world and the most visited in Denmark. There, we meet back our Australian friend.

We continue to walk and visit different places and because our hostel closes, Serkan and I decided to go to find another one while the others go to the National Museum to see the exhibits standing there. We will meet there again.

Des vélos, des vélos, des vélos. / Bikes, bikes, bikes
Des vélos, des vélos, des vélos. / Bikes, bikes, bikes

Nous allons donc d'abord trouver un petit quelque chose à manger et allons vers un hôtel nomme "Sleep in Heaven" qui se trouve être plein pour le soir même. Ils nous indiquent un autre hôtel pas trop cher et plus proche du centre ou nous allons et réservons deux lits.

Nous allons donc, avec un retard assez conséquent, jusqu' au musée où les autres ont déjà pris le temps de... tout voir !

Ils sont crevés et rentrent donc, pendant que Serkan préfère aller dormir dans les oreillers qu'on a aperçus en cherchant les autres, alors que moi je vais visiter le musée. C'est assez intéressant, mais le musée ferme, j'aurai donc à y revenir.

So we will first find something to eat and go to a hostel called "Sleep in Heaven" which happens to be ful bookedl for the evening. They tell us another hotel not too expensive and closest to the center where we went and reserve two beds.

We will therefore, with a fairly consistent delay, tol the museum where others have already ... seen everything!

They are tired and therefore goes back to the hostel , while Serkan prefer to sleep in the pillows we saw by seeking the others, while I will be visiting the museum. This is quite interesting, but the museum closes, so I will have to return there.

Nous ressortons donc du musée et Serkan veut aller faire du shopping. Je lui rappelle que tout est hors de prix ici, mais rien n'y fait. Je l'abandonne donc à sa quête insensée et pars voir le jardin botanique.

C'est vraiment un beau jardin, ça change du reste de la ville qui est vraiment une ville avec peu de végétation. Je prends le temps de ne pas faire grand-chose, mais il se trouve que... le jardin ferme...

Je pars donc vers l'hôtel. Ineke est introuvable et Serkan est crevé et n'a pas la motivation de sortir... Super !

We leave the museum and Serkan wants to do a bit of shopping. I remind him that everything is expensive here, but he still want to go. I abandons him to his foolish quest and go to see the botanical garden.

It is really a beautiful garden, it changes of the rest of the city wich is truly a city with not much vegetation. I take the time to do almoste nothing, but it happens that ... garden closes ...

So I go to the hotel. Ineke is impossible to find and Serkan is tired and has no motivation to get out ... Super!

Je sors donc seul, en même temps qu'un Japonais. Je parle avec lui, lui demande ce qu'il compte faire et il me répond "Aucune idée, je n'ai rien de prévu." Nous sommes donc allés faire ça ensemble vu qu'on est tous les deux seuls.

Il s'avère qu'il est venu du Japon à vélo, a visité le Sud de la France et est actuellement ici. Comme moi, il est complètement libre, à la différence qu'il a tout plaqué au Japon et tout vendu pour faire son trip. Il se met en route pour son retour le lendemain et nous décidons d'aller voir comment est Christiania durant la nuit.

Nous nous y rendons et sommes attirés par un air de Jazz.

Nous entrons donc dans un bâtiment, montons des escaliers et nous retrouvons dans un bar avec un petit groupe faisant du Jazz. Nous avons goûté la bière écologique produite à Christiania et sommes restés jusqu'à ce que les musiciens s'arrêtent.

Nous nous sommes ensuite mis en route pour retourner à l'hôtel.

Un skate park dans Christiania
Un skate park dans Christiania

Then I go out alone, at the same time than a Japanese. I talk to him, ask him what he intends to do and he replied "No idea, I have nothing planned." We went to do this together because we're both alone.

It turns out he went from Japan by bike, visited the South of France and is now here. Like me, he is completely free, unlike he has left everything behind in Japan and sold everything to do his journey. He will starts to return the next day and we decided to go to see how Christiania looks overnight.

We go there and are attracted by a tune of Jazz.

We enter into a building, climb stairs and arrive in a bar with a small group doing Jazz. We tasted the ecological beer produced at Christiania and stayed there until the music stops.

We then started to return to the hotel.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5.

 

Première idée de la journée?

Changer d'hôtel. Je me prépare donc, attends un peu Serkan, croise Ineke qui part le jour même pour Stockholm, prépare rapidement mon sac et pars avec Serkan vers l'hôtel visité la veille.

Nous allons faire un petit tour en ville et je décide d'aller à nouveau au musée national pour voir cette exposition. Serkan n'est pas très motivé. Il me dit qu'il est fatigué et retourne à l'hôtel. Je lui passe la clé des cadenas et lui dit qu'on se retrouvera là-bas. Il pourra laisser la clé à l'accueil si il ressort.

Sur ce, je vais au musée qui relate l'histoire ancienne du Danemark et des vikings.

Intéressant, ils ont beaucoup de choses différentes.

Day 5.

First idea of the day?

Going to the other hostel. I prepare myself, wait a bit Serkan, I crosses Ineke who leave the same day for Stockholm, quickly prepare my bag and go to the hotel we visited the day before with Serkan

We will take a walk in the city and I decided to go back to the National Museum to see the exhibition. Serkan is not very motivated. He said he is tired and returned to the hotel. I gave him the key to the padlock and he said we will end there. He can leave the key at the reception if he goes away.

With that, I go to the museum that chronicles the early history of Denmark and the Vikings.

Interestingly, they have a lot of different things.

Je rentre ensuite à l'hôtel pour pouvoir m'installer.

J'y arrive, demande à la réception si mon ami, le grand Turc en rouge est passé. Ils me disent que non ô.Ô

Je paye, prends la clé de ma chambre, des draps pour le lit (qu'ils m'ont facturé 30 couronnes sans rien me dire !) et vais dans la chambre. 8 lits et un Anglais sur place. Je lui demande s'il a vu un grand gars arriver, il me dit que non. Je vais voir les affaires, les cadenas sont toujours là... Apparemment il n'est pas repassé par là. Ne pouvant rien faire, je sors faire un tour en attendant. Je reviens à l'hôtel une petite demi-heure ou trois quarts d'heure plus tard et Serkan n'est toujours pas là. Je croise l'Anglais et nous discutons un peu. Un Français arrive sur ce, en parlant Français. Apparemment il ne parle que Français.

Il vient de Bordeaux et est là pour passer une habilitation pour devenir professeur d'un art de combat encore très peu répandu (et dont je n'ai pas noté le nom). Son principal souci est que l'examen aura une partie écrite en Anglais, or il ne connait pas un mot d'Anglais. J'ai d'ailleurs servi d'interprète entre notre Anglais ne parlant pas le Français et notre Français ne parlant pas l'Anglais. Pas évident !

 

Quand on s'ennuie... / When we are bored
Quand on s'ennuie... / When we are bored

I then returned to the hotel to take place in the roomI get there, ask at reception if my friend, the tall Turkish dressed in red passed. They tell me not ô.ÔI pay, take the key to my room, sheets for the bed (they charged me 30 crowns without telling me!) And go into the room. 8 beds and an English man on site. I asked him if he saw a tall guy arrived, he said no. I went to see the locks, it are still there ... Apparently he didn't came there. I could not do anything, so, I go for a ride in the meantime. I return to the hotel half an hour or three quarters of an hour later and Serkan was still not there. I crossed the English and we chat a bit. On that, arrives a French guy, speaking French. Apparently he only speaks French.He comes from Bordeaux and is there for clearance to become a teacher of a fighting art yet very widespread (which I did not notice the name). His main concern is that the review will have a part written in English, and he does not know a word of English. I also served as an interpreter between our English who do not speak French and our French who do not speak English. Not easy!

 

Sur ces entrefaits, Serkan réapparaît, je peux enfin récupérer mon sac et m'installer !

La chose une fois faite, avec Sherkan et Chris, l'Anglais, je retrouve le Français-français et nous partons pour aller dans un petit bar jazz dont j'ai vu le flyer à la réception.

Le bar est sympa, une Danoise vient nous demander si on parle Français, car elle m'entendait parler Français avec Boubol (quelque chose comme ca :-s). Elle s'appelle Kristen, parle beaucoup et reste avec nous.

Peu après, Chris et Serkan décident de partir dans des boites de nuit ou clubs. Sans moi, je reste là avec Boubol, Kristen et un ami à elle, un Australien venu peu après. On continue de parler, les verres se vident lentement. Quelqu'un d'autre arrive, un ami Danois de Kristen qui... parle Français ! Super, Boubol se sentira moins isolé vu qu'on parlait tous en Anglais et j'aurai de l'aide pour l'interprétariat :)

Nous continuons donc gentiment la soirée avant de décider de rentrer à l'hôtel étant donné qu'il est 1h30 et qu'on avait dit "Petite soirée".

J'échange les adresse E-mail avec Kristen et Nick (qui m'a propose de squatter son pc si je veux pour avoir accès à Internet). Très sympas tous les deux !

 

During the meantime, Serkan reappears, I can finally get back my bag and install!The thing once done with Sherkan and Chris ,the Englishman, I find back the French-French and we start to go into a little jazz bar that I saw the flyer at the reception.The bar is nice, a Danish asks us if we speak French, because she heard me speak French with Boubol (something like this :-s). Her name is Kristen, talks a lot and stay with us.Shortly after, Chris and Serkan decide to go in night clubs or clubs. Without me, I stay there with Boubol, Kristen and a friend of her, an Australian who came shortly after. We continue to talk, glasses emptied slowly. Someone else arrived, a Danish friend of Kristen who ... speaks French! Great Boubol will feel less isolated since we all spoke English and I will be helped for interpreting :)We continue the evening nicely before deciding to return to the hotel as it is 1:30 and we said "Little evening."I trade the e-mail address with Kristen and Nick (who offers me to use his pc if I want to access the Internet). Both were very nice!

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Le jardin botanique
Le jardin botanique

Jour 6.

 

Ça fait déjà plusieurs jours que Serkan a envie de louer un vélo. Nous le faisons donc, Chris, Serkan et moi. Je ne sais pas pour les autres, mais mon vélo était un peu merdique :)

Enfin, bref, nous sortons trouver des vélos à louer après avoir raté de peu le petit déjeuner (jusqu'à 10h).

Nous allons d'abord au jardin botanique pour qu'ils voient ce que c'est et que je finisse mon tour. Très joli, il y a une énorme serre très humide et chaude (mes lunettes se couvraient un peu de brume).

Day 6.


It's been several days since Serkan wanted to rent a bike. So we do, Chris, Serkan and me. I do not know about the others, but my bike was a bit crap :) Anyway, we go and find bikes to rent just after missing the breakfast (until 10 am). We first went to the botanical garden for them to see what it is and for me to finish my turn. Very nice, there is a huge greenhouse very hot and humid (my glasses were covered with a little mist).

Nous partons ensuite essayer d'approcher la mer à vélo et nous perdre un peu. Nous croisons un marché, de l'eau, la mer quoi, nous baladons, faisons des photos. Serkan s'est fait engueuler par des gens car il a pris en photo (une seule photo) des enfants qui jouaient. Ils sont arrivés extrêmement agressifs dès le départ, nous avons eu du mal à comprendre ce qui se passait. Apparemment, ils ont dû le prendre pour une sorte de pédophile ou quelque chose comme ça... super, il faut arrêter de regarder la télé, c'est juste que c'est sympa les enfants qui jouent...

Sur ces entrefaits, nous retournons sur nos vélos en laissant ces fous derrière nous après que Serkan ait montré qu'il efface LA photo qu'il a faite et qu'il prend aussi des photos dites "normales".

 

We then tried to approach the sea by bicycle and we went a bit lost. We passed a market, the water, the sea , we rode around, made pictures. Serkan got yelled by people because he took a photo (one photo) of children playing. They arrived extremely aggressive from the begining, we struggled to understand what was happening. Apparently, they thought he is a kind of pedophile or something like that ... great, they need to stop watching TV, it's just nice to see children playing ... After that, we went back on our bikes leaving behind those crazy fools after Serkan had shown that he erased THE picture he made and he also took "normal" pictures.

En fin d'après-midi, je décide d'aller trouver un cybercafé pour rattraper les 4 jours de retard que j'ai accumulés sur ce site.

Je me sépare donc de Serkan et Nick et vais perdre un peu de temps dans un cybercafé avant de rentrer. Je retrouve Chris en train de lire tranquillement. J'en fais de même.

Peu après, Boubol arrive, apparemment le test s'est passé comme prévu, il n'a rien compris, mais a rencontré une personne parlant Français et étant d'accord pour dire que c'est n'importe quoi. Je pars trouver quelque chose à manger dans un supermarché avec Boubol, et nous rentrons manger. Serkan et Chris sont motivés pour sortir dans des clubs. Moi pas. Je reste à lire tranquillement et vais me coucher pas trop tard, je pars le lendemain.

 

In the late afternoon, I decided to go find an internet cafe to male up the 4 days of delay I have accumulated on this site.I therefore go away from Serkan and Nick andwill lose a bit of time in an Internet café before going back at the hostel. I found Chris quietly reading. I do the same.Shortly after, Boubol came, apparently the test was as planned, he did not understand anything, but met a person speaking French and being willing to say that it is very stupid. I go to find something to eat in a supermarket with Boubol, and we go back to eat. Serkan and Chris are motivated to get out in clubs. I do not. I am quietly reading and go to bed not too late, I have to leave the next day.

Jour 6.

 

Aujourd'hui, je pars, je prends le petit déjeuner, lave mes vêtements, je vais squatter le cybercafé pour finir de compléter mon site et vais ensuite défaire et refaire mon sac avant de me mettre en route vers Göteborg.

 

 

 

(Si vous vous ennuyez, traduisez moi un paragraphe choisi au hasard ;-)

Day 6.


Today, I leave this place. I have my breakfast, wash my clothes, I go to the Internet café to finish to complete my site and will then undo and redo my bag before I set off to Göteborg.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

L’humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent.

Benjamin Franklin

 

 

All humanity is divided into three classes: those who are immovable, those who are movable, and those who move!

Benjamin Franklin

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com