Arrivée à Berlin le 3 septembre.

Arrived at Berlin on September the 3.

 

Le bar - Accueil de l'auberge. Oui, il y a la mort et un gros gars en armure... / The Bar - Home of the youth hostel. Yes, there is the death and a big guy in armor...
Le bar - Accueil de l'auberge. Oui, il y a la mort et un gros gars en armure... / The Bar - Home of the youth hostel. Yes, there is the death and a big guy in armor...

Jour 1.

 

Levé a 6h du matin, avec la famille qui part au travail et à l'école. Petit déjeuner allemand avec différents pains, du salami, fromage, beurre et jus de fruit (Et oui, pas de céréales pour les francais standards ou de crèpes pour moi, mais c'est très bien quand même).

Et je pars avec Michael, le père, ainsi que Lara pour d'abord la déposer au collège et ensuite me déposer vers le centre de la ville aux alentours d'une gare.

Je suis donc allé vers Alexander Platz après ne pas avoir trouvé de cybercafé pour continuer d'écrire ce site. Je n'ai pas non plus trouvé de cybercafe convenable là-bas (apres 45min de recherche ^.^). Tout ce que j'ai pu faire, c'est retrouver l'adresse de la première auberge de jeunesse où j'étais allé, par hasard, il y a 4 ans quand je suis venu à Berlin (en stop, bien sur !) et où j'ai conseillé à Elliott, l'américain à vélo de Prague, de se rendre.

Je me suis donc mis en route et suis arrivé dans cette fameuse auberge où j'ai eu tôt fait de retrouver Elliott qui, lui, partait le soir même pour un retour vers son pays natal.

Je dois attendre que les chambres soient nettoyées, ce qui ne me pose pas de problème. Je sors donc pour manger quelque chose. J'ai donc mangé le plus gros Grec (je suis a Berlin, je sais !) que j'ai jamais mangé, une galette de 40cm de long et environ 8cm de diamètre accompagnée d'une bonne bière blanche allemande.

Je reviens et recroise Elliott qui était sur le point de sortir. J'en profite pour lui squatter son pc et envoyer autant d'images que possible sur ce site, ce qui m'a pris une bonne partie de l'après-midi. Après tout, il faut bien que je vous informe !

Étant donné l'heure, je peux m'installer. Une fois arrivé dans le dortoir, je m'installe tranquilement et la seule personne qui était là m'adresse la parole, en anglais bien sur. Il s'appelle Pierre et vient de... Bordeaux. Ca, c'est fait.

On a passe un peu de temps ensemble, rencontre un Hollandais venant d'Amsterdam et ils sont sortis, alors que j'attendais toujours Caren, la cousine que je suis venu voir.

Une fois arrivée, après son cours d'Allemand, on est sortis manger un bout et elle a essayé de me montrer des endroits que je connaissais déjà ainsi que des choses, telles que les machines de consignes pour bouteilles, que je connaissais déjà aussi. Désole Caren :-)

C'était quand même une petite soirée bien sympa, bien qu'un peu courte.

Elliott et moi à l'auberge / Elliott and me at the youth hostel
Elliott et moi à l'auberge / Elliott and me at the youth hostel

Day 1.


Wake up at 6am with the family who goes to work and school. German breakfast with various breads, salami, cheese, butter and fruit juice (yes, no cereals for French standards or pancakes for me, but it's very good anyway).

And then I go with Michael, the father and Lara who was first dropped in the gymnasium and then he dropped me to the center of the city around a train station.

So I went to Alexander Platz after failing to find an Internet café to continue writing this site. I didn't found a decent cybercafe there (after 45min research ^. ^). All that I could do is to find the address of the first youth hostel where I went, by chance, 4 years ago when I came to Berlin (, of course!) And where I advised Elliott, the American biker of Prague, to go.

So I started and got to this famous hostel where I soon met Elliott, who would left the same evening to return to his homeland.I have to wait for the rooms to be cleaned, which is not a problem.

I went out to eat something. I ate the biggest kebab (I'm in Berlin, I know!) that I've ever eaten, a pancake about 40cm long and 8cm in diameter with a white German beer.

I came back to the hostel and crosses Elliott who was about to go out. I take this opportunity to use his computer and send as many images as possible on this web page, wich took me a large part of the afternoon. After all, it is necessary that I inform you !

View of the time, I can go in the dormitorie. Once in the dorm, I sat quietly and the only person who was there speaks to me in English of course. His name is Pierre and comes from ... Bordeaux. That is done.

We spent a little time together, meet a Dutchman from Amsterdam and they came out while I was still waiting Caren, my cousin I came to see.

Once there, after her German lesson, we went out eat a piece and she tried to show me places that I already knew as well as things such as machinery for returnable bottles, I already knew too. Sorry Caren :-)

It was still a nice evening, although a little short.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Petit-déjeuner / Breakfast
Petit-déjeuner / Breakfast

Jour 2.

 

Caren étant au travail, j'ai une journée entière à tuer en attendant la soirée. Donc, pour commencer, un petit déjeuner, soit du pain, du salami, du fromage, des tranches de pain de mie, une sorte de nutella et du thé. J'en ai profité pour me faire des sandwiches pour l'après midi.

Ensuite, une lessive, l'air de rien, les affaires ça se salit. Le sèche linge était interminable, j'ai été obligé de l'arrêter, mais au moins j'ai pas eu à trouver de système B pour faire sécher mon linge.

Je décide par la suite d'aller à Cassiopeia, un des endroits que Caren a essayé de me faire découvrir. C'est une sorte de complexe où on trouve un mur d'escalade, une boite de nuit, une place pour des concerts, un bar et un tas d'autres choses, le tout dans des vieux hangars complètement tagués. Un coin sympa quoi !

Sur la route, je croise Pierre en train de boire un petit café, je parle un peu et il n'est apparemment pas très motivé à bouger de sa chaise. Tant pis. J'y vais, me balade un peu, ne m'essaye pas à l'escalade et retourne vers l'auberge pour une raison qui ne me revient pas. Je recroise Pierre, exactement au même endroit et lui propose d'aller voir le fameux mur de Berlin.

Plus motivé qu'avant, il vient avec moi. Nous partons donc en direction du mur de Berlin et nous perdons un peu, ce qui en fin de compte était plutôt sympathique étant donné que Berlin est rempli de petits coins sympas ou inattendus. Nous sommes donc passés par une sorte de parc semi sauvage ou des gens passaient le temps ou faisaient du BMX sur un chemin de bosses. En plein coeur de Berlin, oui :-).

Finalement, nous arrivons au mur de Berlin, mais complètement à l'opposé de là où on était sensés arriver. Pas grave.

Day 2.


Caren being at work, I have a whole day to spend until the evening.

So, for starters, a breakfast, bread, salami, cheese, slices of white bread, a kind of nutella and tea. I took the opportunity to make sandwiches for the afternoon.

Then, a laundry, casually, the clothes become dirty. The tumble dryer was endless, I was forced to stop it, but at least I did not have to find a trick to dry my clothes.

I decided then to go to Cassiopeia, one of the places that Caren tried to get me to discover. It is a kind of complex where there is a climbing wall, a nightclub, a place for concerts, a bar and a bunch of other things, all in old sheds completely tagged. A nice area!

On the road, I met Pierre drinking a little coffee, I spoked a bit and he was apparently not very motivated to move from his chair. Too bad. I go, walk a little bit, I do not try to climb and return to the hostel for a reason that I do not remember.

I saw again Pierre, exactly in the same place and asked him to go to see the famous Berlin Wall. More motivated than before, he comes with me. So we are in the direction of the Berlin Wall and get a bit lost, which ultimately was quite nice because Berlin is full of nice little corners or not planned. We went through a kind of semi-wild park where people spend time or were rolling on BMX on road bumps. In the heart of Berlin, yes :-).

Finally we arrived at the Berlin Wall, but at the completely opposite of where we were trying to go. Okay !

Une certaine relation de cause à effet entre la bière et ma vessie m'oblige à trouver des toilettes. Nous entrons donc dans cet endroit étrange avec du sable au sol et du reggae où nous croisons notre ami d'Amsterdam. Nous parlons un peu et Pierre décide d'aller faire un tour. Je reste un peu avant de partir à mon tour pour voir le mur et faire un tour.

Le images perlent d'elles memes. Bien sur il n'y a pas tout.

Le mur de Berlin, east side gallery
Le mur de Berlin, east side gallery

Some cause and effect relationship between beer and my bladder forces me to find toilets. We enterred this strange place with sand on the floor and reggae where we met our friend of Amsterdam. We talk a bit and Pierre decided to go for a ride. I rest a bit before going to my turn to see the wall and take a ride.

The pictures will be enough, but their is not everithing to see.

Berlin est vraiment une belle ville, à la fois une ville, mais avec des espaces verts un peu partout où les gens vont pour passer le temps, jouer de la musique ou au frisbee (j'en ai vu pas mal en Allemagne, contrairement à la France) le tout en buvant gentiment des bières, bien sur.

D'ailleurs il est intéressant de remarquer qu'en France, se balader avec une bouteille de bière ouverte dans la rue revient à passer pour un alcoolique alors qu'en Allemagne, tout le monde le fait, c'est juste normal (et ils ont des bières sacrément bonnes EUX !)

Je n'ai donc pas hésité à aller jongler dans l'herbe, au millieu des gens en buvant une petite bière. Un peu plus tard, lorsque je l'avais finie, un mendiant est passé la chercher.

Et oui, les bouteilles sont consignées, donc les mendiants sont contents de les récupérer car une bouteille vaut 8 cents. On peut donc voir des mendiants un peu partout avec des sacs de bouteilles de bières ou de plastique. La consigne permet aux mendiants de "gagner" un peu d'argent, mais aussi de recycler beaucoup plus de bouteilles qu'en France ! Bon, bien sur, certains mendiants ne sont pas forcément très aimables, mais pas méchants.

Berlin is a really beautiful city, at the same time a city, but with green spaces a bit everywhere where people go to spend time, play music or frisbee (I've seen a lot in Germany unlike in France) while drinking some beers, of course.

Moreover, it is interesting to note that in France, walking around in the street with an opened bottle of beer makes you look like an alcoholic while in Germany, everyone does it, it's just normal (and they have very good beers EM!)

I didn't hesitated to juggle in the grass, in the middle of people drinking beer. A little bit later, when I had finished my beer, a beggar came to get it. And yes, the bottles must be returned, so beggars are happy to recover it because a bottle worth 8 cents. We therefore see beggars with bags of bottles of beers or plastic. Returning the bottles allows beggars to "earn" some money, but also to recycle more bottles than in France! Well, of course, some beggars are not necessarily very friendly, but not wicked.

J'ai donc continué à me balader de façon hasardeuse et j'ai croisé d'autres endroits sympas, ainsi que des sculptures étranges comme ces 3 bonhommes gigantesques en aluminium (+/-20m de haut pour une épaisseur de peut-être 30cm) complètement percés se tenant au millieu de l'eau... Pas compris, bref ! Essayer de retourner à l'auberge.

 

I continued to wander in haphazard ways and saw other nice places and strange sculptures as these three gigantic men made of aluminum (+ /-20m high with a thickness of 30cm maybe) completely drilled and standing in the middle of the water ... Didn't understood ! Try to return to the hostel.

Je suis donc retourné à l'auberge et j'ai pris contact avec Caren pour la retrouver plus tard dans la soirée.

J'ai passé un peu de temps à parler avec Pierre, notre Hollandais et Élise, une Française rencontrée à l'auberge, avant d'aller rejoindre Caren.

J'ai réussi à trouver l'endroit où elle habite sans problème, mais il n'y a pas le bon nom sur l'interphone ô.Ô J'ai donc cherché un téléphone (je n'ai pas pris mon téléphonne portable, ça me coûte surement moins cher de mettre des pièces dans des téléphonnes de temps en temps) que j'ai trouvé, mais qui ne marchait pas (Supeeeer !). J'ai ensuite cherché un "Taxiphone" depuis lequel appeler, ce qui m'a pris un peu de temps. Le téléphonne semblait fonctionner... mais non. Je cherche donc un AUTRE taxiphone qui, ce coup ci, marche et me permet de dire à Caren de sortir de chez elle car je suis là... tout ça pour ça... (Ça m'a couté 37 cent...).

On se retrouve donc et nous allons passer un peu de temps dans un parc avant de rentrer chacun de son côté, pas trop tard, car elle travaille le lendemain.

I went back at the hostel and got in touch with Caren to meet her later in the evening.

I spent some time talking with Pierre, our Dutch and Elise, a French girl met at the hostel, before joining Caren. I managed to find the place where she lives without problem, but there is not the right name on the intercom ô.Ô I seek a phone (I didn't take my mobile phone, it costs me probably cheaper to put some coins in phones sometimes) that I found, but it was not working (Supeeeer!). I then saw a "Taxiphone" from which I could call, which took me a little time. The phone seemed to work ... but no. I seek ANOTHER taxiphone that, this time, works and it allows me to tell Caren to come out of her home because I am here ... all this for that ... (It cost me 37 cents ...).

So we met and spent some time in a park before going back not too late because she works the next day.

Le lendemain, je me suis donc mis en route, direction Amsterdam, pour rejoindre Ulysse, un autre cousin, puis Copenhague. Mais avant, j'étais obligé de boire cette fameuse bière blanche et manger du chocolat ^.^

 

 

The next day, I started to go in the direction of Amsterdam, to join Ulysse, another cousin, then Copenhague. But before I was forced to drink this famous white beer and eat chocolate ^. ^

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Pour la plupart d’entre nous, le plus grand danger n’est pas d’avoir un but trop élevé et de ne pas l’atteindre, mais au contraire d’en avoir un trop peu ambitieux et de l’atteindre. Michel-Ange

 

For most of us, the greatest danger is not to have a goal too high and not to reach it but on the contrary to have one too less ambitious and achieve it. Michelangelo

Arrivé à Rome le 15 mars !

 

Arrived at Roma on the 15th of March!

Le voyageur ne connaît rien de l'endroit où il va, le touriste ne connaît rien de l'endroit où il est allé.

The traveler knows nothing of where he goes, the tourist knows nothing of where he went.

Lisez la suite de mon voyage sur :

Read the rest of my travel on :

 

http://zepeu-s-world-2013.jimdo.com

Mon tour du monde en stop ?

http://florianthehitchhiker.jimdo.com