Arrivé à Vienne, le 6 Décembre

 

Arrived at Wien on the 6 of December

Autriche/Austria

Le parlement
Le parlement

Jour 1.

 

Arrivée à Vienne par le train... ça fait vraiment bizarre de prendre le train. En plus, me suis ennuyé... enfin, presque, j'avais mon livre. N'empêche, le Stop c'est plus sympa !

Je sors donc de la gare, demande mon chemin et marche. On m'a dit 45 min de marche, donc, bon...

Il se met à neiger bien comme il faut et je redemande mon chemin (dans un hôtel 5 étoiles, héhéhé !), même si je pense être dans la bonne direction et continue ma route.

La réceptionniste de l'hôtel où j'ai demandé mon chemin m'a dit 30 min de marche, donc, forcément... je suis allé trop loin... Je ne suis absolument pas sexiste mais il faut reconnaître que, à chaque fois qu'une fille/femme m'a indiqué mon chemin, les 30 min étaient en fait plutôt 15 min et les 4 ou 5 km étaient plutôt 1 ou 2 km... et j'avais perdu ça de vue, donc je suis parti trop loin avant de retourner sur mes pas et aller à peu près dans la bonne direction.

Je passe au travers d'un marché de Noël, achète un bretzel géant au chocolat et aux amandes (désolé, j'ai croisé son regard qui disait *Mange-moi, s'il-te-plait !*)

Je finis par trouver l'auberge que je cherchais et... glups ! C'est super cher !!!

En même temps, je reviens de Pologne et de Slovaquie, donc, forcément, le monde de l'Europe de l'Ouest me semble cher...

Je m'installe donc et sors un peu.

Dans mon égarement, j'ai pu passer devant deux marchés de Noël, le Parlement, un théâtre et une grosse église avec un des deux marchés de Noël devant.

J'y retourne donc afin de voir un peu ce que c'est.

Le premier était plutôt petit, je mange un petit quelque chose (totalement hors de prix) et bois un verre de vin aux épices nommé Gluwein... bon, je n'aime toujours pas le vin rouge, chaud ou non, aux épices ou non.

Je vais voir le deuxième marché, me balade un peu, c'est sympa comme ambiance.

Je passe devant un stand ou ils vendent des casse-têtes en tous genres. J'en connaissais quelques uns, mais certains sont vraiment durs, même s'ils semblent simples au premier abord !

Par la suite, je continue de me balader, vais dans le centre ville qui est très calme et où tout semble fermé, avant de rentrer à l'hôtel pour une bonne grosse nuit.

L'hôtel de ville
L'hôtel de ville

Day 1.

Arrival in Vienna by train ... it's really weird to take the train. In addition, got bored ... well, almost, I had my book. Nevertheless, the hitchhicking is more funny!
So I leave the station ask my way and walk. I was told to me 45 min walk, so well ...
It starts snowing a lot and I asks my way (in a 5 star hotel, hehehe!)even if I think I am in the right direction and continue my journey.
The hotel receptionist where I asked my way told me 30 min walk, so obviously ... I went too far ... I am not sexist but it must be recognized that whenever a girl / woman told me my way, 30 minutes were actually more like 15 min and 4 or 5 km were rather 1 or 2 km. .. and I forgot that, so I went too far before going back on my steps and go almost in the right direction.
I go through a Christmas market, bought a giant bretzel with chocolate and almonds (sorry, I met his eyes saying * Eat me, please! *)

I finally found the hostel I was looking for and ... Glups! It is super expensive!
At the same time, I come from Poland and Slovakia, therefore, inevitably, the world of Western Europe seems expensive ...
So I take place in my room and go out a bit.
In my distraction, I passed in front of two Christmas markets, the Parliament, a theater and a large church (wich is the town hall) with one of the two Christmas markets in front.
So I go back to see just what it is.
The first was rather small, I eat a little something (totally overpriced) and drink a glass of wine with spices named Gluwein ... Well, I still do not like red wine, hot or not, spicy or not.
I will see the second market, I walk a bit, it's a nice atmosphere.
I pass a stand where they sell brain teasers of all kinds. I knew a few, but some are really hard, even if they seem simple at first!
Thereafter, I continue to walk, go to the city center which is very quiet and everything seems closed before returning to the hotel for a good big night.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Le boxon...
Le boxon...

Jour 2.

 

Bon, première idée ? Manger, oui, bon ok. Donc, deuxième idée, aller voir les autres auberges de jeunesse pour en trouver une mieux et moins cher. Mieux, ça ne va pas être dur, moins cher par contre, je ne suis pas sûr.

Je marche donc pas mal, trouve la première où les dernières places restantes sont à 20 euro la nuit... ils demandent à leurs collègues qui sont pleins... et la dernière où je vais est pleine aussi. Je vais donc être obligé de rester dans celle-ci...

Retour vers l'auberge pour réserver la nuit de Samedi à Dimanche. Mais la "réception" est fermée jusqu'à 14 h...

Donc, j'attends en essayant de rattraper le retard pris ici. J'y vais, paye en liquide car elle n'accepte pas les cartes. Elle me demande de changer de chambre pour aller dans la chambre numéro 11 plutôt que 12. Étant donné que je m'en fiche, j'y vais et me retrouve dans une chambre où c'est le boxon ! (voir photo)

Je retourne à la réception et elle me dit que c'est normal, c'est parce qu'ils font des travaux dans une autre chambre mais que, dans la soirée, ça sera parti. On verra bien...

Sur ce, je repars me balader dans la ville, mais de jour ce coup-ci.

Je passe donc devant tout un tas de jolis bâtiments et sculptures impressionnantes, une grosse église/basilique/cathédrale (oui, oui, je n'ai toujours pas cherché à faire la différence). Ils sont fous les gens qui ont pensé à créer un truc comme ça à l'époque où les grues n'existaient même pas... Je retourne faire un petit tour au marché de Noël, puis rentre.

Apparemment, je ne suis plus seul dans ma chambre, j'ai gagné deux Hollandais et une Hollandaise. Ils ont l'air sympa mais ils sortent alors que je viens juste de rentrer... Je passe donc encore un peu de temps à écrire ici (ouais, je sais, je passe beaucoup de temps devant le pc, mais bon, c'est ça ou des pages blanches...)

Puis je sors. Étant donné que j'ai refilé toute ma monnaie à la dame de l'auberge, je vais pour en retirer.

...

Ok. Je n'ai pas le droit de retirer d'argent car j'ai dépassé la limite autorisée... très très pratique tout ça...

Donc, je me dirige vers un petit bar qui a l'air sympa et demande si je peux payer par carte. Non...

Super, suivant. Non plus.

Celui d'après ? Non plus...

etc. etc.

Finalement, je trouve une sorte de bar bibliothèque qui semble bien pour aller bouquiner tranquillement et, en plus, ils acceptent les cartes !

Minimum 20 euro.

Je rappelle que je suis dans un pays où la bière est moins chère que le thé (3,20 euro la pinte) et je n'ai pas l'intention de m'enfiler 7 ou 8 bières ce soir... Donc ?

Retour Auberge, PC + écriture ici et couché pas tard.

L'avantage, maintenant c'est que je connais les bars du quartier ! Youhouuuu, première fois que je fais une si grosse tournée des bars et aussi vite et ... première fois que je bois si peu durant...

Au Nord du centre-ville, au loin, le parlement, l'Hôtel de ville
Au Nord du centre-ville, au loin, le parlement, l'Hôtel de ville

Day 2.

Well,first idea? Eating, yes, ok. So the second idea, go to other hostels to find a better and cheaper. Better, it will not be hard, but cheaper, I'm not sure.
So I walk quite a lot, find the first where the last remaining places are about 20 euro per night ... they ask their colleagues who are full ... and the last is where I go also full. I'll be forced to stay in this one ...
Back to book the hostel for the night from Saturday to Sunday. But the "reception" is closed until 14 pm ...
So I wait, trying to catch up the delay here. I go, pay cash because they do not accept cards. She asks me to change the room to go to room number 11 rather than 12. As I don't care, I go and find myself in a room where is a big mess! (see photo)
I returned to the reception and she told me that this is normal, it is because they work in another room but in the evening it will be gone. We'll see ...
With that, I go out wandering around the city, but during the day this time.
So I pass in front a lot of pretty buildings and impressive sculptures, a large church / basilica / cathedral (yes, yes, I still have not tried to tell the difference). They are crazy the people who thought of creating something like that at the time when the cranes did not even exist ... I go for a ride at the Christmas market, then returned.

Apparently I'm not alone in my room anymore, I won two Dutch guys and a Dutch girl. They look nice but they go out while I have just returned ... So I spend a bit of time writing here (yeah, I know, I spend a lot of time on the pc, but hey, it's either that or white pages ...)
Then I go out. As I gave all my money to the lady of the inn, I'm going to withdraw some.
...
Ok I have not the right to withdraw any money because I exceeded the limit ... very handy that all ...
So, I headed to a small bar that looks nice and asked if I could pay by credit card. No ...
Great next one. No more.
One after that? No more ...
etc.. etc..
Finally, I find a sort of library bar which seems good to read a book quietly and, in addition, they accept the cards!
Minimum 20 euro.
I remember that I am in a country where beer is cheaper than tea (3.20 euro a pint) and I do not intend to drink 7 or 8 beers tonight ... So?
Back Hostel, PC + writing here and go to bed early.
The advantage is that now I know the bars in the neighborhood! Youhouuuu first time I do such a big bars tour and so fast and ... first time I drink so little during ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 3

 

Réveil tranquilou, douche et écrire ici en attendant que mes cheveux sèchent...

Les gens de l'hôtel ont dû me prendre pour un sacré gros geek étant donné que certains m'ont toujours vu devant le PC...

Bon, bref, je sors donc pour aller voir le bloc d'immeubles dont le design a été fait par Hundertwasser, un architecte assez particulier d'après ce que ma mère m'a dit.

Sur le chemin, je passe par un parc, croise une statue de Mozart et aussi la "Maison des papillons" de Vienne.

Forcément, j'entre (devinez si c'était gratuit...) et je passe, en fin de compte, à peu près 1 h dedans à regarder le vol silencieux des papillons et essayer de faire une photo convenable d'un papillon qui vole, ce qui n'est pas facile du tout et, d'ailleurs, que je n'ai pas réussi à faire.

Par la suite, je vais jeter un coup d'oeil à la maison de Hundertwasser et au musée qui va avec.

Bien entendu, vu que les photos sont interdites dans le musée, je n'en ai pas pris...

Bon, ses tableaux, ça reste de l'art moderne. Pas trop merdique, mais art moderne quand même... Pour ses idées d'architecture, par contre, là, ça vaut le coup. Déjà, le bloc d'immeubles que je viens de voir est bien mieux que les espèces de machins standards. Sa façon d'avoir refait la décoration extérieure d'un incinérateur est carrément bien mais son idée de ville "écologique" (voir photos) où chaque maison est en harmonie avec la nature, avec de l'herbe sur les toits facilement accessibles, ça, c'est génial. Pourquoi on en voit nulle-part des comme ça ? Il y avait une maquette géante pour illustrer ça (dont je n'ai bien sûr pas pris de photos), donc personne n'a de bonne raison pour ne pas avoir construit un coin comme ça.

Par la suite, je suis allé voir le grand parc qui est juste derrière. Pas très, très intéressant, juste un parc, couvert de neige, avec des arbres sans feuilles et des enfants qui jouent.

Je remarque, par contre, qu'en France, on est les seuls couillons à ne plus avoir de vrais parcs pour enfants avec du sable, des toboggans géants et tout ça (car c'est dangereux ! Sérieusement, qui n'est jamais tombé et ne s'est jamais fait mal en étant petit ? C'est comme ça qu'on apprend !)

Enfin, bon, je continue ma route et me dirige vers l'auberge, à l'autre bout de la ville. Je me perds un peu, passe auprès de la grosse cathédrale (j'admets que c'est une cathédrale) qui fait sonner toutes ses cloches dans un boucan assourdissant.

Je me perds un peu, malgré le fait que je connaisse le coin et rentre à l'auberge.

Je "mange" un espèce de machin pré-fait en sachet qui peut se faire au micro-onde (ils n'ont pas de vraie cuisine, juste un micro-onde et une bouilloire électrique).

Puis je vais vers le bar avec les livres que j'avais repérés la veille, en me disant qu'il faudra que je trouve des gens à qui m'associer pour payer par carte et me retrouver avec de l'argent après.

Bon, ça ne s'est pas passé comme ça...

Je suis entré dans le bar, suis allé à "l'étage" (ce n'est pas vraiment un étage, c'est plutôt une mansarde ou un demi-étage, comme vous voulez), j'ai pris une chaise, me suis mis dans un petit coin et aie dégainé mon livre. Aucun serveur n'est venu me demander si je veux boire ou consommer quelque chose, donc je n'ai pas bronché.

J'ai donc passé la soirée à lire et écrire (plein d'idées, mais l'histoire reste relativement plate :( )

Puis, retour à l'hôtel, fatigué par la journée de marche.

Friedensreich Hundertwasser
Friedensreich Hundertwasser

Day 3

Awakening unhurriedly, shower and write here until my hair dries ...
The hotel people had to think that I am quite a big geek as some have always seen me in front of the computer ...
Well, so I go out to see the block of buildings whose design was done by Hundertwasser, an architect rather special from what my mother told me.
On the way, I pass by a park, crosses a statue of Mozart and also the "Butterfly House" in Vienna.
Inevitably, I entered (guess if it was free ...) and I spend, ultimately, about 1 hour inside watching the silent flight of butterflies and try to make a decent picture of a butterfly flying, which is not easy at all, and besides, I have not been able to do it.
Thereafter, I will take a look at the Hundertwasser house and museum that goes with it.
Of course, as the photos are not allowed in the museum, I did not take any ...
Well, his paintings, it is modern art. Not too shitty, but still modern art ... For his ideas of architecture, but, then it's worth it. Already, the block of buildings that I have seen is much better than the kind of standard stuff. His way of redoing the exterior decoration of an incinerator is downright good but his idea of a "green" city (see photos) where every house is in harmony with nature, with grass on the roof easily accessible, this, it is awesome. Why we see nowhere some like that? There was a giant model to illustrate it (of which of course I did not take pictures), so nobody has a good reason for not having built a place like that.

Thereafter, I went to the park which is just behind. Not very, very interesting, just a park covered with snow, with leafless trees and children playing.
I note, that in France, we are the only idiots to not have real playpens for children with sand, giant slides and all that (because it's dangerous! Seriously, who never fell and never hurted himself being a child? This is how you learn!)
Well, finally, I continued my way and headed towards the inn, at the other end of the city. I'm a bit lost, passes near the big cathedral (I admit that it is a cathedral) that is ringing all its bells in a thunderous noise.
I get lost a bit, despite the fact that I know the area and returned to the inn.
I "eat" a kind of pre-made thing in a bag that can be microwaved (they have no real kitchen, just a microwave and an electric kettle).
Then I go to the bar with the books I had spotted the day before, telling me that I must find people to join to pay by card and to end up with the money after.
Well, that does not happen like that ...
I walked into the bar, went to the "stage" (this is not really a floor, it is rather an attic or half floor as you want), I took a chair, sit into a corner and have pulled out my book. No server came to ask me if I want to drink or eat something, so I did not flinch.
I spent the evening reading and writing (manny ideas, but the story remains relatively flat :-( )
Then back to the hotel, tired from the day's walk.

Traduction du texte sur l'image

(Translation of the text on the piture... not really interesting for you, english readers...)

 

Je regarde vers l'avenir

  pour devenir moi-même de l'humus

  enterré nu, sans cercueil

  en dessous d'un hêtre planté par moi-même

dans mes terres en Ao Tea Roa

 

  L'enterrement devra se passer sans cercueil, enroulé dans un liceul,

  sous une couche de terre d'au minimum 60cm d'épaisseur.

  Un arbre devra être planté au-dessus de la tombe

  pour garantir que le décédé vive

  de façon symbolique comme en réalité

 

  Une personne morte est soumise à la réincarnation et la forme,

  par exemple, d'un arbre qui pousse au-dessus de lui et au travers de lui.

  Le résultat sera une forêt sacrée de morts vivants.

Un jardin des morts heureux.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Le palais de Sissi
Le palais de Sissi

Jour 4.

 

Aujourd'hui, les Hollandais partent et moi je prends mon temps pour me réveiller, leurs souhaite bonne route (ils sont venus en voiture) et me mets à écrire ici.

Au bout d'un moment, la femme de ménage arrive et me dit que je dois partir aujourd'hui... ah ? Ah oui.

Bon, je fais mon sac en vitesse, la réceptioniste me fait la morale (m'en fiche tant qu'elle me rend mes 50 euros) puis je pars vers une des autres auberges visitées l'avant-veille.

Ce coup-ci ils ont des places à un tarif raisonnable et je prends donc une chambre.

Il faut avouer que leurs chambre et leur hôtel sont nickel. Jusque là, je n'ai pas eu mieux, SAUF que Internet coûte 50 cents pour 20 min (autant vous dire que je n'écris pas depuis là-bas). C'est la première fois que je vois des PC où on peux mettre des pieces dedans.

Enfin, bref, je demande ce qui peut être intéressant de voir dans cette ville et on me signale l'existence d'un palais à une petite vingtaine de minutes de marche de l'auberge.

J'y vais et il se trouve que le palais a un très, très gros jardin et, accessoirement, est le palais de Sissi (Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach). Quand je vois un palais pareil, je ne peux jamais m'empêcher de penser qu'ils devaient avoir un sacré complexe d'infériorité.

Je n'ai pas pris le temps de visiter le palais mais suis allé me balader dans le parc qui est très joli, malgré que ce soit l'hiver et qui donne une très belle vue de Vienne depuis le haut de la colline.

J'en ai aussi profité pour aller jeter un oeil dans les deux serres présentes dans le jardin, une avec des plantes un peu tropicales et l'autre avec des plantes et animaux du désert. Intéressant et joli.

Sur ce, je rentre à l'hôtel. Sur le chemin, je remarque que toutes les cabines téléphoniques sont accompagnées d'un... pèse personne o.O

J'arrive à l'hôtel, parle un peu avec des personnes qui étaient là et sors pour aller boire une petite bière et lire un peu.

Étrangement, le dimanche soir, il n'y a pas grand monde dehors, à croire que les gens bossent le lundi. Rien de bien particulier, je rentre à l'auberge et vais au bar où j'ai un petit verre gratuit... J'ai jamais eu un si petit verre en main. Même en France, on n'ose pas faire si petit !

À un moment, je me décide à aller me faire un petit quelque chose à manger, je monte dans la cuisine et, alors que l'eau venait à peine de se mettre à bouillir, quelqu'un m'offre une pizza...

Il s'appelle Tomas et a pensé pouvoir manger plus que ce qu'il peut. On parle un peu puis passons un petit bout de soirée ensemble avant que j'aille me coucher, fatigué.

Vienne
Vienne

Day 4.

Today, the Dutch leave and I take my time to wake me up, I wish them good road (they came by car) and sit down to write here.
After a while the maid comes in and tells me I have to go now ... ah? Ah yes.
Well, I do my bag fastly, the receptionist made ​​me morality (do not care as long as she give me back my 50 euros) and then I go to one of the other inns visited the day before.
This time they have places at a reasonable price and so I take a room.
I must admit that their room and hotel are perfect. So far, I have not had better, EXCEPT that Internet costs 50 cents for 20 minutes (as you guess I do not write from there). This is the first time I see some computer where you can put coins in it.
Anyway, I wonder what might be interesting to see in this city and I have been reported the existence of a palace at a small twenty minute walk from the hostel.
I go there and it turns out that the palace has a very, very big garden and, incidentally, is the palace of Sissi (Elisabeth Amelie Eugenie of Wittelsbach). When I see such a palace, I can not help but think they should have a big inferiority complex.
I have not taken the time to visit the palace but went wandering around the park which is very nice, although it was winter and gives a beautiful view of Vienna from the top of the hill.

I also took the opportunity to have a look in these two greenhouses in the garden, one with a bit tropical plants and other with plants and desert animals. Interesting and pretty.
With that, I returned to the hotel. On the way, I noticed that all the telephone boxes are accompanied by a ... person scale o.O
I arrive at the hotel, talk a bit with people who were there and go out to drink a beer and read a bit.
Strangely, on Sunday evening, there are not many people out, to believe that people work on Monday. Nothing special, I returned to the inn and go to the bar where I have a small free drink ... I've never had a so small glass in hand. Even in France, we dare not do so small!
At one point, I decided to go to do something to eat, I go into the kitchen and as the water had barely begin boiling, someone offers me a pizza ...
His name is Tomas and thought he could eat more than he can. We talk a bit and spend a bit of evening together before I went to bed, tired.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Jour 5

 

Ce matin, je suis sensé changer de chambre car l'hôtel est à peu près plein pour ce soir. Bon, réveil assez tôt pour sortir de la chambre au "check out" à 10h. Je suis en retard, mais bon, c'est pas si grave !

Je prends ma douche, sors de la salle de bain (très étrange comme enchaînement d'étapes, nous en conviendrons), la dernière personne dans la chambre s'en va en me souhaitant une bonne journée et, 30 sec plus tard, je remarque que le casier où j'ai mis mes trucs importants, à savoir appareil photo, papiers et argent, couteau suisse et carnet des dépenses est ouvert et vide...

Je vérifie que c'est bien le bon casier, puis descends les escaliers en courant, mais le dit bonhomme a disparu... Finalement, la réceptionniste m'appelle et me dit qu'elle a changé les affaires de casier car je suis en retard et le casier s'est déverrouillé tout seul (verrous électriques)... C'est pas drôle comme blague. Elle vient avec moi dans la chambre, m'ouvre le casier et je récupère mes petites affaires.

Je descends, "check out", mets mon sac dans la pièce où on peut déposer les sacs et vais faire un "check in"... dans la même chambre, même lit, car des personnes ont annulé leur réservation... Je récupère mon sac et le remets au même endroit...

En bref, tout ça pour rien.

Bon, je me renseigne à la réception, on me dit que j'ai à peu près tout vu de ce qu'il ya a voir dans la ville. Je regarde un peu les différents trucs indiqués sur la carte du 1er hôtel et tombe sur le Musée du Fantastique. La réceptioniste ne sait pas ce que c'est, donc je vais y faire un tour. 

Au début, ça ressemble plutôt à du surréalisme mais, après, ça devient vraiment du Fantastique.

Certains tableaux étaient vraiment magnifiques (tout particulièrement celui tout en bleu) et d'autres vraiment très bizarres (je vous laisse deviner lesquels). Il y avait aussi quelques sculptures, pas forcément compréhensibles.

Par la suite, je ressors et vais dans le bar/bibliothèque où j'étais déjà allé auparavant (dernière photo) avant de rentrer à l'hôtel.

Je retourne à l'hôtel, descends au bar où je m'installe avec une petite bière et tente d'écrire un peu. Je retrouve Tomas, on parle un peu et je rencontre un Italien qui parle assez bien Français et assez mal Anglais.

Petite soirée tranquille.

Musée d'art fantastique... truc étrange
Musée d'art fantastique... truc étrange

Day 5


This morning, I'm supposed to change rooms because the hotel is almost full tonight. Well, wake up early enough to leave the room at the "check out" at 10am. I'm late, but hey, it's not so bad!I take my shower, get out of the bathroom (very strange as sequence of steps, we will agree), the last person in the room goes, wishing me a good day, and 30 seconds later, I noticed the locker where I put my important stuff, namely camera, paper and money, Swiss Army knife and book of expenses is open and empty ...I verify that this is the correct locker, then go down the stairs, but the said man has disappeared ... Finally, the receptionist called me and said she changed the things to another locker because I'm late and the locker has unlocked itself (electric locks) ... It's not a funny joke. She comes with me in the room, opened the locker and I get my small things back.I go down, "check out", put my bag in the luggage room where you can drop the bags and go to "check in" ... in the same room, same bed, because people canceled their reservation ... I get back my bag and put it back in the same place ...

In the end, all that for nothing.Well, I ask at the reception, and I was told that I have seen just about everything that is to see in the city. I look a bit at the different things shown on the Map from the 1st hostel and falls on the Museum Fantastic. The receptionist did not know what it is, so I'll have a look.At first, it looks more like surrealism, but after it becomes really fantastic.Some paintings were really beautiful (especially the one all in blue) and other really weird (I'll let you guess which). There were also a few sculptures, not necessarily understandable.Thereafter, I go away and go in the bar / library where I had been before (last photo) before returning to the hotel.I returned to the hotel, down to the bar where I sit with a beer and try to write a bit. I found Tomas, we talk a bit and I met an Italian who speaks quite well French and English poorly.Small quiet evening.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Le parc d'attraction au Nord du centre-ville de Vienne
Le parc d'attraction au Nord du centre-ville de Vienne

Jour 6

 

Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller au planétarium. C'est à l'autre bout de la ville, donc je marche plutôt longtemps. Je tourne un peu en rond et finis par trouver le planétarium à proximité du parc d'attractions qui est là.

J'entre et la personne à la caisse me dit qu'il n'y a rien pour le moment, la prochaine visite est à 15 h (dans 20 min), mais c'est tout en Allemand et pour les enfants plutôt que les adultes...

Bien... bien, bien, bien ...

Bon, bah je retourne vers l'autre bout de la ville avec l'intention de visiter le musée d'histoire naturelle, c'est sûrement intéressant.

Je me trompe d'endroit, pas de grand chose, ça va, je tente d'entrer... porte fermée... le musée est fermé le Mardi. On est quel jour, à votre avis ? Mardi, bien vu !

Sur ce, je vais jeter un oeil dans le MQ (Museum Quarter) et finis par aller dans une exposition nommée "Soviet Modernisme". Le nom me titille l'esprit; depuis quand les Soviets sont-ils modernes ? C'est quoi ces histoires ? J'entre et vois un tas de photos et explications sur l'architecture d'après Staline. 

Plutôt intéressant mais j'ai passé la moitié de ma journée à marcher. Moi, je suis crevé. Je finis par aller au cybercafé pour envoyer des photos et traduire un peu, puis je rentre à l'hôtel et descends au bar.

Ce soir, il y a énormément de gens jeunes (dans les 18 - 20 ans je dirais).

Au bout de quelques minutes, Mathias, un Suédois rencontré deux jours plus tôt et avec qui j'avais un peu parlé le matin, vient me rejoindre. On passe un bon bout de soirée ensemble et, au milieu du bar bondé d'Australien et Australiennes, on... fait une partie d'échecs, bien entendu !

Par la suite, il s'en va et moi, je reste pour boire une dernière petite bière avant d'aller au lit. Je parle avec mes voisins de table, ils sont bel et bien Australiens. Leur accent n'est pas trop dangereux mais j'ai quand même un peu de mal à comprendre ce qu'ils racontent.

Par la suite, ils s'en vont et deux filles prennent leur place, Dominique et Sheona. On passe la soirée à parler et finalement, vers 1h30, je pars me coucher.

Je rappelle que, le lendemain, je suis sensé partir pour Nuremberg...

 

Day 6


Today I decided to go to the planetarium. This is at the other side of the town, so I walk quite a long time. I turn around in circles and end up by finding the planetarium near the amusement park wich is there.I enter and the person at the reception told me that there is nothing for the moment, the next visit is  at 3 PM (in 20 min), but it is in German and for children rather than adults ...Well ... Well, well, well ...Okay, so, I go back to the other end of the city with the intention of visiting the natural history museum, it is certainly interesting.I go to a wrong place, not far away, okay, I try to get in ... closed door ... The museum is closed on Tuesday. What day is, in your opinion? Tuesday, well done!With that, I'll take a look at the MQ (Museum Quarter) and end up going in an exhibition called "Soviet Modernism." Name that tickle my mind from when the Soviets are they modern? What's this story? I go and see a bunch of pictures and explanations on the architecture after Stalin.

Rather interesting but I spent half my day walking. I am tired. I ended up going to the internet cafe to send pictures and translate a bit, then I go back to the hotel, down to the bar.Tonight, there's a lot of young people (in the 18 to 20 years I'd say).After a few minutes, Mathias, a Swedish met two days earlier, and with whom I talked a bit in the morning, just join me. We spend a big part of the evening together and in the middle of the bar crowded by Australian guy and girls, we ... play a game of chess, of course!Thereafter, he goes and I stay to drink a last small beer before going to bed. I talk to my table neigborhood, they are indeed Australians. Their accent is not too dangerous, but I still have trouble to understand what they say.Thereafter, they go away and two girls take their place, Dominique and Sheona. We spend the evening talking and finally, around 1:30, I go to bed.I remind you that the next day I'm supposed to go to Nuremberg ...

Commentaires : 0

Les braves ne vivent pas pour toujours, mais les prudents ne vivent pas du tout ! Richard Branson

 

The brave do not live forever, but the cautious do not live at all ! Richard Branson

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com